fév 042014
 

Affiche de l'exposition de Michel Blondeau "Ici et ailleurs au fil des saisons"
La ville de Milly-la-Forêt (Essonne) accueille l’aquarelliste Michel Blondeau qui, après avoir exposé plusieurs fois au Salon d’Art de Milly-la-Forêt, investit l’Espace culturel du Moustier jusqu’au dimanche 30 mars 2014 pour une exposition personnelle intitulée « Ici et ailleurs au fil des saisons ».

Ancien architecte de profession, Michel Blondeau a toujours cultivé en lui sa passion pour les pratiques artistiques, de la peinture à la gravure en passant par le pastel. Depuis qu’il est retraité, enfin, il prend le temps de peaufiner ses techniques et travaille avec délectation sur de multiples sujets.

Il expose durant deux mois à la crypte du Moustier une série d’aquarelles dans un univers particulièrement sensible et délicat. Amoureux de la nature, réelle source inépuisable d’inspiration, Michel Blondeau peint les paysages du sud Essonne et sud Seine et Marne entre hiver et printemps: balade du Gâtinais au pays de Fontainebleau…

Informations pratiques
Jusqu’au dimanche 30 mars 2014
Espace culturel du Moustier
47, rue Langlois, 91490 Milly-la-Forêt.
Tél. : 01 64 98 75 52
Courriel : service.culture@milly-la-foret.fr
Exposition ouverte du mardi au samedi 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.
Entrée libre.

fév 012014
 

Chayotte en fleur, Christel Jeanne
Jusqu’au 27 mai 2014, Bercy Village (Paris 12e) expose le travail de la photographe Christel Jeanne lors d’une balade végétale pleine de fantaisie et de gourmandise.

Christel Jeanne aime les fruits et les légumes. En arpentant les marchés, elle se laisse interpeller par ces gueules insolites, des tubercules tordus, des cucurbitacées improbables, des spécimens exotiques qu’elle convoque dans sa poésie visuelle. À la manière d’un enfant qui donnerait un visage aux nuages, elle les met en scène et leur donne une nouvelle âme, ajoutant du vivant au vivant.

A travers la série « Les Fruits de mon imagination« , la photographe cultive une vision décalée qui révèle la noblesse de l’univers végétal et invite à rêver autrement le contenu de nos assiettes. Éléphant, poisson, lapin, marmotte… à chacun d’y voir la créature qu’il imagine dans ces tomates, oranges, citrons et autres variations de la nature.

Exposition gratuite et accessible 7 jours sur 7, dans les passages couverts de Bercy Village, Cour Saint-Emilion, 75012 Paris.

jan 222014
 

"Images d'oiseaux", exposition au Cabinet d’Histoire
Le Muséum National d’Histoire Naturelle présente, au Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes, une sélection d’ouvrages, d’estampes, de dessins et d’aquarelles ornithologiques : couleurs, matières, mouvements, les artistes naturalistes ont toujours rivalisé avec la nature elle-même afin de peindre la beauté des oiseaux, pour l’intérêt des scientifiques et le plaisir des profanes.

Ces illustrations remarquables sont également mises en regard de certains beaux spécimens naturalisés, permettant ainsi de comparer l’image et le modèle. Dans les deux salles, dont l’une est consacrée aux oiseaux d’Europe et l’autre aux oiseaux exotiques, sont exposés les plus emblématiques livres illustrés ornithologiques du XVIe siècle au XIXe siècle avec leurs estampes exceptionnelles, à travers lesquels on suit les progrès de la connaissance zoologique et la progression de l’art de la gravure.

À ces ouvrages viennent s’ajouter de très beaux dessins, esquisses et aquarelles, dont les plus remarquables sont sans doute les œuvres de la collection des vélins du Muséum, collection royale commencée par Gaston d’Orléans au XVIIe siècle et poursuivie après la Révolution par le Muséum. Des sculptures de François Pompon et des tableaux de fauconnerie complètent ce très beau panorama.

