avr 152014
 

Natureparif, l’ARPE PACA et Plante & Cité lancent aujourd’hui mardi 15 avril la cinquième édition du concours « Capitale française de la biodiversité » qui récompense la mise en œuvre de démarches exemplaires en matière de protection et de restauration de la biodiversité. Il permet de valoriser les actions innovantes, identifier les bonnes pratiques, et promouvoir les politiques menées en faveur de la biodiversité à l’échelle locale, à la fois par l’attribution de trophées et par l’édition de recueils d’actions.

Logo du Concours Capitale Française de la BiodiversitéEn 2014, le concours a pour thème principal « Agriculture urbaine et biodiversité ». En choisissant ce thème, le concours vise à promouvoir les démarches que les collectivités mettent en œuvre en faveur de la nature et de la biodiversité en ville : rôle et intégration de l’agriculture urbaine dans les documents d’urbanisme, reconnexion des citadins avec la nature, pratiques et techniques du jardinage au naturel, réintroduction de la biodiversité potagère, adaptation au changement climatique… Les actions sont multiples tout autant que le sont les formes prises par l’agriculture en ville.

Pour Liliane Pays, présidente de Natureparif, François Colson, secrétaire général de Plante & Cité, et Annabelle Jaeger, présidente de l’ARPE PACA  « Les villes sont aussi une vraie opportunité pour la biodiversité et l’adaptation au changement climatique ; des initiatives nombreuses et variées existent. Nous souhaitons par ce concours valoriser et partager les actions exemplaires et accompagner les initiatives des villes et intercommunalités. »

L’appel à candidature 2014 est ouvert aux communes de plus de 2000 habitants, aux communautés de communes, aux communautés d’agglomération, communautés urbaines, syndicats d’agglomération nouvelle et métropoles jusqu’au 30 juin 2014. Un comité scientifique et technique composé de chercheurs, urbanistes, naturalistes, représentants d’associations et de collectivités et professionnels de la biodiversité est chargé d’évaluer les candidatures. En 2014, des Capitales régionales de la biodiversité seront de plus récompensées dans les quatre régions partenaires : Aquitaine, Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes.

Des ateliers seront organisés en régions sur le thème de la biodiversité urbaine, à commencer par une journée organisée par l’ARPE PACA le mardi 15 avril à Aix-en-Provence intitulée « Collectivités et biodiversité : agir, oui mais comment ? ».

Ce concours national est organisé en partenariat avec les régions Aquitaine, Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes. Il bénéficie du soutien de la Convention sur la Diversité Biologique ainsi que de l’AMF, l’AMGVF, l’ACUF et la FVM. Le projet est soutenu par GrDF, principal gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel en France qui accompagne les collectivités locales dans la transition énergétique, ainsi que par de nombreuses associations et partenaires dont l’Office pour les insectes et leur environnement (OPIE), l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), le WWF (Fond Mondial pour la Nature), Idéal Connaissances, l’Association Française des Ingénieurs Écologues (AFIE), l’Association des Ingénieurs Territoriaux de France (AITF), le centre de ressources du développement territorial (ETD), le comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Centre National de la Fonction Publique Territoriale-INSET Montpellier et Environnement Magazine.

Logo du Concours Capitale Française de la BiodiversitéLe dossier de candidature et le règlement du concours sont téléchargeables sur www.capitale-biodiversite.fr
Dépôt des candidatures avant le 30 juin 2014.

avr 022014
 

Clématite Success Candy, Pépinières Travers
Les Pépinières Travers organisent un jeu-concours en partenariat avec le Domaine de Courson. Gagnez et devenez le parrain ou la marraine de leur nouvelle création, la clématite Success Candy.

Depuis le 1er avril, vous pouvez participer au jeu-concours en vous connectant sur la page Facebook des Pépinières Travers.

Le gagnant ou la gagnante sera le parrain ou la marraine et participera au baptême officiel de la clématite le vendredi 16 mai 2014 à 14h dans le parc du Domaine de Courson (Essonne).
Il ou elle recevra 2 entrées pour les Journées des Plantes de Courson pour le 16 mai d’une valeur de 30€. Et il ou elle recevra 10 plantes grimpantes d’une valeur de 200€ pour habiller son jardin ou son balcon.

Le tirage au sort se déroulera le vendredi 9 mai 2014.

