mar 202011
 

Avec son feuillage persistant vert panaché de blanc crème lumineux, cette euphorbe (Euphorbia characias ssp wulfenii ‘Variegata’) reste élégante à longueur d’année. Mais en fin d’hiver et au début du printemps, elle se pare de gros bouquets de fleurs aux bractées blanc crème comme les feuilles.

Plante vivace à feuillage persistant panaché et floraison précoce : Euphorbia characias ssp. wulfenii 'Variegata'

Euphorbia characias ssp wulfenii ‘Variegata’ en pleine floraison sur mon balcon, mars 2011, photo Alain Delavie

Un doux mélange de vert bleuté et de crème, le tout intimement mêlé. Des tonalités douces, mais très lumineuses, repérables de loin et ce en toutes saisons. Ajouter un port très droit, un look graphique, presque design… Beaucoup de qualités pour cette plante vivace robuste et bien rustique, peu exigeante et facile à cultiver.

Plante vivace à feuillage persistant panaché et floraison précoce : Euphorbia characias ssp. wulfenii 'Variegata'

Euphorbia characias ssp wulfenii ‘Variegata’ en pleine floraison sur mon balcon, mars 2011, photo Alain Delavie

Une autre variété d’euphorbe characias ou euphorbe des garrigues lui ressemble beaucoup : Euphorbia characias ssp. wulfenii Silver Swan ‘Wilcott’

avr 142010
 

Spectaculaire avec ses grandes inflorescences dressées aux fleurs à bractées vert acidulé avec des coeurs noirs, Euphorbia characias ‘Black Pearl’ s’épanouit dès le début du printemps.

Plante vivace à floraison printanière

Euphorbia characias 'Black Pearl', avril 2010, photo Alain Delavie

Le coeur noir de chaque fleur est en fait composé de glandes à nectar. Une plante utile pour les insectes pollinisateurs !

Plante vivace à floraison printanière

Euphorbia characias 'Black Pearl', avril 2010, photo Alain Delavie

Période de floraison : d’avril à juin.
Hauteur : environ 75 à 80 centimètres en pleine floraison.
À installer en pleine terre ou en pot, en plein soleil ou à mi-ombre, dans un sol bien drainé car cette plante vivace ne supporte pas l’humidité hivernale stagnante.

juil 282009
 

Deuxième année que je cultive cette nouvelle petite euphorbe, Diamond Frost, à la floraison légère et gracieuse, ininterrompue pendant tout l’été.

Les jeunes plants reçus de Jardin Express et plantés fin avril sont maintenant devenus des boules couvertes de petites fleurs blanches. Des petits nuages, un fin brouillard. Tout simplement charmantes ! Et pourtant je ne donnais pas cher des minuscules plantes reçues…

Si petites, si fragiles et pourtant, elles sont reparties sans problème, fleurissant dès le plus jeune age. Certes, il ne faut pas lésiner sur l’arrosage. Cette espèce demande en effet un sol toujours frais, d’où l’obligation d’arroser très régulièrement et souvent sans jamais laisser la terre se dessécher. C’est bien là son seul défaut je trouve.

La couleur blanche des fleurs s’accorde avec tous les autres coloris des fleurs d’été. La légèreté de la floraison permet d’alléger des compositions plantées de grosses fleurs comme les bégonias tubéreux ou des pétunias. Peu volumineuse, elle trouve sa place aussi bien sur un rebord de fenêtre qu’un balcon ou en bordure d’une allée. Autre atout, les petites fleurs sont très visitées par les syrphes, ces espèces de mouches à l’allure de guêpe, qui font parfois du vol sur place. Des pollinisateurs ô combien utiles, à préserver et attirer. Sur mon balcon, les syrphes se régalent du nectar de cette euphorbe et de celui des fleurs du corète du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’), qui refleurit toujours un peu tout au long de l’été. Un spectacle dont je ne me lasse pas !

L’euphorbe Diamond Frost (Euphorbia hypericifolia Diamond Frost) est une obtention Proven Winners. Cette petite plante annuelle est apparue en 2005, mais déjà elle se révèle déjà comme une des meilleures plantes pour les potées d’été.