oct 032013
 

Opération Des Jardins d'Espoir

Le Centre des monuments nationaux (CMN), en partenariat avec Estée Lauder, renforce son action de sensibilisation pour le dépistage du cancer du sein avec l’opération « Jardins d’Espoir ». Par des floraisons roses dans leurs parcs et jardins, notamment au domaine national de Rambouillet, des visites dédiées et la distribution de rubans roses, les monuments du réseau du CMN témoignent leur solidarité à cette cause.

Des arbres à voeux de l’artiste Kaliko sont exposés dans les jardins de l’Hôtel de Sully et au domaine national de Saint-Cloud. Les messages d’espoir postés par les internautes sur le site www.jardinsdespoir.fr en formeront les feuillages. Ces oeuvres évolutives connaîtront leur apogée au milieu du mois d’octobre.

Opération Des Jardins d'Espoir
Autres témoins esthétiques de solidarité, des floraisons roses sont présentées dans 17 monuments. Parmi eux, les châteaux de Maisons, d’Angers, de Villeneuve-Lembron et de Vincennes, la Villa Savoye et la Tour Pey-Berland rejoignent ainsi le château de Rambouillet, le domaine national de Saint-Cloud et l’Hôtel de Sully dans cette action de sensibilisation.

Le château d’Azay-le-Rideau et la cathédrale du Puy-en-Velay proposent également des parcours de visite dédiés autour de grandes figures féminines. Enfin l’opération est déclinée à travers tout le territoire grâce à la distribution de rubans roses dans l’ensemble des 96 monuments du réseau.

jan 102013
 

Centre des monuments nationaux

Avec plus de 9 millions de visiteurs accueillis dans les 96 monuments qu’’il gère et ouvre à la visite, le Centre des monuments nationaux (CMN) confirme son rôle de premier opérateur public culturel et touristique français, malgré une conjoncture fluctuante.

Une hausse globale de fréquentation de 0,4%
Grâce aux multiples initiatives prises par les équipes du Centre des monuments nationaux pour augmenter l’’attractivité des monuments qu’’il gère, la fréquentation a progressé de 0,4% et a dépassé à nouveau les 9 millions de visiteurs. À ce chiffre s’’ajoutent les centaines de milliers de visiteurs ayant découvert ou redécouvert ces monuments d’’exception, leurs parcs et jardins lors d’’événements ou de manifestations qui ne donnent pas lieu à une comptabilisation dans les visites.
La progression est largement due à la hausse de 5,4% de la fréquentation des monuments situés à Paris et en Île-de-France qui compense le recul de certains sites en région. L’’exemple de l’’Arc de triomphe est spectaculaire puisque plus de 1,7 millions de visiteurs sont montés au sommet du monument soit 14,1% de plus que l’’an passé.
La visite des monuments du CMN reste la sortie familiale par excellence grâce à une politique tarifaire adaptée (gratuité pour les moins de 26 ans, etc.) ainsi qu’’à une offre culturelle diversifiée. L’’année 2012 s’’est conclue, à la Conciergerie, par l’’exposition « Rêve de monuments » qui est ouverte jusqu’’au 24 février prochain. Elle avait déjà attiré plus de 46 000 visiteurs les six dernières semaines de l’’année, soit 23% de plus que l’’exposition « Bêtes off » l’’an dernier à la même période.

