mar 262013
 

À saute-mouton, La Maison du chocolat, Pâques 2013

L’heure de Pâques a sonné. Un doux parfum de chocolat embaume les près fleuris. Agneaux, brebis et béliers gambadent et broutent à travers champs. À saute-mouton, par-delà les barrières, à travers les prairies, parmi les pâquerettes, sur les collines de chocolat… Telle une fable enchanteresse, Frisoton et Frisette, gourmands de pâquerettes, filent une laine de chocolat blanc, douce et vaporeuse.

À ce conte il faut un auteur. Comme une évidence et en clin d’œil aux moutons noirs d’Ouessant de son enfance, Nicolas Cloiseau, chef de La maison du Chocolat, meilleur ouvrier de France Chocolatier a imaginé une vision pastorale du traditionnel bestiaire de Pâques. Comme suspendus dans leur escapade, le chocolat fixe les expressions candides des agneaux, leur donne de la bonhomie, de la rondeur, accentue la poésie de la nature, anime les couleurs du printemps, sème ici et là des œufs pralinés dans les prés pour mieux nourrir les symboliques pascales. « Dessine-moi un mouton insouciant et bondissant, plein de candeur et de fraicheur. »

Façonné, lissé, roulé, soufflé, moulé et sculpté, entièrement réalisé à la main, ce joyeux troupeau est le fruit d’un travail long et minutieux de maîtrise du chocolat.
Les boucles parfaites des toisons proviennent de gouttes de chocolat roulées sur elles-mêmes. Les pâquerettes des près sont peintes à la main, les cornes en chocolat des béliers sont longuement lustrées, les pelotes de laine mousseuses sont savamment pulvérisées, des gouttes de chocolat noir et ivoire cristallisent les regards uniques, les planches de la palissade sont finement rainurées et patinées au beurre de cacao, les sols irréguliers sont en chocolat soufflé. C’est tout un savoir-faire d’exception qui révèle les contours de ce rêve en chocolat et incarne l’excellence de La maison du Chocolat.

Du conte à la réalité, chaque sujet arbore une toison très apprêtée qui ne ferait pas mentir les meilleures expressions. Frisé comme un mouton, doux comme un agneau… Les frisottis aux notes lactées et biscuitées du chocolat au lait des uns rivalisent avec les boucles de chocolat noir, rond et cacaoté des autres. Mais des goûts et des couleurs des mises en plis en chocolat, on ne discute pas.

Tous les sujets et décors en chocolat sont entièrement réalisés à la main. Ils sont garnis d’œufs praliné crêpe dentelle, d’œufs praliné lait amande, d’œufs praliné noir noisette, d’œufs praliné noir craquant et de friture en chocolat lait et noir. Continue reading »

jan 202012
 

La Fontaine Cuvier, rue Cuvier, Paris 5e (75)

L’imposante fontaine Cuvier située à l’angle des rues Cuvier et Linné dans le 5e arrondissement de Paris est décorée de nombreuses têtes d’animaux. Elle a été réalisée en 1840 par l’architecte Alphonse Vigoureux.

La statue est une allégorie de l’histoire naturelle. Elle a été sculptée par Jean-Jacques Feuchère. Elle représente une jeune femme portant des tablettes sur lesquelles est inscrite la devise de Cuvier : Rerum cognoscere causas (d’après un vers de Virgile).

Serpent, poisson et langouste sur la Fontaine Cuvier, rue Cuvier, Paris 5e (75)

Crocodile sur la Fontaine Cuvier, rue Cuvier, Paris 5e (75)

Serpent, étoile de mer, poisson, langouste, crocodile menaçant. Le jeu consiste à reconnaître toutes les espèces.

Continue reading »