sept 202013
 

Coleus x 'Francky', Lamiacées, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)
Que ce soit par l’aspect du feuillage très découpé ou son mélange de couleurs, ce coleus ne passe pas inaperçu. Et ne laisse pas indifférent : on déteste ou on adore !

Coleus x 'Francky', Lamiacées, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)

Le vert fluo s’accorde plutôt bien avec le rouille, le caramel et le bronze des feuilles. Et la floraison en épis bleu lavande se marie bien avec ce feuillage aux couleurs d’automne. Continue reading »

sept 112013
 

Duo de rudbeckia et de périlla, Paris (75)
Le feuillage pourpre très foncé presque noir de la périlla (Perilla frutescens) met en valeur les grandes fleurs étoilées jaune d’or du rudbeckia annuel (Rudbeckia hirta) qui n’en paraissent que plus éclatantes.

La périlla est une plante d’origine asiatique à feuillage décoratif qui est de plus en plus utilisée dans les massifs d’été des parcs et jardins en ville. Proche des coléus, elle préfère cependant une exposition chaude et ensoleillée comme les basilics.

sept 082013
 

Chou dans un massif de fleurs d'été, square Alex Biscarre, Paris 9e (75)
Les légumes sont de plus en plus présents dans les massifs d’été des parcs et des jardins, notamment les poirées, les artichauts ou les cardons, les basilics et les choux, ces derniers ayant une présence très forte plus l’été s’avance. En voici un bel exemple photographié dans le square Alex Piscarre (Paris 9e).

Chou dans un massif de fleurs d'été, square Alex Biscarre, Paris 9e (75) Continue reading »

août 282013
 

Bégonia hybride type rhizomateux, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Les bégonias ont pour certains de superbes feuillages très originaux ou des floraisons toutes aussi intéressantes, mais ces plantes d’intérieur se montrent souvent capricieuses et très difficiles à conserver dans un appartement. Quand j’ai acheté ce petit pied au feuillage vert ponctué d’argent avec un revers pourpre je ne me faisais guère d’illusion sur sa résistance et j’ai même envisagé de l’installer dans un de mes terrariums. Mais ce bel inconnu se montre très résistant et plutôt facile à cultiver.

Bégonia hybride type rhizomateux, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Installé derrière une grande baie vitrée sans soleil direct, ce bégonia rhizomateux pousse lentement mais sûrement, sans souffrir d’un manque d’humidité ambiante. Il ne semble pas sensible à l’oïdium. Un costaud !

Je l’ai trouvé il y a quelques mois déjà, mais je ne sais même plus où dans Paris…