jan 312012
 

Terre vivante publie un nouveau livre : Produire ses graines bio, légumes, fleurs et aromatiques.

Produire ses graines bio, légumes, fleurs et aromatiques (Terre Vivante)

Produire ses propres semences, c’est retrouver un peu d’autonomie, faire des économies et préserver la biodiversité.
C’est aussi redécouvrir la saveur de variétés de légumes goûteux et l’assurance de graines bio de qualité.

Dans ce livre, Christian Boué vous explique les fondamentaux : principaux types de sélection, objectifs et pratique.
Avec 55 fiches détaillées: informations botaniques, niveau de difficulté, conseils de culture, récolte, séchage, stockage et germination.
Une véritable bible de plus de 300 pages !

Christian Boué est membre du Biau Germe depuis 18 ans. Il cultive chaque année entre un et deux hectares de semences fines (légumes, aromatiques et fleurs).

L’ouvrage est en librairie depuis le 20 janvier 2012.
Produire ses graines bio, légumes, fleurs et aromatiques
Collection Conseils d’expert
320 pages, 27,40 €.

Terre vivante
Domaine de Raud
38710 Mens.
Tél.: 04 76 34 80 80.

juin 092010
 

Noyées dans la masse du feuillage toujours plus opulent, les fruits du Corydalis ‘Maya’ ont vite muri et ont commencé à laisser tomber leurs provisions de graines. Des petites graines noires qui se repèrent facilement sur le béton de mon balcon. Ramassage à la pelle obligé !

Récolte de graines sur mon balcon

Graines du Corydalis 'Maya' ramassé dans une pelle, juin 2010, photo Alain Delavie

En fait il ne fallait pas attendre que les gousses prennent un aspect desséché, car elles s’ouvrent avant. Je vais avoir des semis spontanés de corydalis dans toutes les potées et jardinières voisines. Il va y en avoir dans la rue, si les graines trouvent un peu de terre, ce qui n’est pas gagné.

Récolte de graines sur mon balcon

Fruits chargés de graines du Corydalis 'Maya' sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Il faut cueillir la grappe de fruits dès que celui situé le plus à la base commence à s’ouvrir. C’est le moyen le plus sûr pour ne pas perdre trop de semences et éviter les semis spontanés en nombre.

Il y a encore un grand nombre de fruits, ce corydalis ne cessant pas de fleurir. Il va y avoir des graines, une belle récolte !