mai 152009
 

Le Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris 5è) fête le mois de mai autour de deux grands événements.

. Fête de la nature, les 16 et 17 mai 2009 :
Riche d’une biodiversité exceptionnelle en plein cœur de Paris, le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) célèbre la Fête de la nature. Des sorties naturalistes en Île-de-France sont également prévues avec les scientifiques du Muséum.

. Journée Mondiale de la Diversité biologique le 22 mai 2009 :
Au Jardin des Plantes les 23 et 24 mai, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Diversité biologique, le weekend sera consacré à la thématique des « espèces exotiques envahissantes ».

Pour télécharger le programme complet de Mai Natures !
http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/activite/18561_FDN_2009.pdf

avr 132009
 

Les jardiniers du Jardin des Plantes avec les entomologistes du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) vous convient à découvrir dès la mi-avril :
– Le jardin des papillons où poussent des végétaux pour attirer et retenir les papillons.
– Le parcours des butineuses dans tout le jardin où une quinzaine de plantes et de lieux (nourritures, abris…) seront balisés.
– Et la galerie des portraits d’insectes, extraordinaires photographies en macro de Philippe Blanchot commentées par l’entomologiste Claire Villemant, accrochées sur les grilles le long des allées du Jardin des Plantes.

80 % des plantes à fleurs se reproduisent grâce à la pollinisation assurée par les insectes. 35 % à 40 % des plantes cultivées en sont aussi dépendantes. Le jardin est un lieu privilégié pour accueillir ces hôtes bienvenus qui s’y nourrissent et s’y reproduisent. Encore faut-il savoir quoi y planter et comment planter après les avoir repérés et identifiés.

La diversité et l’abondance des pollinisateurs sont étroitement liés à celles des végétaux. Les groupes d’insectes les plus actifs dans la pollinisation des nombreuses espèces de plantes sont les Diptères (mouches), Coléoptères (scarabées), Lépidoptères (papillons) et Hyménoptères (abeilles). Les papillons sont les plus visibles avec plus de 250 espèces en France. Plus discrètes mais plus efficaces, les abeilles comptent près de 1000 espèces dans notre pays. Si l’abeille domestique vit en colonies, les autres espèces, notamment les bourdons, sont pour la plupart solitaires, nichent dans le sol et ne butinent que certaines espèces végétales, voire une seule. Le rôle de ces espèces sauvages dans la pollinisation est loin d’être négligeable et elles agissent en synergie avec les abeilles domestiques.

Jardin des plantes,
rue Cuvier, rue Buffon, rue Geoffroy-Saint-Hilaire, place Valhubert,
Paris 5ème.

avr 032009
 

La Ville de Paris souhaite lancer une nouvelle signalétique pédagogique dans les jardins pour en expliquer le fonctionnement et le mode de gestion écologique. Les parisiens sont invités à donner leur avis et à tester le dispositif.

Depuis 2001, la Ville de Paris s’est engagée dans une gestion écologique des espaces verts qui vise à préserver la biodiversité et l’environnement tout en favorisant la diversité des paysages et des usages. L’évolution des pratiques de gestion des espaces verts qui ont pour objectif de limiter, voire de supprimer totalement, l’usage des produits chimiques nocifs pour la santé des personnes, de développer la biodiversité végétale et animale, et d’économiser les ressources naturelles non renouvelables suscite parfois l’interrogation de la part des Parisien(ne)s. D’où la nécessité d’accompagner ces changements d’une communication, menée avec le concours des équipes qui entretiennent les jardins. Elle vise à expliquer l’intérêt écologique de ces pratiques, les objectifs recherchés et leurs modalités.Des pictogrammes illustrent les différentes pratiques : compostage, paillage, enrichissement de la biodiversité, arrosage ciblé, pousse d’herbe spontanée et espaces protégés. Ces pictogrammes, mis en place par les jardiniers, indiquent aux usagers que ces pratiques ne sont pas un laisser aller mais correspondent à une action voulue par le gestionnaire du site. Ils apportent une information in situ sur les intentions du jardinier. Les pictogrammes renvoient à une série d’affiches qui expliquent de façon simple et didactique l’intérêt de telle ou telle pratique. Ces affiches seront placées sur les panneaux de signalétique classiques des jardins parisiens.

Avant de déployer progressivement cette signalétique dans les espaces verts, la Mairie de Paris souhaite vérifier sa pertinence et son efficacité auprès des acteurs locaux : agents de la Direction des espaces verts, représentants de Conseils de quartiers, Conseils de la jeunesse, usagers adultes et enfants.

Plusieurs rendez-vous sont programmés pour mener à bien cette démarche participative, tester et améliorer le dispositif :
– Le 1er avril, les pictogrammes ont été présentés aux agents, élus et représentants locaux aux Jardins d’Eole (18ème) et au square Chanoine-Viollet (14ème), en présence de Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des Espaces verts. Un questionnaire sera rempli sur place par les participants.
– Entre les 2 et 26 avril, l’enquête sera poursuivie auprès des usagers de deux jardins parisiens :
• aux Jardins d’Éole, les agents d’accueil et de surveillance proposeront aux usagers de remplir le questionnaire avec eux ;
• au jardin Chanoine Viollet, le questionnaire sera remis aux usagers par les agents d’accueil et de surveillance du site. Une fois rempli il sera déposé dans une boite située au kiosque de garde.
Première quinzaine de mai une enquête sera menée auprès des enfants, en lien avec les écoles proches des jardins d’Éole. A l’issue de ces enquêtes, cette signalétique sera si nécessaire amendée, puis présentée au grand public, à partir du 13 juin, dans le cadre du jardin éphémère sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

mar 092009
 

Rendez-vous à la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), le mardi 10 mars à 19 h 30 pour une conférence de Jean-Marie Solichon, directeur du Jardin Exotique de Monaco.

