août 272008
 
Jusqu’au 14 septembre, vous êtes invités à choisir vos trois variétés préférées de dahlias parmi les 134 présentées en compétition dans le Parc floral de Paris (12ème arrondissement).

Cette année, 134 variétés soigneusement étiquetées, présentées dans des jardinières en tresse de bois d’azobé, rassemblent chacune 6 à 8 pieds d’une même variété. Réunies et suivies sur 2 ans, ces variétés nouvelles ou commercialisées depuis moins de 5 ans, et anciennes datant de plus de 25 ans, remises au goût du jour, sont estimées par un jury composé d’élus, de personnalités désignées « es qualité » et d’agents de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement de la Mairie de Paris.

Les dahlias sont jugés sur la beauté, la forme et la qualité de l’inflorescence, le degré de vigueur de la plante, sa végétation, son port, sa résistance aux maladies parasitaires et sa floraison. En fonction de ces critères, les variétés retenues reçoivent prix ou certificats. Une attention particulière est portée à la résistance aux maladies, garante de la restriction d’utilisation de produits phytosanitaires.

Mais depuis l’été 1992, les visiteurs du parc choisissent aussi leur dahlia préféré. Dès votre entrée dans le site, un bulletin de vote vous sera remis. Les bulletins remplis sont déposés dans une urne à l’entrée du jardin du dahlia. Le jury délibérera le 19 septembre, tous les résultats (jury et critérium du public) seront proclamés le 20 septembre prochain.

Les récompenses offertes par la Mairie de Paris comprennent :

– un premier prix du dahlia toute catégorie, qui récompense le meilleur choix des professionnels pour une utilisation des dahlias dans les jardins.
– un premier prix pour les dahlias nains, qui couronne les dahlias les plus intéressants pour les décorations florales des villes.
– un premier prix critérium du public attribués aux dahlias les plus appréciés par le grand public.
– un premier prix des amateurs qui permet de faire connaître et de développer la recherche de nouveautés par les amateurs hybrideurs.
– un ou plusieurs certificats.
D’autres prix spécifiques sont attribués :
– le prix de la presse horticole attribué par l’association des journalistes du jardin et de l’horticulture (AJJH).
– le prix des fleuristes attribué par un jury composé de fleuristes.
– autres prix mis en place par des professionnels.

Ne manquez pas les deux expositions sur les dahlias :
– « Images de dahlias », du 27 août au 11 novembre. Présentée au pavillon 21, elle propose des aquarelles de Jacqueline Candiard et des photographies de Dany Gander-Gosse qui mettent en lumière les qualités artistiques du dahlia. Une documentation très complète permet de découvrir l’histoire du dahlia, sa provenance, ses méthodes de culture, les périodes de floraison et les multiples variétés qui en font sa spécificité : à fleurs simples, sphériques (balles, pompons, nains…), à collerette ou bien à fleurs d’anémone, de pivoine, d’orchidée… ou encore les dahlias décoratifs ou les dahlias cactus (dentelles, rayonnants…).
– « Intemporel dahlia », du 27 septembre au 5 octobre.

août 242008
 

La Ville de Paris et le Conseil Régional de Lorraine présentent l’exposition « Jardins de cristal », dans le parc de Bagatelle du 25 août au 2 novembre 2008.Pendant deux mois, l’un des plus beaux parcs de la capitale sert d’écrin aux joyaux réalisés dans les quatre cristalleries les plus prestigieuses de la Région Lorraine : Baccarat, Daum, Lalique et Saint-Louis. Des pièces inspirées par la flore et la faune sont disséminées dans le parc ou exposées dans le Trianon. Elles invitent le visiteur à découvrir avec poésie le lien qui unit depuis toujours le cristal à la nature.
Dans le Trianon, le travail du cristal est présenté de la matière brute à l’objet fini. A travers quatre jardins imaginaires dédiés aux quatre cristalleries, cristal et végétaux se rejoignent dans une scénographie originale de Vincent Dupont-Rougier. De courtes séquences vidéo racontent l’histoire des manufactures et de cette matière étonnante qu’est le cristal. Elle lève le voile sur les hommes qui le sculptent et le taillent pour donner naissance à ces objets précieux et spectaculaires.
Les installations se reflètent dans les plans d’eau du parc ou apparaissent au détour d’un bosquet, les œuvres de cristal répondant à leurs modèles.
Dans la galerie, des animations, des conférences et des démonstrations, ouvertes au public, permettent de mieux comprendre l’art du cristal et ses secrets de fabrication.
Cette exposition, initiée par le Pôle verrier de Lorraine, a reçu le soutien de Gaz de France : de la Fondation pour la scénographie et de la Délégation Lorraine pour les animations.
Informations pratiques :
• Lieux : Trianon, Galerie et parc de Bagatelle.
• Adresse : Route de Sèvres à Neuilly – Bois de Boulogne – 75016 Paris.
• Accès : Métro pont de Neuilly, puis autobus 43 ou Métro porte Maillot, puis autobus 244 ou Métro porte d’Auteuil, puis autobus 241.
• Dates : du 25 août au 2 novembre 2008.
• Horaires : tous les jours de 10h00 à 18h00.
• Tarifs : 3 euros et tarif réduit à 1,50 €. Visite gratuite pour les moins de 7 ans.
La galerie est accessible aux personnes handicapées.

