avr 042010
 

Malgré les températures nettement plus fraîches de ces derniers jours, ma touffe de coeur-de-Marie blanc continue sa pousse et se couvre de longues grappes de fleurs d’un blanc très pur. Superbe !

Premières floraisons sur mon balcon

Dicentra spectabilis 'Alba', floraison printanière, avril 2010, photo Alain Delavie

C’est un des grands plaisirs du printemps renaissant. Chaque année cette floraison charmante accompagne l’arrivée de la belle saison et le renouveau de la végétation. Fleurettes délicates sur feuillage élégant et raffiné… Tout pour plaire ! Et la culture de cette plante vivace n’est vraiment pas difficile, surtout dans une grande jardinière sur un balcon, où les limaces ne viennent pas faire de la dentelle des jeunes pousses. Il ne manque qu’une touche de parfum.

Je vous souhaite un excellent dimanche de Pâques, une joyeuse chasse aux oeufs en chocolat…

mar 282010
 

Jour après jour, le balcon change, les plantes poussent à vue d’oeil et les premières floraisons printanières s’annoncent. Parmi les plus précoces, les coeurs-de-Marie et le corydalis ‘Maya’, mais aussi le saruma et les corètes du Japon.

Plante vivace : Dicentra spectabilis 'Alba'

Coeurs-de-Marie blancs en début de floraison sur mon balcon, fin mars 2010, photo Alain Delavie

Les clochettes blanches de mes coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Alba’) sont déjà bien formées, encore quelques jours et les grappes seront superbes. La croissance des pousses est impressionnante.

Plante vivace : Corydalis 'Maya'

Grappe de fleurs du Corydalis 'Maya' sur mon balcon, fin mars 2010, photo Alain Delavie

De plus en plus vigoureux, le pied de corydalis ‘Maya’ acheté lors des Journées des plantes de Courson en octobre dernier commence à produire des grappes de boutons floraux, déjà bien poussées et de belle taille. À l’arrière sur la photo, on aperçoit des boutons floraux du pied de corète du Japon (Kerria japonica ‘Golden Guinea’) qui ne vont plus tarder à s’ouvrir si le temps relativement doux continue. Ca pousse, ça pousse et je suis à la bourre…

fév 072010
 

Après les vagues de froid successives qui ont duré plus que d’habitude cet hiver, le redoux de ces derniers jours accompagné d’averses fréquentes donne un nouvel élan à la végétation. Mais il faut rester méfiant car les gelées peuvent encore sévir pendant quelques semaines.

Protection hivernale des plantes exotiques

Palmier (Trachycarpus fortunei) avec le stipe protégé contre le froid, Jardin d'acclimatation (Paris 16ème), photo Alain Delavie

Il est possible de dégager les plantes frileuses de leurs protections hivernales dans la journée. Mais il faut penser à les emmitoufler pour la nuit, surtout si le ciel s’est bien dégagé en fin d’après-midi. Ce petit manège un peu pénible va durer au moins jusqu’à la fin mars, sauf redoux bien installé.

Nouvelles pousses de mon coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon, février 2010, photo Alain Delavie

Par contre inutile de protéger les jeunes pousses des plantes vivaces ou des bulbes à floraison printanière qui pointent un peu partout. Elles résistent assez bien au froid, tout du moins tant que les jeunes feuilles tendres des premières ne sont pas bien développées.

Si le temps relativement doux vous donne des envies soudaines de jardinage et que la pluie ne vous arrête pas, patientez quand même encore quelques jours pour faire des plantations. Le sol est très froid en profondeur, voire encore gelé dans certains endroits. Mais cela ne vous empêche pas de faire un grand nettoyage d’avant printemps ! Rameaux secs, feuilles et branches mortes, on coupe tout, sans oublier les quelques mauvaises herbes qui ont déjà bien repris de la vigueur…

mai 302009
 

En déplaçant une grande jardinière, j’ai eu la surprise de découvrir des semis spontanés de coeur-de-Marie et de pinellias qui poussent dans la soucoupe du bac. Quand ça veut pousser, ça pousse vraiment n’importe où !

Ce week-end je vais récupérer ces égarés pour les rempoter dans des godets. Ils seront mieux que dans cette soucoupe qui ne cesse de se remplir d’eau et de sécher au fil des arrosages. Je savais les pinellias (Pinellia pedatisecta) très prolifiques et même un peu envahissants, mais les coeurs de Marie (Dicentra spectabilis ‘Alba’), c’est la grande surprise…

avr 292009
 

Sur mon balcon, je possède deux belles touffes de coeurs-de-Marie blancs (Dicentra spectabilis ‘Alba’), chacun dans sa jardinière. En ce moment, ils sont splendides avec leurs immenses guirlandes de petits coeurs blancs…

Vites poussés dès que les froids s’estompent, les coeurs-de-Marie sont à leur apogée en avril et en mai, tant qu’il ne fait pas trop chaud. D’année en année, les touffes s’étoffent et prennent de l’ampleur, avec toujours plus de fleurs. Si vous avez un coin peu ensoleillé (soleil du matin seulement ou ombre claire) et protégé des vents trop violents, ce sont des plantes sans soucis, fidèles au rendez-vous chaque printemps.

avr 052009
 

En une dizaine de jours seulement, les plantes poussent à vue d’oeil sur mon balcon. Petite démonstration en photos, avec des vues prises fin mars et les plus récentes, début avril.

Les sceaux de Salomon (Polygonatum spp.)(21 mars 2009)(2 avril 2009)

Le saruma (Saruma henryi)(21 mars 2009)(2 avril 2009)

Les coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Alba’)(15 mars 2009)(2 avril 2009)

La renouée du Japon (Fallopia japonica ‘Variegata’)(21 mars 2009)(2 avril 2009)