août 092008
 

Et oui, me voici enfin en vacances ! Je vais pouvoir musarder et flaner tout à loisir. Aussi vais-je un peu délaisser mon ordinateur pour aller m’aérer les neurones et laisser refroidir le clavier. Rythme d’été et de vacances, avec des petits coucous de temps en temps quand même, surtout si je vois des choses sympathiques lors de mes promenades.
Mais avant de partir en ballade, voici quelques floraisons du week-end. Le balcon est superbe et fleurit de plus en plus !

août 012008
 

L’été étant maintenant bien avancé et la chaleur aidant, certaines plantes exotiques installées dans le jardin pour l’été ou toute l’année à demeure prennent des proportions gigantesques.
Leurs larges feuilles apportent une touche d’exotisme au jardin, qu’il soit petit ou grand, du Nord au Sud. Petit inventaire de quelques unes de ces espèces remarquables, photographiées à Paris et ailleurs :

Le cardon (Cynara cardunculus) La gunnère (Gunnera manicata) Les oreilles d’éléphant (Alocasia macrorrhiza) Le ricin (Ricinus communis) Le tétrapanax (Tetrapanax papyfera)Le tabac d’ornement à feuillage panaché (Nicotiana tabacum ‘Variegata’)
juil 242008
 

Comment les fleurs d’été cultivées en pots, jardinières ou suspensions passent elles l’été ?
Une question à laquelle je vais tenter d’apporter quelques réponses tout au long des semaines à venir, en commençant aujourd’hui par l’impatiens (Impatiens Walleriana-hybrides).Une des valeurs sûres pour les coins ombragés, ne recevant tout au plus que quelques heures de soleil le matin, l’impatiens n’a que deux ennemis pendant la belle saison : la chaleur excessive qui s’accompagne d’attaques d’araignées rouges et un sol trop détrempé ou trop sec.
C’est en effet la fleur du ni trop, ni pas assez… Trop d’eau au niveau des racines et ces dernières pourrissent entraînant le flétrissement du pied comme si justement il avait manqué d’eau. Un oubli d’arrosage et c’est en effet toute la plante qui se fane très vite, pour reprendre un bel aspect si l’oubli ne s’est pas trop prolongé.
Quand à la chaleur sèche, ce n’est vraiment pas le temps de ces fleurettes généreuses. Très sensibles aux attaques d’araignées rouges, elles sont vite envahies par ces parasites piqueurs-suceurs. Quand cela se produit, il est préférable de rabattre une bonne partie du feuillage et de le doucher plusieurs jours de suite. Inutile de traiter avec des produits chimiques, en général ils ont pour effet de griller le feuillage tout autant que les acariens tenaces.
L’an dernier, avec l’été frais et souvent arrosé, les impatiens ont été superbes. Il y a deux et trois ans, la chaleur extrême de l’été les a malmenées, sur mon balcon je les ai même arraché fin juillet, car je ne pouvais venir à bout des araignées rouges.
Cette année la chaleur n’a pas encore été excessive tout du moins dans la moitié Nord de la France. Seulement quelques chaudes journées, des nuits souvent fraîches, il en faut plus pour gêner ces « dames », surtout si elles sont installées dans une cour ou sur un balcon ombragés. À suivre…

mar 272008
 

Pascal Mutuel propose de nouveaux cours de design floral pour le printemps et l’été 2008.
Consultez son nouveau blog pour davantage d’informations.

Les boutiques Pascal Mutel :

Rive Gauche au 6, carrefour de l’Odéon, Paris 6ème,
Agrandir le plan

Rive Droite au 95, rue de Courcelles, Paris 17ème.
Agrandir le plan