mai 272008
 

L’espace EDF Electra (Paris 7ème) accueille l’exposition « Les Racines ont des Feuilles » jusqu’au 28 septembre.
Pascal Cribier, architecte-paysagiste, homme de plantes et de climats, propose une exposition « dedans-dehors » à visiter avec ses cinq sens, un itinéraire-découverte dans ses créations. Observateur privilégié du vivant, il propose des pistes scientifiques pour un jardin de demain en nous invitant à découvrir sa face cachée.
« Chaque lieu peut devenir le plus bel endroit du monde. »
Dans l’exposition présentée sur trois niveaux, le visiteur, amateur, néophyte, ou jeune public, plonge pour la première fois dans le fonds photographique de Pascal Cribier ; une immersion qui raconte ses nombreuses réalisations et qui contraste avec une installation spectaculaire d’éléments naturels, respectueuse des conditions climatiques de l’espace. Il y est question de forêts, de racines, de terre, de substrats, de pollution, d’échecs et de succès, de champignons, de « micros » jardins présentés in situ, du « son des arbres qui poussent » … Du visible et de l’invisible, d’hybrides et de cultivars, de la nuit et du jour, de plaisir et de passion, de l’accessoire et peut-être de l’essentiel.

Entrée libre
Ouvert tous les jours de 12h à 19h sauf lundi et jours fériés
Visites guidées sur réservation Espace EDF Electra – 6, rue Récamier 75007 Paris
Métro : Sèvres-Babylone Bus : 84, 87, 63, 70,39
Tél. : 01 53 63 23 45

Trois conférences gratuites sont organisées autour de l’exposition les 27, 28 et 29 mai à 18h.
– > Réservations au téléphone : 01 53 63 23 46.

27 mai :
La Réserve naturelle régionale du Marais de Larchant : un sanctuaire d’intérêt écologique majeur.
Avec : Sybille Friedel, gestionnaire de la réserve naturelle du Marais de Larchant, Philippe Bruneau de Miré, entomologiste, Jean-François Asmodé, directeur de L’Office de Génie Ecologique.

28 mai :
L’eau, les végétaux et le feu dans le Montana (USA)
François Macquart-Moulin, botaniste, biologiste et naturaliste,
William Kriegel, Haras de la Cense.

29 mai :
Des feuilles souterraines ?
Francis Hallé, botaniste et biologiste,
Patrick Bouchain, architecte.

avr 152008
 

Solanacées, mais kézako ???


Vous connaissez les tomates, les piments, les poivrons et les aubergines ?


Vous connaissez les pétunias et autres Surfinias ?


Vous connaissez les tabacs d’ornement ?


Vous connaissez peut-être aussi les daturas et leurs cousins en arbres, les brugmansias ?


Vous connaissez certainement moins les salpiglossis ?
Et bien toutes ces plantes appartiennent à la grande famille des Solanacées, comme la pomme de terre d’ailleurs. Le Jardin des Plantes (MNHM) leur a réservé le carré Lamarck, pour une exposition végétale thématique du 15 avril au 1er novembre. L’accès est libre, tous les jours de 8 h à 17 h.
Prévoyez plusieurs visites, car toutes ces belles fleurs ne s’épanouissent pas en même temps, certaines vont prendre de plus en plus d’ampleur au cours du printemps et surtout de l’été.
De belles balades fleuries en perspective !

mar 262008
 

Les Ateliers de Paris propose une nouvelle exposition, Paris au vert, jusqu’au 24 mai 2008.
Le vert étant la couleur du printemps, du renouveau qui s’installe un peu partout dans la ville, les jardins et la nature, 25 créateurs ont répondu à l’invitation de six résidents des Ateliers de Paris.
La couleur verte donne le ton pour des sculptures, des robes bustiers, de la mosaïque, des bijoux, des tissages, des luminaires.

Rendez-vous au 30, Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris (métro Bastille).
Tél.: 01 44 73 83 50
Du mardi au samedi, de 13 h à 19 h. Fermeture à 19 h 30 le jeudi.
Portes ouvertes les 28, 29 et 30 mars. Entrée libre.
Agrandir le plan