déc 032010
 

Les fortes gelées de ces derniers jours ont au moins l’avantage d’éliminer la vermine et une partie des mauvaises herbes dans les jardins. Un bon coup de gel et toutes les adventices annuelles dégagent… Provisoirement !

Mauvaise herbe en ville en hiver

Pieds gelés de morelle noire (Solanum nigrum), décembre 2010, photo Alain Delavie

Ces grands pieds de morelle noire (Solanum nigrum) étaient encore bien fleuris et couverts de baies il y a quelques jours encore. Les températures négatives de ces derniers jours les ont littéralement cuits. Les gelées sont aussi efficaces qu’un désherbant !

Mais ne nous faisons pas d’illusions, ces mauvaises herbes ont eu le temps d’assurer leur descendance, qui repartira de plus belle à la belle saison. Le désherbage n’est que très provisoire. Et il ne concerne que les adventices annuelles, car les plantes vivaces comme les chardons, l’oseille sauvage ou le liseron se remettront très vite des fortes gelées. Elles n’y perdront tout au plus que quelques feuilles et tiges, vite remplacées au printemps.

mai 122009
 

En me promenant dans Paris le week-end dernier, je suis tombé en admiration devant un jeune pied d’ailanthe au feuillage incroyablement panaché de crème et de rose…
Feuillage surprenant pour un ailanthe ou vernis du Japon (Ailanthus altissima), habituellement vert foncé. Mais ces couleurs ne proviennent pas d’une soudaine mutation ou d’une bizarrerie de la nature… Plutôt les effets dévastateurs d’un bon coup de désherbant !

Le saviez-vous ?
L’ailanthe appartient à la famille des… Simaroubacées. Originaire de Chine, il a été introduit en France à la fin du 18è siècle. Très envahissant, il se propage aussi bien par graines que par des rejets qui apparaissent tout autour du pied mère.