Informations pratiques
Du 22 janvier au 28 avril 2014
Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes, 57, rue Cuvier, 75005 Paris.
Tous les jours de 10h à 16h40, sauf le mardi. De 10h à 17h40 samedi, dimanche et jours fériés à partir du 5 avril.
Tarifs : 3 € / 1 €.
Accessible aux visiteurs en situation de handicap moteur.

déc 122013
 

Faon, exposition Curieuses curiosités, DeyrolleDu 11 décembre 2013 au 15 février 2014, la Maison Deyrolle (Paris 7e) vous fait découvrir un curieux bestiaire où l’insolite et l’esthétique rivalisent.

Temple de la curiosité, cabinet des merveilles, « articificialia », « naturalia », « exotica », « scientifica », la Maison Deyrolle depuis près de 200 ans fascine, suggère et donne naissance aux cabinets des merveilles des véritables curieux. Entre ignorance et connaissance, le curieux est fasciné par l’esthétique et l’insolite de ces objets. Il tente alors de comprendre le monde à travers toute sa bizarrerie et sa diversité, en créant un microcosme de l’étrange.

Jeune Oryctérope à l’allure de monstre, météorite en lévitation, défense de Mammouth, Crocodile du Nil, tortue géante d’Aldabra, crâne de Requin Mako, Ornithorynque, laine de Mammouth mais aussi troublants crâne d’Elephant Man et tête de momie… Dans cette exposition, les spécimens singuliers se télescopent dans un décor de l’artiste Jean Bigot comme dans le cabinet d’un explorateur de l’étrange.

Deyrolle remet au goût du jour le cabinet sur mesure du commanditaire éclairé où aujourd’hui se retrouve le bestiaire des terres les plus éloignées, et peut-être demain la rencontre avec les nouvelles catégories curieuses issues du « consomalia » ou du « materialia »…

Deyrolle
46, rue du Bac, 75007 Paris.
Tél. : 01 42 22 30 07.

déc 122013
 

Exposition "Promenons-nous dans le bois" au Naturoscope de Puteaux

Le Naturoscope de Puteaux invite les enfants de 5 à 14 ans et leurs parents à découvrir une exposition ludique et interactive sur le bois, « Promenons-nous dans le bois », du 14 décembre 2013 au 9 mars 2014.

Couler ou flotter, casser ou résister ? Massif ou composite ? L’exposition permet de plonger dans les secrets de ce matériau naturel et écologique et de connaître toutes ses richesses (1re place des énergies renouvelables). Parmi les dix expériences interactives de « Promenons-nous dans le bois », chacune permet d’explorer une des caractéristiques du bois en le manipulant.

L’exposition propose quatre angles différents autour de ce riche et beau matériau :

  • L’approche biologique « de l’arbre au bois » permet de découvrir la structure de l’arbre,
  • L’approche physique de la « matière bois » présente les propriétés parfois inattendues du matériau,
  • L’approche technologique sur « l’industrie du bois » permet de se familiariser avec cette filière en découvrant les dérivés du bois,
  • L’approche socio-économique sur « les métiers du bois » témoigne de la diversité de ces métiers.

Informations pratiques
Naturoscope de Puteaux
Ile de Puteaux, Allée G. Hassoux, 92800 Puteaux.
Tél. : 01 46 92 75 40.
Horaires d’ouverture : mercredi et vacances scolaires de 10h à 12h et de 14h à 17h, samedi et dimanche de 14h à 17h.
Entrée libre. Réservations obligatoires pour les groupes.

déc 012013
 

Edouard Wolton, Lentille, 2012

Au XVIIIe siècle, Hubert Robert (1733-1808), surnommé Robert des Ruines, renouvelle le genre du paysage en combinant étude de la nature et fantaisie poétique. Peintre et dessinateur de jardins (bosquet des bains d’Apollon à Versailles, domaines d’Ermenonville et de Méréville), il réalise notamment vers 1785 une Vue du Château de Chamarande, œuvre acquise par le Conseil général de l’Essonne en 1998. La peinture présente une vision insolite du château et de ses abords : à une scène de vie quotidienne se mêlent des éléments imaginaires, telles les vertigineuses falaises qui donnent un caractère vibrant à la forêt environnante alors qu’elle s’inscrit dans un relief légèrement vallonné. Ce paysage pittoresque, empreint d’émotion, dévoile les sentiments de l’artiste dans une nature sublimée.

