fév 102010
 

Cette espèce de camélia est décorative toute l’année grâce à son feuillage vert foncé teinté de crème et de vert clair. De février à avril, l’arbuste se couvre de grosses fleurs doubles rose soutenu. On adore ou on déteste…

Plante de terre de bruyère

Camellia japonica 'Kerguellen', Innovert d'argent Pépinière 2009, pépinière Stervinou, photo Alain Delavie

Ce nouveau camélia issu d’une mutation du Camellia ‘Nuccio’s Cameo’ a été révélé en 2009 lors du Salon du Végétal d’Angers où il fût récompensé d’un prix au concours Innovert. Il a été créé par les pépinières Stervinou (29), qui le multiplient et le proposent. Vous le trouvez aussi dans les jardineries où il se repère de loin avec son feuillage si particulier.

Cet arbuste au feuillage persistant garde un port compact et bien ramifié. Il peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur pour environ 1,20 m de diamètre. Il est rustique jusqu’à -12 °C, d’où l’utilité de le protéger des vents froids et desséchants venant de l’Est.

Ce camélia pousse aussi bien en pot qu’en pleine terre, dans un sol acide. Choisissez-lui un emplacement mi-ombragé, à l’abri du soleil du midi surtout. Pendant la belle saison, il faut surveiller les arrosages, car l’arbuste a besoin d’un sol frais quand il forme ses nouveaux boutons floraux en été.