jan 282012
 

Après un week-end de plus en plus froid, la semaine prochaine s’annonce hivernale sur la région parisienne et la France.

Le début de période sera encore localement humide, avec la possibilité de chutes de neige éparses sur la France. Ensuite, c’est un froid plus vif et plus sec qui devrait s’installer, en revanche le risque neigeux devrait être quasiment nul. Il faut s’attendre à un vent de Nord à Nord Est de plus en plus glacial.

Châssis protecteur sur un pied de pommier d'amour en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Va falloir ressortir la doudoune, les gants, le bonnet et l’écharpe ! Mais oui, mais oui, l’hiver arrive enfin.
On rentre très vite les frileuses qui ont continué à prendre l’air tant que les températures restaient clémentes.
On remet toutes les protections en place car la chute des températures annoncée pour les jours à venir nous prédit des nuits froides et des bonnes gelées.

Je me suis toujours demandé comment conserver un pommier d’amour en hiver quand on ne peut pas l’installer dans une pièce, une serre ou une véranda claire et peu chauffée. Réponse trouvée dans le Jardin des Plantes de Paris où un pied de cet arbuste à fruits décoratifs installé en pleine terre a été abrité sous un châssis en verre, avec une épaisse couche de paille de part et d’autre pour protéger les racines et les tiges à la base. Pour une plante plus petite, on peut utiliser une cloche en verre aussi.

« S’il gèle à la Saint-Thomas (28 janvier),
Il gèlera encore trois mois. »

Souhaitons que ce dicton se trompe comme souvent le font les prévisions météorologiques.

jan 142012
 

Rapidement, le temps s’est rafraîchit hier, suffisamment pour permettre le retour des gelées matinales. Il est temps d’assurer la protection des plantes frileuses laissées dehors, car les températures devraient encore descendre. L’hiver va-t-il enfin sortir de sa douceur inhabituelle ?

Jardinières de pélargoniums zonales accrochés à une fenêtre, Paris (75)

Un peu partout dans Paris, les géraniums (Pelargonium) ont continué à fleurir, avec moins d’intensité qu’en plein été. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu nécessité de les couvrir ou de les envelopper dans un voile d’hivernage. Mais les températures nocturnes et matinales annoncées pour ce week-end sont négatives. Ce serait dommage de les perdre maintenant, comme toutes les autres plantes peu rustiques qui décorent les fenêtres, balcons ou terrasses parisiens. Gare aux fuchsias, aux anthémis, aux phormiums, aux cordylines, aux dipladénias, aux lauriers-roses, aux sauges et bien d’autres espèces encore.

Pour le début de la semaine prochaine, un temps bien ensoleillé devrait s’imposer jusqu’à mercredi avec une bise de nord-est. Et des gelées !
Il est urgent de ressortir tout l’arsenal de protection rangé pendant l’automne et le début de l’hiver.
On vide les soucoupes remplies d’eau, on rapproche les potées des murs de la maison ou de l’appartement, on camoufle les végétaux les plus sensibles au froid.
Comme on l’aurait fait depuis longtemps si l’hiver avait été un vrai hiver.

oct 192010
 

Dimanche 17 octobre, les températures ont présenté un caractère hivernal sur la majorité du pays, avec un déficit de 4 à 8 °C par rapport aux normales saisonnières. Sur le Massif central et le nord des Alpes, il a neigé dès 700 m d’altitude. Ici et là quelques gelées blanches ont été constatées en région parisienne au lever du jour dimanche et lundi.

Sur un très large quart nord-est, le mercure n’a même pas atteint 10°C. Pour la première fois de l’automne, on a relevé 9°C à Paris, valeur digne du mois de décembre. Sur l’ouest du pays, sous les éclaircies, les températures étaient plus clémentes. Sur les rivages méditerranéens, le thermomètre était en-dessous des 20°C habituels pour une mi-octobre, la Corse faisant exception avec 20°C à Ajaccio et 21°C à Solenzara.

Températures maximales relevées le 17 octobre 2010 :
Nord-Est
9°C à Lyon, Valenciennes ;
8°C à Besançon, Orléans, Strasbourg, Paris ;
7°C à Charleville-Mézières, Auxerre, Aurillac, Grenoble ;
6°C à Guéret ;
5°C au Puy.

Ouest
12°C à Agen ;
13°C à Toulouse, Nantes ;
14°C à Mont-de-Marsan, Nantes, Brest.

Sud-Est
14°C à Perpignan, Marseille ;
15°C à Nice ;
17°C à Montpellier ;
20°C à Ajaccio ;
21°C à Solenzara.
(Source : Météo-France)

Temps froid, jusqu’à quand ? (La Chaine Météo)

Même si le temps annoncé pour les jours à venir semble vouloir sensiblement se réchauffer, il est temps de protéger les frileuses laissées en place dehors car la prochaine alerte pourrait, hélas, provoquer davantage de dégâts sur les plantes à la rusticité faible.
Comme dit Plantine sur son blog, « aux abris ! »

Mon balcon se vide de jour en jour. Les pinellias sont maintenant presque tous au repos, les derniers feuillages se desséchant à vue d’oeil, et les hibiscus (Hibiscus coccineus) ont pratiquement perdu toutes leurs feuilles, certaines tiges sont déjà brunes. Par contre, tous les bégonias sont encore beaux, surtout Dragon Wing, imperturbable et si florifère. Begonia sutherlandii prend toutefois des teintes plus jaunes, sa mise en repos approche. Il est d’ailleurs devenu inutile d’arroser les bégonias tubéreux qui doivent rentrer en léthargie avant les grands froids. Sauf en cas de coup de chaud et de grand redoux soudains.