La conférence a pour thème : « Plantes succulentes, biodiversité et conservation. »

Infos pratiques :
Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF)
84, rue de Grenelle,
75007 Paris.
Entrée : 5 euros, gratuite pour les adhérents et les membres des sociétés adhérentes (sur présentation de leur carte).
Inscriptions et règlement possibles sur place.

fév 202009
 

Le Salon International de l’Agriculture débute demain, samedi 21 février 2009. L’enseigne de jardineries Botanic vous y attend pour des ateliers d’éco-jardinage, des conférences sur les abeilles et la découverte de la pomme bio Juliet.

A l’occasion du SIA 2009, Botanic illustre plus que jamais sa position en faveur du jardinage écologique en proposant sur son stand un programme d’animations et de rencontres à destination de toute la famille.

1- Découverte de la pomme bio Juliet avec l’association Les Amis de Juliet :Juliet est une nouvelle variété de pomme produite exclusivement en agriculture biologique. Sélectionnée pour ses qualités gustatives et sa résistance naturelle à certains ravageurs et maladies, elle constitue un fruit d’un type nouveau : bicolore rouge très strié lumineux et brillant sur fond jaune, elle est ferme, croquante, juteuse et sucrée. Sa forme est irrégulière et un peu aplatie, de bon calibre. À noter également : sa très bonne conservation (5 à 6 mois). La pomme Juliet est disponible dans tous les marchés bio des magasins botanic. L’arbre fruitier sera quant à lui référencé dès cet automne en exclusivité chez Botanic. Avec l’association Les Amis de Juliet, Botanic organise sur son stand plusieurs séances d’animations-dégustations.

Samedi 28 février et dimanche 1er mars :
Découverte de la pomme bio Juliet avec l’association « Les Amis de Juliet »
10/12h et 15/17h – Animations et dégustations.

2- Témoignages des apiculteurs de l’UNAF pour la survie des abeilles :

(Photo M. Mary / UNAF)

Tout au long de la semaine, Botanic met en place sur son stand un programme d’interventions animées par des apiculteurs de l’UNAF afin de présenter le rôle des abeilles dans l’environnement et les menaces qui pèsent sur elles.

Samedi 21 février :
« Le rôle de l’abeille dans notre environnement et les menaces qui pèsent sur elle »
10h – Animation avec Gilles et Edith de Khovrine, apiculteurs UNAF.
15h – Animation avec Amélie Cohen, apicultrice UNAF.
Dimanche 22 février :
« La vie dans la ruche »
11h30 – Animation avec Félix Gil, apiculteur UNAF.
Mercredi 25 février :
« Le rôle de l’abeille dans notre environnement et les menaces qui pèsent sur elle »
15h – Animation avec Amélie Cohen, apicultrice UNAF.
Vendredi 27 février :
« Le rôle de l’abeille dans notre environnement et les menaces qui pèsent sur elle »
11h et 15h – Animations avec Charlotte Chiarelli, apicultrice UNAF.

3- Ateliers d’éco-jardinage pour adopter de nouveaux gestes au jardin :
Du lundi 23 au vendredi 28 février, Botanic organise un cycle d’ateliers d’éco-jardinage à la fois pratiques et théoriques sur les thèmes du potager bio, du compostage et de la biodiversité au jardin.

Lundi 23 et mardi 24 février :
« Le compostage, le potager bio et la biodiversité au jardin »
10h, 14h et 16h – Ateliers d’éco-jardinage avec les jardiniers Botanic.
Mercredi 25 février :
« Le compostage, le potager bio et la biodiversité au jardin »
10h et 16h – Ateliers d’éco-jardinage avec les jardiniers Botanic.
Jeudi 26 février :
« Le compostage, le potager bio et la biodiversité au jardin »
10h, 14h et 16h – Ateliers d’éco-jardinage avec les jardiniers Botanic.

Rendez-vous du 21 février au 1er mars 2009,
Paris, porte de Versailles,
Hall 2.2, allée E, stand n° 10.


jan 172009
 

Le lundi 19 janvier 2009, Patrick Blanc, célèbre botaniste et créateur du Mur Végétal, donne une conférence dans l’auditorium de la Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris 16ème) à 19 heures.
Tous les mois, les entretiens de Chaillot propose une conférence à un architecte français ou étranger sur ses réalisations et ses projets, sa pensée, ses méthodes. Chaque entretien s’adresse à la fois aux professionnels et à un public plus large, curieux ou concerné. En janvier, Patrick Blanc, botaniste chercheur au CNRS et créateur du Mur Végétal, intervient sur le thème : « Murs végétaux, quand le béton devient un refuge pour la biodiversité ».

Cité de l’architecture & du patrimoine
Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75116 Paris.
Tél. : 01 58 51 52 00.
Site : www.citechaillot.fr
Métro : ligne 9 (stations Trocadéro ou Iéna), ligne 6 (station Trocadéro).
RER : ligne C (station Champs de Mars Tour Eiffel).
Bus : lignes 22, 30, 32, 63, 72 ou 82.
Pour les entretiens de Chaillot, l’entrée est libre dans la limite des places disponibles.