fév 192014
 

Pied d'Impatiens sodenii subsp. sodenii dans une jardinière sur mon balcon en hiver, Paris 19e (75)
L’automne et l’hiver auront été tellement doux dans Paris que je n’ai pas été obligé de protéger mes plantes peu rustiques sur mon balcon. Mon pied d’Impatiens sodenii subsp. sodenii que j’avais rabattu en fin d’automne pour pouvoir l’envelopper plus facilement avec des protections a passé la mauvaise saison à l’air libre et montre déjà des signes de reprises.

Tout est resté sans aucune protection, mais je surveille avec attention les prévisions météorologiques pour pouvoir couvrir très vite ces végétaux frileux à la moindre alerte de forte gelée.

fév 142014
 

Sarcoccocca confusa en fleur sur mon balcon, Paris 19e (75)
La floraison de ce petit arbuste au feuillage luisant comme celui du buis n’a rien de spectaculaire. Elle est même plutôt discrète, mais son parfum puissant et capiteux la trahit et surprend le passant par son intensité.

Chaque année j’attends ce moment sur mon balcon endormi. Avec un rayon de soleil, Sarcococca confusa embaume et parfume de puissantes effluves mon petit jardin parisien entre ciel et terre. Un régal dont je ne me passerai plus !

jan 242014
 

Jardin Express vous propose quatre collections de jeunes plants pour fleurir tout l’été vos jardinières de 40 à 50 cm de longueur. À réserver sans trop tarder !

Collection Julie, Jardin ExpressCollection JULIE
Une dominante bleue rappelle la couleur préférée de Julie. Optimiste, énergique, pleine de charme, avec une pointe d’espièglerie. Pour une fenêtre, un balcon ou une terrasse ensoleillés. Floraison de mai ou juin à octobre.
Un assortiment de 3 variétés :

  • Pétunia Tumbelina Victoria
  • Lobélia Hot bleu à œil blanc
  • Pétunia Surfinia Sky Blue

À partir du 24/03/2014 la collection de 6 jeunes plants 12,40 € + les frais de port. Fournies avec le plan de plantation. Continue reading »

jan 192014
 

Balcon après mon emménagement, Paris 19e
Et oui, cela fait exactement dix ans que j’ai emménagé dans mon appartement parisien près du canal de l’Ourcq dans le 19e arrondissement. Le 19 janvier 2004, par une journée exécrable, grise et pluvieuse.

Le mois de janvier 2004 a été doux et humide aussi, un peu moins quand même que le mois de janvier actuel. D’ailleurs, un peu plus d’une semaine après mon installation, la neige tombait sur Paris, mais très vite la douceur s’est a nouveau installée et le mois de février 2004 a été lui aussi très doux. En sera-t-il pareil cette année, mystère !

Mon balcon était en chantier, en devenir, plutôt vide… En regardant les photos de l’époque, j’ai retrouvé les quelques plantes que j’ai toujours gardées, malgré les aléas météorologiques et le ravalement de l’immeuble qui en a fait périr un grand nombre. Sur la première photo ci-dessus, on aperçoit mon pied de Sarcoccocca, vraiment robuste. Continue reading »

jan 122014
 

Sac de déchets de taille sur mon balcon en hiver, Paris 19e (75)
C’est incroyable ce qu’un balcon peut produire comme déchets et matières organiques. Profitant de la douceur de l’hiver, j’ai entrepris de faire un grand nettoyage dans mes potées, de couper et de tailler tous les rameaux et branchages desséchés, d’éliminer les feuilles mortes tombées. En deux heures à peine, j’ai rempli un sac poubelle de 100 litres.

Nettoyage et taille sur mon balcon en hiver, Paris 19e (75)

Le balcon est désormais beaucoup dégagé, les potées et les jardinières semblent bien vides après la profusion de l’été dernier. Mais dès que les beaux jours vont revenir, tout repartira et la végétation retrouvera toute sa luxuriance.

Continue reading »

déc 272013
 

Mon balcon en début d'hiver, rue de Nantes, Paris 19e (75)
La tempête Dirk a plongé une partie de la France dans le noir ou sous les eaux, mais mon balcon parisien protégé des vents violents du sud-ouest a plutôt bénéficié d’un bon coup de nettoyage après les heures de bourrasques qui ont emporté au loin les feuilles qui tardaient à tomber ou qui s’étaient accumulées entre les potées.

Dès que le vent s’est un peu calmé, j’ai inspecté les moindres recoins de mon balcon. Il n’y a guère qu’un tuteur qui a cédé et le petit cyclamen ‘Bellissima’ que vous apercevez sur la photo ci-dessus qui a fait un triple salto arrière et s’est retrouvé couché sur le sol du balcon, sans casse. Pas une feuille ou une fleur abîmée… Par contre, les quelques feuilles mortes qui étaient tombées et celles qui restaient encore suspendues sur les plantes pas encore tout à fait en repos ont été balayées et emportées. Le grand nettoyage !

Il en a été de même pour les arbres qui longent le canal au bout de ma rue. Leurs feuilles sont tombées en masse et ont filé dans ma rue soufflées violemment par ces vents de secteur sud. La chute des feuilles qui n’en finissaient pas du fait du temps très doux a été accélérée.

Je n’ai plus qu’à terminer le nettoyage déjà bien avancé…