avr 202014
 

Nano terrarium de plantes carnivores, Drosera madagascariensis et Drosera adelae, Utricularia calycifida (Gran Sabana), plantes d'intérieur, Paris 19e (75)
Après presque une année de culture en nano terrarium, ma mini tourbière de plantes carnivores avait besoin d’une remise en forme, l’une des espèces de droséra étant morte au cours de l’hiver et l’autre ayant un aspect plutôt dépouillé. J’ai donc refait mon terrarium, bouturé les plus belles pousses du Drosera madagascariensis et acheté deux nouvelles espèces, une autre droséra (D. adelae) et une utriculaire (Utricularia calycifida Gran Sabana).

Nano terrarium de plantes carnivores, Drosera madagascariensis et Drosera adelae, Utricularia calycifida (Gran Sabana), plantes d'intérieur, Paris 19e (75) Continue reading »

nov 162013
 

Nano terrarium de droséras (Drosera paradoxa et D. madagascariensis), plantes carnivores, Paris 19e (75)
Après quelques tâtonnements notamment pour l’arrosage, la culture en nano terrarium de mes pieds de droséras (Drosera paradoxa au premier plan et D. madagascariensis à l’arrière) s’est révélée facile. Les deux petites plantes que je vous présentais sur ce blog en avril dernier ont bien poussé.

J’ai ajouté un deuxième pied de Drosera madagascariensis à l’arrière plan (sur la gauche sur la photo), en suivant les conseils du vendeur du magasin Taka (Paris 5e) : la base des tiges avaient un aspect marron, je l’ai enterrée sous un peu de tourbe pure. Et la plante s’est étoffée.

Pour l’arrosage, il suffit de bien détremper la tourbe sans inonder complètement la surface. Puis on attend que l’eau s’évapore et que la tourbe sèche légèrement. Il suffit alors d’ajouter de l’eau douce non calcaire et ainsi de suite. En sept mois de culture, la méthode a montré son efficacité. Et sa simplicité !

C’est ma première tentative de culture de plantes carnivores, mais l’expérience est encourageante.

avr 182013
 

Drosera paradoxa (gauche) et Drosera madagascariensis (droite), plantes carnivores dans un nano terrarium sous éclairage artificiel, Paris 19e (75)

J’en avais envie depuis longtemps, mais cette fois-ci je me suis lancé dans la culture de plantes carnivores tropicales dans un terrarium. Avec deux espèces exotiques, Drosera paradoxa et Drosera madagascariensis.

J’ai acheté ces deux espèces à Jean-Jacques Labat, Nature et Paysages, lors de la Fête des Plantes Vivaces du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91).
Dès mon retour, je les ai repiquées dans un nano terrarium en utilisant un substrat classique pour le rempotage des plantes carnivores, composé de tourbe blonde et de de perlite/vermiculite. Mélange que j’ai au préalable copieusement arrosé pour le réhydrater. Arrosage avec une eau douce non calcaire bien sûr. Et un éclairage artificiel toute la journée.

Sur la photo, à gauche, c’est Drosera paradoxa. A droite, Drosera madagascariensis. La première est originaire d’Australie. La seconde pousse en Afrique tropicale et à Madagascar.