Participez en vous connectant sur :
www.clematite.net
www.facebook.com/pepinierestravers

avr 012014
 

Logo Neudorff2014 est une année spéciale pour Neudorff car elle célèbre ses 160 ans d’existence. En effet, en 1854, Neudorff était l’une des premières entreprises à fabriquer des produits pour le soin du jardin. Sa philosophie était, déjà à l’époque, d’élaborer et produire des produits à base de matières naturelles et ayant le moins d’impact possible sur l’environnement.

160 ans de NeudorffPeu de temps après, en 1861, Neudorff lançait le premier insecticide à base de pyrèthre naturel, issu des fleurs de chrysanthèmes. Cette matière active naturelle est toujours utilisée à l’heure actuelle et entre encore dans la composition de plusieurs produits de la gamme des insecticides Spruzit. Neudorff utilise principalement des matières premières naturelles et renouvelables afin de participer activement à la protection de l’environnement et de la biodiversité. Un de ses autres produits « phares » est l’anti-limaces Ferramol, qui existe depuis plus de 10 ans et reste encore un des seuls à base de matière active naturelle et sans Métaldéhyde sur le marché. Il est à base de phosphate de fer, matière naturellement présente dans la nature, ainsi que dans de nombreux aliments. Dans le sol, cette matière se transformera en éléments nutritifs naturels pour les plantes. De même, les désherbants Finalsan de Neudorff sont à base d’acide pélargonique, matière active naturellement présente dans l’environnement, notamment dans les géraniums.

Aujourd’hui, Neudorff est présent dans plus de 20 pays dans le monde et offre pas moins de 1300 produits, dont tous les phytosanitaires sont des produits de bio-contrôle et tous les engrais organiques sont utilisables en agriculture biologique par exemple.

160 ans de NeudorffLe grand jeu-concours
Il est organisé dans les magasins spécialisés du 1er avril au 30 juin 2014 avec plein de lots à gagner.
Pour jouer, il suffit :

  • Soit de compléter 1 bon à retirer disponible dans les magasins spécialisés partenaires (liste sur le site de Neudorff) puis le retourner à l’adresse indiquée.
  • Soit de se rendre sur www.neudorff.fr, de compléter le bon de participation et accepter de recevoir la newsletter de la société Neudorff.
    Le Participant doit s’identifier en complétant le formulaire d’inscription, indiquer une adresse email valide, puis valider son inscription.
mar 262014
 

Vendredi 21 mars, à l’occasion de la Journée internationale des forêts, le jury du concours régional de l’Arbre de l’année organisé par l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Ile-de-France a élu l’arbre francilien 2014. C’est le platane d’Orient (Platanus orientalis) de Saint-Cyr-en-Arthies (Val d’Oise) qui représentera l’Île-de-France lors du concours national, aux côtés des 22 autres arbres remarquables sélectionnés en région.

Platane d'Orient, Saint-Cyr-en-Arthies, Val-d'Oise
Après le Murier d’Aubergenville en 2013, c’est un splendide platane d’Orient vieux de 400 ans qui concourra pour la région Île-de-France. Benoît Dautelle, horticulteur en Île-de-France, a eu le coup de foudre en 2009 pour cet arbre qui daterait du siècle des grandes découvertes (XVIe). D’un diamètre de 3,3 mètres et d’une surface au sol de 1500m2, ce platane a prospéré sans aucune intervention humaine. Un tilleul y a même élu domicile. C’est en allant chercher des tomettes, nous explique très ému Benoît Dautelle, qu’il est tombé sous le charme de cet arbre, au point de décider, avec son épouse, d’acheter le parc alentour ainsi que le château de la Bûcherie. Continue reading »

mar 222014
 

La quatrième édition du concours « Jardiner autrement, réduisons l’usage des pesticides au jardin » récompensant les pratiques au jardin économes en pesticides et respectueuses de l’environnement est ouvert depuis le 21 mars 2014. Les jardiniers candidats peuvent s’inscrire désormais.

Logo Jardiner autrement

Quelle que soit la taille de leur espace de jardinage, individuel ou collectif, avec ou sans potager, en extérieur ou en intérieur, les jardiniers peuvent proposer leur candidature jusqu’au 12 mai 2014.
Le dossier à remplir consiste en une présentation de leurs pratiques de jardinage, en particulier celles permettant de réduire ou d’éviter l’usage des pesticides. Il est téléchargeable sur le site Jardiner autrement jusqu’à la clôture des inscriptions le 12 mai 2014.