Les monuments nationaux, lieux vivants, acteurs du dynamisme des territoires
En 2013, le CMN espère poursuivre ses avancées notamment grâce à l’’ouverture ou réouverture des châteaux de La Motte-Tilly (Aube) et de Champs-sur-Marne (Seine-et- Marne) ou de la villa Cavrois, œœuvre de l’’architecte Mallet-Stevens à Croix (Nord). La politique culturelle s’’ouvrira à une approche plurielle pour toucher des publics toujours plus larges au travers d’’expositions ou manifestations organisées autour des anniversaires de Le Nôtre ou Soufflot, de programmations musicales, de lectures, de visites thématiques, d’’expositions d’’art contemporain, d’’offres numériques…
Ainsi les monuments du CMN participent sur l’’ensemble du territoire à l’’attractivité touristique et au dynamisme culturel, éducatif et social. Continue reading »

mar 182012
 

Le Centre des Monuments Nationaux organise une visite-conférence à la Cité internationale le lundi 19 mars 2012 à 14h30 sur le thème : « Monuments et animaux ». À cette occasion, les visiteurs seront invités à découvrir l’éclectisme architectural de la Cité internationale où l’exotisme est particulièrement mis à l’honneur. Les animaux, entre autres, y sont présents sous de nombreuses formes : statues, fresques, sculptures…

PROGRAMME

Cité internationale universitaire de Paris

Maison du Cambodge
Un décor d’influence Khmer est illustré par deux statues en granit qui représentent Hanuman, le dieu singe, et qui montent la garde à l’entrée de la résidence. (L’influence de la Chine et de l’Inde sur le Cambodge ont laissé des traces religieuses et culturelles : le singe Hanuman en fait partie. Il est le gardien des propriétés. À l’origine, tout fondateur d’un nouveau village se devait d’ériger sa statue.)

Cité internationale universitaire de Paris

Maison de l’Asie du Sud-est
À l’entrée de la Maison et sur sa façade nord sont sculptés des dragons, symbole du renouveau et de l’éternité.

Fondation Biermans-Lapôtre et Fondation des États-Unis
Des armoiries sculptées sur la façade donnant sur le Boulevard Jourdan représentent le lion et l’aigle.

Maison de l’Arménie
Les détails architecturaux de sa façade et les lettres de son inscription représentent des oiseaux, symbole de l’animal qui vient apporter les nouvelles aux Arméniens de la diaspora. Tandis que des médaillons renferment un éléphant, un singe, une chouette…

Maison du Japon
Des chiens et des chevaux sont représentés sur les fresques du peintre Foujita.

Fondation Lucien PAYE
Les bas-reliefs de la Résidence Lucien Paye sculptés par Anna Quinquaud, qui a également réalisé ceux du Palais de Chaillot, évoquent des figures allégoriques et des végétaux – antilopes, poissons – inspirées de ses voyages en Afrique.

Le patrimoine architectural de la Cité internationale
L’histoire de la Cité internationale croise celle de l’architecture du xxe siècle. Ses 40 maisons illustrent les tendances architecturales majeures de l’époque, de la modernité la plus inventive au style le plus insolite.

Le Centre de Valorisation du Patrimoine s’attache à faire connaître le patrimoine de la Cité internationale et à sensibiliser les publics à l’architecture moderne et contemporaine. Destinés à tous les publics, des visites architecturales du site, des ateliers scolaires, des colloques et des expositions sont régulièrement organisés.

Inscription :
E-mail : visites-conferences@monuments-nationaux.fr
Tél. : 01 44 54 19 30 du lundi au vendredi sur répondeur.

déc 222011
 

Arc de Triomphe, place de l'Étoile, Paris 8e (75)

Comme beaucoup de Parisiens, je n’étais jamais monté sur l’Arc de Triomphe, la file d’attente des touristes devant les caisses m’ayant toujours fait fuir. Mais en passant un dimanche matin d’automne, j’ai profité d’une faible affluence pour faire l’ascension des 284 marches (sic !) et pour découvrir la vue exceptionnelle sur la capitale et les alentours.

L'avenue des Champs-Élysées et Paris vu depuis l'Arc de Triomphe

La célèbre avenue des Champs-Élysées, avec peu de voitures. La brume matinale et le voile de pollution ne permettaient pas de voir très loin, c’est tout juste si l’on distingue la place de la Concorde malgré un beau soleil et un ciel sans nuage.

La Défense et Paris vu depuis l'Arc de Triomphe

Continue reading »