déc 222009
 

Les bambous rustiques cultivés en pots ou en jardinières résistent tant bien que mal aux affres de la météo moyennant quelques soins réguliers à prodiguer tout au long de la mauvaise saison.

Jardinière de bambous pendant la mauvaise saison, terrasse de l'hôtel Holiday Inn, Bassin de la Villette (Paris 19ème), décembre 2009, photo Alain Delavie

Jardinière de bambous pendant la mauvaise saison, terrasse de l'hôtel Holiday Inn, Bassin de la Villette (Paris 19ème), décembre 2009, photo Alain Delavie

  • Quand il neige, si la chute est abondante, il faut rapidement secouer le feuillage pour éliminer la charge neigeuse et éviter tout risque de bris de rameaux ou de touffe éclatée.
  • Ces plantes vivaces à feuillage persistant ne sont jamais tout à fait au repos pendant l’hiver. Elles ont tendance à se déshydrater très vite quand il gèle. Dès que les températures redeviennent positives, il faut les arroser copieusement dans la journée si le sol est sec. Pour les potées, pensez à vider les soucoupes quelques heures après l’arrosage.
  • Ne ramassez pas les feuilles mortes qui tombent au pied des touffes. Ce paillis naturel protège les racines du froid et d’un dessèchement excessif ou trop rapide. Attendez le printemps pour faire du nettoyage.
  • En hiver, pas d’engrais bien sûr ! Quand le printemps reviendra, il sera alors temps d’apporter un engrais azoté (sang desséché pour une action rapide reverdissante et corne torréfiée pour une action « retard », qui se prolongera dans l’été).
nov 072009
 

Aux confins du dix-huitième arrondissement de Paris (75), le square Rachmaninov offre des pelouses accueillantes et de superbes parterres de chrysanthèmes en ce moment. À découvrir en longeant la rue Tristan Tzara.

Massif de chrysanthèmes, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Massif de chrysanthèmes, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Ce jardin, imaginé par la paysagiste Kathryn Gustafson et créé en 1991, abrite des essences variées. Il vous fait découvrir le copalme, le micocoulier, le charme et le chêne pyramidal, des tulipiers et des paulownias, un mail de tilleul (dorés à souhait avec l’automne) et de cerisiers à fleurs (aux couleurs superbes actuellement), mais aussi des érables à peau de serpent.

Massif de chrysanthèmes, bambous et pelouse, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Massif de chrysanthèmes, bambous et pelouse, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Une passerelle traverse le jardin. A l’entrée, des gradins sont disposés autour d’un vaste bassin (sec actuellement) d’où s’échappe un petit ruisseau (tout aussi sec). Il est entouré de massifs de bambous et de rosiers, de haies de viornes et de parterres de fleurs composés par les jardiniers.

Massif de chrysanthèmes et bambous, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Massif de chrysanthèmes et bambous, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Les jardiniers effectuent trois fois par an le renouvellement des massifs floraux, jonglant entre plantes annuelles (plantées en mai), bisannuelles (à l’automne et en mars) et les chrysanthèmes (en octobre). Ces derniers plantés serrés sont actuellement en pleine floraison.

Massif de chrysanthèmes, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Massif de chrysanthèmes, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Massif de chrysanthèmes jaunes, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

Massif de chrysanthèmes jaunes, square Rachmaninov (Paris 18ème), photo Alain Delavie

sept 132008
 

Pour le lancement de son nouveau parfum Guerlain Homme, la maison Guerlain a installé une petite jungle de 150 m2 sur le parvis de l’Opéra Garnier (Paris 9ème).Surprenante vision en sortant du métro que ce rideau de verdure très exotique installé devant le Palais Garnier. Bambous, palmiers, alocasias, fougères… Et les fauves sur grand écran ! Quelques 200 000 échantillons de Guerlain Homme sont distribués aux passants à cette occasion. N’attendez pas trop pour aller voir ce « happening », car la « jungle » n’est installée que pour deux jours seulement.