Un jury, composé de personnalités du monde horticole et d’experts de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), étudiera toutes les candidatures et sélectionnera 10 dossiers. La qualité des dossiers sera appréciée notamment sur la mise en œuvre d’une démarche globale de jardinage raisonné, sur l’évolution des pratiques et sur le partage des savoir-faire avec l’entourage du jardinier.

Les 5 lauréats se verront attribuer le prix Jardiner autrement et remporteront un week-end pour deux personnes sur le thème du végétal et du jardinage raisonné. A cette occasion, ils rencontreront les autres lauréats, pourront échanger avec des personnalités du monde du jardin et découvriront des lieux remarquables. Les 5 dossiers suivants recevront un prix d’encouragement.

Le site Internet Jardiner autrement
www.jardiner-autrement.fr est une plateforme d’informations et d’échanges sur le jardinage raisonné, source d’information fiable, actualisée et sans parti pris pour tous les jardiniers amateurs.
Jardiner autrement, produire autrement : partout à travers la France, des femmes et des hommes sortent des sentiers battus et adoptent des méthodes alternatives pour utiliser moins de pesticides, mieux respecter la structure des sols, favoriser la biodiversité…

mar 142014
 

Bandeau de la Parade des pommes de terre, GNIS

En mars 2014, la 2e édition de « La Parade des pommes de terre au jardin » répond à deux objectifs : donner envie aux jardiniers de planter des pommes de terre dans leur jardin et encourager les points de vente à mettre en avant les plants de pomme de terre à une période de l’année où jardiniers amateurs et vendeurs oublient trop vite que la saison n’est pas forcément terminée.

La création d’une manifestation autour de la culture de la pomme de terre au jardin est une initiative prise en 2013 par la « Commission Jardin » de la Section Plants de pomme de terre du GNIS ; celle-ci réunit JardinPom (qui représente les reconditionneurs en petits emballages), la FNMJ (Fédération nationale des métiers de la jardinerie) et la FN3PT (Fédération nationale des producteurs de plants de pomme de terre).

Le coup d’envoi de la Parade version 2014 se fait à l’approche des plantations (cette année la météo est plus que favorable), le samedi 15 mars et se prolongera sur une semaine complète. Cette deuxième édition s’inscrit dans la même dynamique que l’an passé… Deux actions seront lancées en parallèle : un jeu SMS, ouvert du samedi 15 au dimanche 23 mars 2014 aux clients des jardineries et un concours à destination des jardiniers amateurs, qui prendra fin avec les dernières récoltes, le 10 septembre 2014.

Le jeu SMS en magasin
Le principe du concours SMS est simple. Tous les jardiniers ayant acheté des plants de pomme de terre pourront y participer. L’intérêt de ce jeu est d’animer le magasin du samedi 15 au dimanche 23 mars, c’est-à-dire au moment de l’achat des plants. Pour participer, il suffira au jardinier d’envoyer un mot-clé par SMS. Chaque jour, 4 stations météo seront remportées.

Caissettes de plants de pommes de terre, Jardiland, Cormeilles-en-Parisis (95)
Le concours photo pour les jardiniers amateurs
Ce concours commence avec l’achat des plants, le samedi 15 mars 2014, et se poursuit jusqu’à la récolte, le 10 septembre. Il dure donc sur toute la période de culture de la pomme de terre. Il récompense les 30 jardiniers amateurs ayant réalisé les plus belles prises de vue de leur culture… Pour participer, il suffit de déposer ses photos sur le site www.plantdepommedeterre.org à partir de la rubrique « le coin du jardinier » ou sur la page Facebook de la Parade des pommes de terre. A la clé, un barbecue, une station météo et des kits de jardinage sont à gagner !

Aujourd’hui, pas moins de 80 variétés sont disponibles sous forme de plants en petits conditionnements !
Des variétés à chair ferme idéales pour la cuisson vapeur, aux variétés plus adaptées à la cocotte ou à la cuisson au four, en passant par des variétés offrant une chair farineuse très utile à la préparation de frites, potages ou de purée.