mai 212011
 

À l’occasion de la Fête de la Nature 2011, la Ville de Paris, Natureparif et le Muséum National d’Histoire Naturelle invitent petits et grands à participer samedi 21 mai de 14h à 18h à une chasse aux trésors inédite dans les parcs et jardins de la capitale.

Au terme de ce parcours urbain à la découverte de la biodiversité – animé par les éco-éducateurs de la Ville, le Muséum National d’Histoire Naturelle et plusieurs associations partenaires- les participants recevront de nombreux lots. Auparavant, ils devront participer à au moins trois des huit animations gratuites proposées dans six espaces verts parisiens.

Programme des animations :

  • Les jardins d’Éole, rue du Département (18e).
    Animations autour de l’apiculture et des sciences participatives proposées par l’ADAIF, l’UNAF et Planète Science.
  • Le jardin partagé « Le poireau Agile » dans le square Villemin, 14 rue des Récollets (10e).
    Animations autour du jardinage biologique et des jardins partagés proposées par Ville main jardins et Graine de Jardins.
  • Le Parc Floral de Paris, 118 rue de la Pyramide (12e)
    Animations autour de l’arbre, de la biodiversité et de la photo-naturaliste proposées par les éco-éducateurs de la Ville de Paris et l’ASCPF. Les participants sont invités à se munir de leur appareil photo numérique.
  • Le jardin Naturel, 120 rue de la Réunion (20e)
    Animation autour de la biodiversité en milieu humide proposée par les éco-éducateurs de la Ville de Paris.
  • Les Arènes de Lutèce, 47 rue Monge (5e)
    Animation autour de la découverte du chant des oiseaux proposée par SONATURA
  • Le Jardin des Plantes, place Valhubert (5e)
    Animations autour de différents dispositifs de comptage des espèces : insectes, papillons, escargots, bourdons, chauve-souris… proposées par le Muséum National d’Histoire Naturelle.
mai 202011
 

Pour la 5ème édition de la Fête de la Nature, le Muséum propose de nombreuses activités aux familles et aux amoureux de la nature dans un Jardin des Plantes en pleine ébullition. Venez profiter de ce bel évènement en famille : de nombreux ateliers sont à destination des enfants !

Un programme riche et varié, dans un Village de la nature qui réunit les associations naturalistes présentes aux côtés du Muséum pour la conservation :

  • Une vingtaine d’animations dans le village,
  • 7 visites guidées différentes dans le Jardin des Plantes par les jardiniers : jardin des Iris et des plantes vivaces…
  • Un parcours poétique pour le jeune public proposé par les étudiants de Censier/Sorbonne
  • Des démonstrations autour d’instruments de musique en matériaux naturels.

Et aussi le nouveau Festival de films Pousse-pousse !
Un festival imaginé pour les enfants (de 2 à 10 ans) et pour les parents, qui vous entraînera dans les différentes formes du cinéma d’animation. Un festival d’émotions, de nature et de couleurs, en 5 séances exceptionnelles dont une consacrée au plus connu des chatons, Chatran (attention, film culte, pour les petits et les grands !).

L’an dernier, 40 000 visiteurs sont venus fêter la nature au Jardin des Plantes.

Programme du Village de la nature

1. Fascinantes chauves-souris !
Par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Association Azimut 230.
Que mangent les chauves-souris, quels sont leurs comportements ? Collections naturalisées et jeu d’inventaire permettent de mieux connaître cet animal utile à la nature et à l’homme.

2. « Fêtes » pousser l’imagination
Par l’Office National des Forêts
Atelier conté pour apprendre à reconnaître les animaux de la forêt, atelier de moulage autour des traces à retrouver plus tard en forêt, atelier de plantation sur la flore forestière.

3. Les secrets dévoilés de l’ « Atlas des oiseaux nicheurs de Paris »
Par le Centre Ornithologique d’Ile de France.
Les ornithologues expliquent comment ils parviennent à identifier les oiseaux nicheurs de Paris : écoute et observation de leurs morphologies, comportements et attitudes.

4. A la découverte des papillons et des escargots de nos jardins
Par Noé Conservation.
Apprenez à reconnaître les espèces de papillons et escargots communs pour mieux les protéger et peut-être aussi participer aux opérations de suivi de ces populations.

5. Suivons la nature de plus près
Par Vigie-nature et le Service du Patrimoine naturel du Muséum national d’Histoire naturelle.
Initiation à différents dispositifs de comptage des espèces : insectes, papillons, escargots, bourdons, chauve-souris… Découvrez également la biodiversité de votre localité.
Continue reading »

mai 192011
 

La Fête de la Nature a lieu du 18 au 22 mai 2011. Cinq jours pour vivre des moments privilégiés au cœur des sites naturels, en compagnie des acteurs de la protection de la nature. Comme chaque année, l’Agence des espaces verts (AEV) est partenaire de la Fête de la Nature permettant aux Franciliens, petits et grands, de découvrir le patrimoine naturel régional insolite situé à proximité de chez eux.

Pour cette cinquième édition, l’AEV est particulièrement mobilisée, en tant que partenaire officiel de l’évènement, à travers deux actions phares :

  • La distribution à 6000 enfants d’une bande dessinée éducative « Ces extraordinaires bébêtes extra-proches de chez nous » dans le cadre de l’opération « jeunes ambassadeurs » de la Fête de la Nature. Elle est actuellement distribuée à l’ensemble des Forestiers Juniors.
  • La proposition aux Franciliens de 18 animations nature, entièrement gratuites, encadrées par des éco-animateurs réparties dans toute l’Ile-de-France. Découverte des oiseaux de la forêt d’Étrechy, des libellules du Domaine du Grand Voyeux ou encore des papillons de la forêt de Verneuil…La fête de la nature c’est également la fabrication de jouets en bois, l’initiation au Land’Art ou encore à la sculpture sur bois. (Le programme détaillé est présenté ci-après)

La Fête de la Nature sera également l’occasion de sensibiliser les participants aux urgences et aux enjeux de la protection de la biodiversité et permettra de s’interroger sur la place de l’homme dans l’environnement.

