sept 292011
 

Floraison du Begonia x 'Lucerna' derrière une baie vitrée, Bégoniacées, 24 septembre 2011, photo Alain Delavie

Après avoir poussé et beaucoup grandi tout au long de l’été, mon pied de Begonia x ‘Lucerna’ s’est enfin décidé à refleurir. Sa floraison est toujours impressionnante, tant la grappe de fleurs rouges est énormes. Un véritable bouquet suspendu dans les airs !

Le séjour estival sur le balcon lui a redonné une belle allure et un grande forme. Nouvelles feuilles plus larges et bien colorées de pourpre au revers, nouvelles pousses et pour finir la floraison, celle-ci ayant commencé dehors et se prolongeant désormais dans l’appartement, car les nuits sont trop fraîches pour continuer à laisser ce bégonia à l’extérieur.

Floraison de mon Begonia x 'Lucerna' sur mon balcon en fin d'été

Ce bégonia est un vieil hybride, que je connais depuis presque trente ans maintenant (sic !). C’est un des premiers bégonias que j’ai eu et collectionné. Mais je ne m’en lasse pas. J’ai le souvenir d’énormes potées vues dans des entrées d’immeubles ou chez des pépiniéristes. Aujourd’hui il est devenu rare, il n’est plus à la mode comme de nombreux autres bégonias d’ailleurs, peut-être un peu trop délicats à cultiver.

J’ai trouvé la solution pour qu’il pousse bien. Au printemps et en été, il passe la belle saison dehors en plein air sur le balcon, avec un peu de soleil le matin. Il y prend des forces, poussant vite et beaucoup. Et il se maintient ensuite tout l’hiver, perdant pas mal de feuilles, mais en gardant quand même une allure pas trop catastrophique. Je lui ai attribué une place près de la baie vitrée, il ne manquera pas trop de lumière.

août 142010
 

J’aime les bégonias, mais certains ne me le rendent pas ! Mon pied de Begonia x Lucerna périclite tous les hivers et ne doit son salut cette année qu’à un séjour estival sur le balcon, avec le soleil matinal.

Plante d'intérieur sortie dehors en été

Potée de Begonia x Lucerna sur mon balcon en été, août 2010, photo Alain Delavie

Depuis deux ans j’essaie de faire pousser cette pousse de Begonia x Lucerna, qui peut devenir un grand bégonia bambusiforme de près de 2 m de hauteur, aux énormes feuilles en aile d’ange et aux immenses grappes de fleurs rouge corail. Mais pas chez moi !
Il est à peu près beau en été, puis dès l’automne venu, c’est la catastrophe, l’oïdium envahit le feuillage et les feuilles tombent les unes après les autres. La plante végète chaque hiver et se transforme en bout de tige défeuillée en quelques mois. Manque de lumière certainement, les bégonias bambusiformes exigeant une forte luminosité dans un appartement ou une véranda.

Cette année j’ai tenté le tout pour tout, j’ai installé la potée dehors sur le balcon, au soleil du matin, dès que les températures ont été suffisamment douces. Perdue pour perdue… Et ça a marché ! Feuille après feuille, mon bégonia a retrouvé un aspect plus correct et a repris des forces. Pourvu que ça dure !