mai 202014
 

Dans le cadre du week-end de comptage des oiseaux des jardins, la LPO Île-de-France anime une sortie au parc Montsouris pour inviter le grand public à participer à cette enquête. Cette sortie aura aussi pour objectif de faire découvrir aux médias présents ce comptage national que chacun peut mener depuis son jardin.

Signalétique du parc Montsouris, Paris 14e (75)
Pour plus d’information sur l’opération, consultez le site www.oiseauxdesjardins.fr

Le 24 mai 2014 de 10h à 12h.
Rendez-vous à 9h45, à l’entrée du parc située à côté de la station Cité universitaire du RER B.
Réservation obligatoire auprès de la LPO Ile-de-France au 01 53 58 58 38 ou ile-de-france@lpo.fr.
Sortie limitée à 15 participants.
Prévoir des vêtements adaptés et une paire de jumelles pour faciliter l’observation.

mai 202014
 

Pour la septième année, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) invitent le grand public à participer au week-end national de comptage printanier des oiseaux des jardins. Tous les citoyens sont invités à se rendre dans un jardin pour y compter les oiseaux durant 1 heure. En plus de sensibiliser les participants à l’importance de la nature de proximité, cette opération permet également de placer le citoyen au cœur du suivi de l’avifaune nichant dans les jardins.

Logo de l'Observatoire des oiseaux des jardins

Réalisé dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins (programme national de sciences participatives intégré au réseau Vigie-Nature du Muséum), qui propose de suivre les oiseaux toute l’année, c’est la seconde année consécutive que ce comptage de printemps est réalisé sous cette forme. Il était en effet depuis 2004 organisé tous les 2 ans sous le nom d’Enquête patrimoniale et était destiné aux propriétaires de Refuges LPO. Intégré à l’Observatoire des oiseaux des jardins depuis l’année dernière, ce week-end national de comptage printanier s’intéresse plus particulièrement aux espèces nicheuses des jardins. En effet, en cette période, la plupart des espèces d’oiseaux du jardin ont déjà réalisé leur première couvée. Les participants pourront ainsi avoir la chance d’observer, en plus des adultes, des jeunes en cours d’émancipation ! C’est par exemple le cas des merles, des mésanges ou des moineaux, qui étaient les 3 espèces les plus observées lors du précédent comptage en mai 2013.

Tous les citoyens sont invités à participer !
Il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste ni de posséder un grand jardin pour y participer. Il suffit de choisir une date (le 24 ou le 25 mai), de se munir de la fiche d’observation qui aidera à identifier les oiseaux observés et de noter le nombre d’individus de chaque espèce observée pendant 1 heure dans le jardin de son choix ! Et pour finir, saisir les observations sur le site Internet de l’observatoire des oiseaux des jardins.
Pour les personnes ne possédant pas de jardin, il est tout à fait possible de réaliser le comptage dans un parc public urbain ou sur un balcon ! Et pour ceux craignant de ne pas réussir à identifier toutes les espèces observées, l’équipe de l’Observatoire est à leur disposition pour les aider. Il suffit d’envoyer une description de l’oiseau ou mieux, une photo à l’adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr avant la fin juin 2014.

Lors du comptage de mai 2013, plus de 20 000 oiseaux de 134 espèces différentes ont été observés dans plus de 700 jardins ! Gageons que le record sera battu cette année !
Pour ce faire, rendez-vous dans les jardins les 24 et 25 mai 2014

Informations complémentaires
Plus de renseignements sur www.oiseauxdesjardins.fr
Découvrez également d’autres observatoires de la biodiversité sur vigienature.fr
Opération menée avec le soutien financier de Cemex, EDF, Natureparif, la Fondation Bouygues Télécom et l’Europe.

fév 062014
 

En raison des conditions météo particulièrement clémentes cet hiver, la première expérience participative sur le comportement des oiseaux en hiver « Compet’ à la mangeoire » est prolongée d’un mois : les passionnés d’oiseaux ont jusqu’au 15 mars pour participer.

Chardonnerets élégants et tournesol sur une mangeoires, photo © Lisa Garnier
« Compet’ à la mangeoire » est la première expérience participative du nouveau volet de Vigie-Nature : Vigie-Manip’.
Depuis le 18 novembre dernier, des « observateurs – expérimentateurs » sont invités à compter les oiseaux sur deux mangeoires plateaux identiques. Tout l’enjeu de l’expérience étant d’explorer les choix alimentaires et les interactions entre espèces des oiseaux des jardins, en fonction de la nourriture disponible et du nombre d’individus présents sur les mangeoires.

Un hiver doux, des oiseaux discrets…
Les conditions météorologiques de cet hiver, plutôt douces, semblent avoir fait diminuer de 30 % la  présence des oiseaux dans les jardins (chiffres de l’Observatoire des Oiseaux des Jardins, 2013 – MNHN/LPO). Les mangeoires étant donc pour le moment relativement peu fréquentées, l’expérience « Compet’ à la mangeoire » est prolongée jusqu’au 15 mars.

Les participants
Plus de 6600 personnes se sont connectées sur le site internet pour prendre connaissance de l’expérience. Plus de 200 comptages ont été réalisés : « j’ai vraiment appris à reconnaître tous ces oiseaux. Les autres années je  les nourrissais sans vraiment prendre le temps de les observer », confie Martine D, participante. À noter que les participants ont construit leurs mangeoires plateaux identiques en peu de temps, une demi-heure en moyenne. Il est également possible de filmer les oiseaux pour ensuite faire ses comptages.

Top 7 des oiseaux les plus observés
Les oiseaux les plus couramment observés sont le rouge-gorge, les mésanges bleues, charbonnières, noires, et nonettes, le verdier d’Europe et le chardonneret élégant.

Comment ça marche ?
Le protocole consiste à compter les oiseaux présents sur deux mangeoires plateaux identiques (que l’on peut facilement construire soi-même) proposant une offre en nourriture différente (graines de tournesol, graines de niger…). Les comptages sont ensuite saisis sur le formulaire en ligne de « Compet’ à la mangeoire » pour être analysés par les chercheurs du Muséum. L’expérience peut être réalisée sur un balcon, une terrasse, un jardin privé ou public et recommencée autant de fois que le participant le souhaite jusqu’au 15 mars 2014.

Retrouvez le protocole, les newsletters et la marche à suivre détaillée sur http://vigienature.mnhn.fr/vigie-manip/compet-mangeoire