déc 192008
 

J’ai passé la journée aujourd’hui dans le jardin d’acclimatation situé dans le Bois de Boulogne (Paris, 16ème), près de Neuilly. À ma grande surprise, j’y ai vu des forsythias en fleurs, alors que l’hiver n’est pas encore officiellement arrivé.
Certe, cette floraison n’est pas aussi opulente que celle du printemps, mais ces forsythias ont bien deux bons mois d’avance, voire trois, la floraison habituelle se produisant plutôt en mars quand les températures hivernales sont très froides.Ces arbustes printaniers se mettent donc à fleurir en fin d’automne, la nature est folle !

sept 092008
 

Paris est une des capitales les plus boisées en Europe. Aujourd’hui 485 000 arbres sont répertoriés intra-muros.Ce patrimoine arboré est composé de :
– 96500 arbres d’alignement situés sur les voies publiques,
– 36500 arbres des parcs et jardins,
– 34000 arbres de cimetières,
– 8000 arbres sur les talus du boulevard périphérique,
– 6000 arbres dans les établissements scolaires et 3000 dans les établissement sportifs,
– et 300 000 arbres dans les deux bois de Boulogne et Vincennes.
Environ 1500 arbres sont remplacés chaque année et 900 sont plantés en supplément.
Plus de 150 essences ont été répertoriées, mais les platanes, les marronniers, les tilleuls et les sophoras représentent encore 78 % des arbres d’alignement.

Visuel d’illustration Essences dans les nouvelles plantations.jpg

(Note : le palmier est inclus dans cet inventaire, mais il ne s’agit pas d’un arbre au sens botanique du terme)
Et tout ce beau monde ne tient pas compte des innombrables semis spontanés, de tous ces « bébés » arbres qui ne deviendront sans doute jamais grands et majestueux car trop vite arrachés.Mais ça pousse dur dans la ville !