août 312014
 

Parterre de rudbeckias et de tournesols dans la vallée des fleurs, Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)
L’été promis n’est toujours pas au rendez-vous sur la capitale qui a commencé le week-end dans la grisaille. Aussi, puisque le soleil ne veut pas nous réchauffer, voici quelques fleurs ensoleillées, rudbeckias et tournesols, d’un beau jaune d’or lumineux pour égayer ce dernier dimanche d’août.

août 242014
 

Tinantia pringlei (Commelinacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Je cultive cette misère (Tinantia pringlei) depuis deux années maintenant sur mon balcon parisien et ma plante a parfaitement résisté aux deux hivers, repartant chaque année tardivement au printemps pour ensuite très vite repousser et fleurir pendant l’été.

En fait je possède deux variétés de cette espèce. Celle en photo avec un feuillage vert moyen éclaboussé de taches pourpre brune plutôt éparses. Et j’ai un autre pied aux feuilles vert plus foncé pratiquement pourpre avec des macules plus nombreuses. Les deux pieds sont séparés, chacun dans son contenant, et aux deux extrémités du balcon. Les deux fleurissent aussi généreusement avec des petites fleurs rose violacé très éphémères mais qui se renouvellent jour après jour.

La plante s’étoffe vite et peut être divisée rapidement et très facilement. Mais j’ai eu la surprise de constater qu’elle se ressème aussi très bien. Des graines sont tombées dans la rue au pied de l’immeuble, et j’ai aperçu des petits pieds qui poussaient contre la façade. Par contre, pas de semis dans mes jardinières et autres potées. Mais ce semis spontané est certainement du au fait qu’un de mes pieds retombait à l’extérieur du balcon l’année dernière. Et l’autre n’avait pas de pot ou de jardinière en dessous de lui. Ce qui ne sera pas le cas cette année, parce que je l’ai installé dans un grand pot design plus haut que large.

août 232014
 

Corète du Japon en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Qu’importe la météo du printemps et de l’été, les corètes fleurissent inlassablement, renouvelant sans cesse leur floraison, certes plus abondante en mai et juin. Dans la grisaille de cet été qui n’en est pas un, les pompons jaune d’or sont les bienvenus et apportent des petites touches de lumière fort sympathiques.

Corète du Japon en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

août 202014
 

Bassin de la Villette, départ de la croisière sur le Canal de l'Ourcq
Le 19 juillet dernier, je me suis embarqué pour une croisière d’une journée sur le canal de l’Ourcq, en partant du Bassin de la Villette côté quai de la Loire (Paris 19e) pour terminer à l’usine élévatoire de Trilbardou qui pompe les eaux de la Marne et les rejette dans le canal. Cette excursion au fil de l’eau était proposée par Seine-Saint-Denis Tourisme. Une longue et belle croisière que je vous propose de découvrir en photos.

Bassin de la Villette, anciens magasins généraux, pont de Crimée, croisière sur le Canal de l'Ourcq
Embarquement au niveau du 13 du quai de la Loire, devant Canauxrama, et départ à 8h30 en commençant par la traversée du grand Bassin de la Villette, qui se termine au niveau du pont levant de la rue de Crimée (Paris 19e). Pas très loin de chez moi !

Au passage, on peut admirer l’hôtel situé dans un bâtiment construit par les célèbres architectes Chaix et Morel, à qui on doit entre autres le Zénith de Paris, ou la rénovation du Petit Palais. Le bâtiment remplace un des deux entrepôts des Magasins Généraux du Bassin de la Villette, détruit par un incendie en 1990. Il est ainsi un reflet contemporain de son jumeau situé juste de l’autre côté du pont-levant de la rue de Crimée. Il abrite, dans son aile Est, un hôtel, alors qu’une auberge de jeunesse est située dans l’aile Ouest (au bord de l’eau).

Place de Bitche avec l'église Saint-Jacques et Saint-Chistophe, Paris 19e (75), croisière sur le Canal de l'Ourcq
Passé le pont levant de la rue de Crimée (une des plus longues de Paris), nous arrivons dans le canal de l’Ourcq, avec d’un côté le quai de l’Oise et la place de Bitche, située devant l’église Saint-Jacques et Saint-Christophe de la Villette, construite entre 1841 et 1844. Une place entourée de paulownias, tous bleus au printemps.

Continue reading »

août 152014
 

Graminée, rudbeckia, verveine et patate douce, Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Une touche (touffe) de graminées parmi les fleurs d’été, cela change tout ! Les grosses fleurs paraissent moins lourdes, les massifs frémissent au moindre vent, le soleil apporte des reflets et des transparences…

Graminée (Stipa tenuifolia) et achillée, Hampton Court Flower Show, Royaume-Uni

 

Achillées terracotta et stipes cheveux d’ange mordorées, un duo sans soucis pour un coin bien ensoleillé.

Continue reading »

août 092014
 

Abélia fleuri sur la terrasse de Rustica en été, Paris 18e (75)
Qui fleurissait, fleurissait encore et toujours plus, par tous les temps, longtemps… Ce petit arbuste incroyablement florifère nous prodigue ses bouquets de petites fleurs blanches ou roses selon les variétés tout au long de l’été et bien au-delà sans jamais se fatiguer. Pour notre plus grand plaisir !

Abélia fleuri sur la terrasse de Rustica en été, Paris 18e (75) Continue reading »