sept 022010
 

Dans un massif de fleurs d’été, le coréopsis annuel ‘Roulette’ (Coreopsis tinctoria ‘Roulette’) se remarque par l’intensité des coloris de ses fleurs rouge bourgogne et or. Une grande fleur au port léger et gracile qui donne l’impression que les fleurs flottent dans l’air, bercées par le vent.

Plante annuelle à floraison estivale

Coreopsis tinctoria 'Roulette', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Cette variété du coréopsis des teinturiers a un feuillage vert un peu glauque, très fin et découpé, avec des tiges grêles. Les touffes peuvent atteindre jusqu’à 60 à 80 cm de hauteur. Les fleurs simples apparaissent à l’extrémité des tiges, avec des ligules veloutées et échancrées. La floraison estivale se prolonge jusqu’aux gelées.

Plante annuelle à floraison estivale

Coreopsis tinctoria 'Roulette', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Cette belle fleur annuelle apprécie une exposition très ensoleillée et une terre bien drainée. Semée sous abri au début du printemps, elle est mise en place en avril ou en mai. Sa croissance est ensuite rapide, les premières fleurs apparaissant dès le mois de juillet.

Plante annuelle à floraison estivale

Coreopsis tinctoria 'Roulette', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Une couleur chaude acajou et or, qui va aussi bien à l’été qu’à l’automne, qui se marie au blanc des gauras, des ammis, des dahlias à fleurs simples ou des cosmos, à l’argent des grands plectranthus ou des armoises ‘Powis Castle’, au vert acidulé des kochias et à bien d’autres fleurs d’été. Une fleur d’été généreuse, facile et sans soucis.

août 052010
 

Les prairies fleuries sont dans l’air du temps, mais ne sont pas si fréquentes que cela surtout dans Paris. En ce moment vous pouvez en admirer une dans le parc Montsouris (Paris 14e). Alysses odorants, coquelicots, centaurées bleuets, coreopsis, malopes et bien d’autres fleurs annuelles d’été y fleurissent pour le plus grand bonheur des insectes et des promeneurs.

Fleurs annuelles

Prairie fleurie en été dans le parc Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Fleurs annuelles

Prairie fleurie en été dans le parc Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Continue reading »

oct 292008
 

J’ai refait une suspension demi lune pour avoir un peu de couleurs pendant l’automne et l’hiver. Un sedum ‘Chocolate Ball’, un coréopsis (Coreopsis verticillata ‘Limerock Dream’) et une touffe de stipe cheveux d’ange (Stipa tenuifolia).Un trio facile à entretenir, joli en été et en automne, qui devrait garder un certain panache en hiver, la stipe devenant dorée et le sédum s’empourprant avec les basses températures.
J’ai craqué pour la couleur du coréopsis et ses charmantes petites fleurs. Pas sûr qu’il résiste bien, à suivre…
Pour les achats, la stipe et le sédum viennent des Pépinières Patrick Nicolas à Meudon, le coréopsis du magasin Delbard, sur le quai de la Mégisserie. Pour la suspension demi lune, je vous renvoie à mes péripéties du printemps dernier 😉