oct 302011
 

Aster et feuillages dorés des sceaux-de-Salomon et de l'Hibiscus coccineus 'Alba' sur mon balcon

Les couleurs d’automne se sont affirmées depuis quelques jours, les jardins et les paysages virant à l’or ou à l’ocre, quand ce n’est pas au feu ou au pourpre. Mais les températures relativement douces pour la saison favorisent des floraisons tardives. Sur mon balcon, un aster bleu se mêle à l’or des sceaux-de-Salomon et de l’hibiscus rustique (Hibiscus coccineus ‘Alba’).

Un mariage réussi qui ne va guère durer car les feuilles de l’hibiscus tombent vite quand elles se teintent de jaune d’or. La photo prolongera le plaisir…

oct 282011
 

Rabdosia longituba sur mon balcon en automne

Depuis que je l’ai découvert et installé sur mon balcon il y a déjà quelques années, j’ai toujours autant de plaisir à admirer la floraison si légère et délicate de mon pied de Rabdosia longituba, plante vivace encore trop peu répandue.

Rabdosia longituba sur mon balcon en automne

Les petites fleurs tubulaires d’un bleu ciel intense et lumineux (bleu myosotis !) sont portées par des tiges fines mais bien raides et dressées. La floraison commence tardivement à la fin de l’été et prend toute son ampleur en automne, quand la plupart des autres plantes vivaces commencent à décliner sérieusement.
Rabdosia longituba atteint facilement un bon mètre d’envergure et de hauteur, repartant chaque printemps à partir de la souche. C’est plutôt une vivace pour les coins ombragés ou peu ensoleillés. Et il lui faut une terre fraîche pendant la belle saison.

Cette plante n’est pas fréquente. Je l’ai trouvée chez Thierry Delabroye, qui en propose plusieurs espèces et également deux autres variétés de R. longituba, dont une à fleurs blanches. Lors des dernières Journées des Plantes de Courson (Essonne), j’ai vu d’autres espèces de Rabdosia sur le stand de la pépinière Sous Un Arbre Perché. Avec des fleurs plus petites, certaines bleu très foncé… J’ai eu beaucoup de mal à résister, mais je ne savais vraiment pas où les installer sans être obligé de virer une plante déjà en place. Pour l’instant, je profite du pied qui prospère dans une grande jardinière en compagnie de sceaux-de-Salomon géants.

oct 182011
 

Suspension de Bidens ferulifolia 'Pirate's Pearl' sur mon balcon en automne

Si le bégonia Dragon Wing est la star des balcons ombragés, cette nouvelle variété de bidens (Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’) est décidément une super révélation pour les coins ensoleillés ! Voici ce qu’ont donné deux petites minimottes plantées au printemps dernier. Une boule de fleurs, malgré l’automne !

Suspension de Bidens ferulifolia 'Pirate's Pearl' sur mon balcon en automne

Le régal pour les abeilles et les bourdons, que du plaisir pour le jardinier !
J’espère que cette variété de bidens sera toujours proposée dans le commerce au printemps l’année prochaine tellement elle est fantastique.

Pour les balcons, dorénavant c’est BB !
B comme bégonia Dragon Wing pour les coins ombragés, B comme bidens ‘Pirate’s Pearl’ pour les endroits ensoleillés.

oct 182011
 

Bouquet de fleurs de mon bégonia Dragon Wing sur mon balcon en automne

Un pied acheté en godet au printemps et une profusion de fleurs tout au long de l’été et maintenant en automne… Difficile de trouver une fleur pour l’ombre plus généreuse et facile à cultiver que ce bégonia Dragon Wing.

Je ne vous montre qu’un des bouquets de fleurs, mais la plante est devenue énorme dans son gros pot. Au moins 50 à 60 cm d’envergure, avec des dizaines de fleurs en permanence. Et des grosses fleurs !

Quand je pense que cette variété aussi proposée en rose est de plus en plus rare dans le commerce au printemps… Quel dommage !

oct 092011
 

Géraniums lierres sur un balcon fleuri dans le 18e arrondissement de Paris

Perché au deuxième étage d’un immeuble du boulevard de Clichy (Paris 18e), non loin de la place de Pigalle, ce superbe balcon se remarque de loin tant il est fleuri et planté.

Géraniums lierres sur un balcon fleuri dans le 18e arrondissement de Paris

Les généreuses cascades des géraniums lierres rouges et roses restent toujours aussi belles malgré l’automne déjà bien avancé.

Géraniums lierres sur un balcon fleuri dans le 18e arrondissement de Paris

Éclatants sous les chauds rayons du soleil estival, les jardinières de géraniums lierres sont aussi pimpantes quand le temps est gris et triste.

Bel exemple de jardin suspendu parisien…