L’AEV protège et aménage les espaces naturels d’Île-de-France.
Outil de la Région, elle imagine et organise le territoire pour que, demain, chaque Francilien vive dans un meilleur environnement.
Tous les jours, les agents de l’AEV gèrent les forêts et les sites écologiques pour en préserver toute la richesse et protègent les zones agricoles périurbaines. Et parce que sauvegarder les espaces naturels, c’est l’affaire de tous, l’AEV mène des actions de sensibilisation auprès de ses partenaires et des citoyens. Continue reading »

mai 172011
 

Du 18 au 22 mai 2011, la Fête de la Nature proposera à tous les Français, de métropole ou d’Outre-mer, de vivre un moment exceptionnel au coeur des sites naturels les plus remarquables… ou les plus quotidiens !

En 2010, plus de 3800 sorties nature gratuites ont été organisées sur tout le territoire français.
En 2011, la Fête de la Nature devrait en compter près de 5000 sur la thématique « L’insolite à votre porte ! ».
Pour cette 5ème édition de la Fête de la Nature, chacun d’entre nous est donc invité à célébrer la nature de proximité, cette nature qui nous est proche et que pourtant nous ne percevons pas.

Continue reading »

mai 132011
 

Pour vous permettre de participer plus facilement à l’observatoire Sauvages de ma rue et à l’observation des plantes que l’on peut rencontrer en ville, un petit ouvrage vient d’être publié : Sauvages de ma rue Guide des plantes sauvages des villes de la région parisienne.

(Format : 12 x 18 cm, 256 pages, 10 euros)

Cet ouvrage présente les 100 espèces de plantes sauvages les plus répandues dans les espaces publics des villes et villages de la région parisienne (dans les rues, les parcs, les chemins, etc.).

Chaque espèce est décrite d’une façon claire, sans terme technique, afin que tout citadin, sans aucune formation en botanique, puisse apprendre à identifier celles qui poussent autour de chez lui. Les descriptions sont assorties de photographies. Des informations sont fournies sur l’écologie de ces espèces (les endroits où on les trouve préférentiellement) ainsi que leur usage alimentaire ou médicinal.

Le lecteur sera peut-être surpris de constater à quel point ces plantes, considérées pour la plupart comme des mauvaises herbes, possèdent des vertus oubliées.

Ce catalogue de référence unique des plantes sauvages qui peuplent les villes de la région parisienne permet non seulement aux citadins de reconnaître les plantes qu’ils croisent quotidiennement dans leur rue, aux pieds des arbres, sur les trottoirs et dans les pelouses, mais leur donner également la possibilité de participer à l’inventaire de la flore des villes organisé par le Muséum National d’Histoire Naturelle et l’association Tela-Botanica, dans le cadre du programme Vigie Nature.

mai 112011
 

L’opération « Laissons pousser ! » invite les citoyens à semer des fleurs sauvages sur l’espace public et à porter un nouveau regard sur la biodiversité des pavés.

Opération "Laissons pousser les fleurs entre les pavés"

Affiche de l'opération "Laissons pousser les fleurs entre les pavés", photo Alain Delavie

Cette affiche, rencontrée lors de ma balade dominicale le long de la Promenade verte dans Paris, a excité ma curiosité.
Clic-clac photo et aussitôt rentré chez moi, j’ai fait une petite recherche sur Internet.
Et j’ai aussitôt découvert le site Laissons pousser !

Le projet
Des mini-prairies de fleurs sauvages se mettent à pousser dans les espaces urbains délaissés.
Des myosotis, des violettes et de la pimprenelle tout aussi sauvages attirent les abeilles sur les balcons.
Et c’est vous, habitants des villes, qui les plantez en bas de chez vous ou sur les bords de vos fenêtres.

L’année dernière pour la première édition, une quinzaine de communes étaient de la partie.
En 2011, elles sont une bonne trentaine d’Ile-de-France et d’ailleurs.
Chacune s’engage à distribuer gratuitement à ses habitants les sachets de graines de Laissons Pousser ! et à autoriser les plantations sur des espaces identifiés.
Dans chaque ville, la règle du jeu est différente. Ici, ce sont les écoles qui vont semer, là les amicales de locataires, plus loin, les associations de jardins partagés, ailleurs, les particuliers-jardiniers…

Les graines à semer
On sèmera en 2011 deux types de sachets :

  • Le premier (comme l’an dernier) comporte 18 espèces adaptées à la pleine terre : coquelicot, centaurée jacée, marguerite, chicorée sauvage, millepertuis, mauve musquée… Ce mélange contient 50% de fleurs résistantes, capables de pousser sur un sol pauvre et 50% de graminées, ces herbes folles typiques des prairies.
  • Le second est plus à l’aise dans les pots et jardinières et contient 9 espèces : pâquerette, pimprenelle, myosotis des champs, réséda jaune, violette odorante… Avec un sachet, on sème 3 balconnières classiques et on attire rapidement une multitude d’abeilles et d’insectes.

Chaque sachet permet de semer 1 m 2 de terre au pied des arbres, entre deux coins de bitume, en bas des immeubles, sur les ronds points, sur les bords des routes, sur les terrasses et dans tous les endroits délaissés des villes.

Pour récupérer les graines : les sites de diffusion.