L’exposition Vues, présentée jusqu’au 30 mars 2014, procède de ce glissement entre la nature réelle et la nature inventée (la vision). La sélection des œuvres d’une quinzaine d’artistes français et internationaux nous entraîne vers une douce rêverie poétique sur l’histoire du point de vue et de la construction du paysage. Cette histoire du paysage connaît notamment une apogée en Italie au XVIIIe siècle avec les peintres vedustistes. Les vedute (vues en français) sont des paysages certes construits selon les principes de la perspective mais néanmoins transformés et mis en scène par le point de vue (le sentiment) des peintres. Aujourd’hui encore, projetant sur le monde leurs visions et leurs états d’âme, les artistes composent et recomposent le réel ; ils façonnent les représentations de nos environnements.

Les tableaux exposés nous offrent un panorama de réalités possibles et imaginaires, où éléments présents, souvenirs anciens et projections futures se mêlent. Ils sont autant de pièces à conviction, de montages à décrypter que de références à découvrir : ils évoquent un monde en mutation sociale, urbaine et environnementale. Des toiles figuratives donc, mais pas forcément réalistes, dans lesquelles se jouent autant le plaisir de la reconnaissance (le motif) que celui du fantasme (l’énigme et la fable). La modernité porte ici l’idée d’un monde qui change, qui change de plus en plus vite, qui change à toute vitesse. Ni rupture radicale, ni table rase du passé, c’est au contraire la continuité qui est soulignée. Le futur n’est plus un absolu inatteignable (le progrès) mais une situation qui nous rattrape, avec des désordres climatiques et des transformations de l’équilibre des forces de la planète.

Conjuguée au futur antérieur, l’exposition Vues nous invite à imaginer et à contempler un avenir des possibles. Toujours en hommage à Hubert Robert – qui fut également Garde du Muséum central des Arts (actuel Musée du Louvre), les toiles sont accrochées sur une nouvelle cimaise en bois qui court d’une salle à l’autre. Cette scénographie originale transforme les espaces intérieurs du château, et redessine le parcours du visiteur. Les jeux, qui s’opèrent entre le tableau, la tapisserie et la fenêtre, entre l’icône et l’apparat, sont ainsi remis en perspective.

Exposition Vues - Paysages d'aujourd'hui d'après Hubert Robert

Artistes : Guillaume Bresson, Étienne de France, Cyprien Gaillard, Laurent Grasso, Markus Hansen, Tommy Hilding, Filip Mirazovic, Nicolas Moulin, Lucien Pelen, Mathieu Pernot, Stefan Shankland, Claire Tabouret, Marie Velardi, Edouard Wolton, Duncan Wylie.

Informations pratiques
Domaine départemental de Chamarande
38, rue du Commandant Arnoux, 91730 Chamarande.
Tél. : 01 60 82 52 01.
Courriel : chamarande@essonne.fr

Situé à 30 km d’Évry et à 35 km au sud de Paris, le site est accessible par :

  • RER C, station Chamarande, à 200 m du Domaine.
  • N20, entre Arpajon et Étampes, sortie Étréchy-Chamarande.

Toutes les manifestations sont gratuites.
Site accessible aux visiteurs à mobilité réduite.

Ouverture

  • Parc : tous les jours, novembre-janvier, 9h-17h / février-mars, 9h-18h / avril-mai, 9h-19h.
  • Exposition : mercredi, jeudi et vendredi, 14h-17h / samedi, dimanche et jours fériés, 12h-17h.

Retrouvez toute l’offre culturelle sur chamarande.essonne.fr