juil 212008
 

La météo est belle, beaucoup de soleil, mais le fond de l’air est plutôt frais pour un mois de juillet. Pour pique-niquer au bord de la Seine ou du Bassin de la Villette, il faut prévoir sa petite laine et bien accrocher les nappes et les serviettes !
Qu’importe, Paris prend ses quartiers d’été et accueille pour la 7ème année quatre grandes plages réparties sur deux sites, l’un sur la rive droite de la Seine, l’autre le long du Bassin de la Villette. Paris plages est de retour, jusqu’au 21 août. Le bilan de l’édition 2007 a été médiocre avec vingt jours de mauvais temps et dix jours de bons. Souhaitons l’inverse cette année, même si ça commence fraîchement…
Quelques chiffres :
3,7 km de voies spécialement aménagées et pavoisées aux couleurs de l’Europe,
4 plages,
2.000 tonnes de sable fin,
450 transats,
26 hamacs,
et 33 palmiers. Petit quizz… Quelle est l’espèce de palmiers choisie ?

mai 122008
 

Journée de repos dimanche après la grosse séance de jardinage d’hier. J’ai profité de ce beau temps estival pour faire ce que peu de parisiens font en fait : une croisière sur les canaux et la Seine, en partant du parc de la Villette sur le canal de l’Ourcq, dans le 19ème arrondissement (Nord-Est de Paris), pour arriver sur la Seine au pied du musée d’Orsay dans le 7ème arrondissement.
Environ 2 h 30 de balade à bord d’un grand bateau de la société Paris Canal, Le Canotier, bondé mais suffisamment spacieux pour permettre d’apprécier les paysages et les ambiances diverses procurées par cette croisière dépaysante. Une autre façon de voir sa ville, ses habitants et ses jardins.
Quelques images prises au fil de l’eau…
Le départ: le « jardinier marin » est prêt pour affronter les flots (mais pas le soleil !),
Petit coup d’oeil sur les paulownias de la place de Bitche (Paris 19ème),
L’immensité du Bassin de la Villette (Paris 19e),
Les peupliers gardent le Canal Saint-Martin (Paris 10ème),
Descente ensoleillée du canal Saint-Martin, le long du quai de Jemmapes (Paris 10ème),La douce fraicheur prodiguée par les grands arbres entourant les écluses, avec une foule des grands jours sur les passerelles,Passage sous la voute souterraine de 2 kms, jalonnée de puits de lumière extraordinaires laissant apercevoir les arbres du boulevard sous un angle surprenant,Le port de l’Arsenal avec son petit jardin très habité en ce dimanche ensoleillé et sa petite gloriette charmante, au fond l’opéra Bastille (Paris 11ème),
Après la dernière écluse, sortie du port de l’Arsenal pour arriver sur la Seine, en longeant le square Tino Rossi et l’Institut du Monde Arabe (Paris 5ème),Passage entre l’Île de la Cité et l’Île Saint-Louis (Paris 1er), avec Notre-Dame et son grand saule gardien près du pont Saint-Louis,
Puis la descente de la Seine devenue bleue, le soleil dans les yeux, chaleur atténuée par une brise agréable, pour un peu on se croirait sur la mer,
Et l’arrivée devant la grandiose façade du musée d’Orsay (Paris 7ème).
Des images pleins les yeux, reposé et couvert de coups de soleil, ça chauffait pour la fin de soirée !