avr 072014
 

Aspidistra elatior 'Equinoxe', Pépinière Le Jardin de la Roche Saint-Louis
J’en rêvais, je la voulais, je vous en ai parlé dans ma wish-list de Noël… Et quelle ne fut pas ma surprise quand Dominique Voisin (pépinière Le Jardin de la Roche Saint-Louis) m’a tendu un petit pot de cet aspidistra à la panachure si particulière et régulière quand je suis passé sur son stand lors de la Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard.

Le Père Noël (ou plutôt la Mère Noël) m’attendait à Saint-Jean de Beauregard ! Merci Dominique !!!

Aspidistra elatior 'Equinoxe', plante d'intérieur à feuillage panaché, Paris 19e (75)
La plante est toute petite, un bébé, mais déjà avec sa belle panachure.
Aussitôt arrivée, aussitôt installée dans un endroit lumineux sans soleil. Sous haute surveillance !

oct 312013
 

Mini phalaenopsis à feuillage panaché, Paris 19e (75)Depuis plusieurs jours déjà, le grand Castorama de l’avenue de Flandre (Paris 19e) proposait un large assortiment de minis phalaenopsis présentés sur un roll devant la devanture du magasin, en plein air. J’avais déjà jeté un oeil au moment de l’arrivage car je cherchais un phalaenopsis à fleurs orange. Il n’y en avait pas, mais en repassant et en regardant de plus près, j’ai aperçu quelques plantes avec un feuillage bien panaché. 8,95€ le mini phalaenopsis, j’ai acheté sans plus hésiter !

Mini phalaenopsis à feuillage panaché, Paris 19e (75) Continue reading »

oct 152013
 

Abutilon à feuillage panaché (Malvacées) dans le parc de Bercy en début d'automne, Paris 12e (75)
Les températures descendent de plus en plus et déjà les premières gelées ont fait leur apparition dans certaines régions françaises. Il faut commencer à mettre à l’abri les plantes vivaces non rustiques sans attendre que le thermomètre frise les 0°C. Les abutilons, notamment ceux à feuillage panaché, doivent rejoindre une serre, une véranda ou une pièce très claire peu chauffée.

Si vous avez installé votre abutilon dans un massif pour la belle saison, il faut le rempoter sans tarder, en choisissant un pot pas trop volumineux, en rapport avec l’importance de la ramure de l’arbuste. Vous pouvez le tailler avant de le rempoter pour limiter son volume, la place étant souvent limitée pour hiverner toutes les frileuses. Dans une maison ou un appartement, ce cousin de l’hibiscus apprécie une exposition très claire, sans soleil direct. Inutile de trop chauffer, une température entre 15 et 18 °C étant largement suffisante. La chaleur dessèche l’atmosphère et pourrait favoriser des attaques d’araignées rouges qui peuvent se révéler fatales à cette belle exotique. Arrosez modérément en laissant le substrat sécher en surface entre deux apports d’eau.

oct 052013
 

Dracaena fragrans 'White Stripe', plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Si vous cherchez une plante d’intérieur pas trop encombrante, robuste et élégante toute l’année avec un minimum de soins, ce dragonnier devrait vous convenir. Hormis sa croissance très lente, ce Dracaena fragrans ‘White Stripe’ est vraiment une excellente plante d’intérieur.

Dracaena fragrans 'White Stripe', plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Trop à l’étroit dans son petit pot où il n’y avait plus que des racines, j’ai rempoté mon dragonnier cet été. La chaleur et le rempotage ont stimulé la croissance, plusieurs feuilles étant apparues depuis. Mais la croissance est quand même très lente. Si vous souhaitez rapidement une belle et grande plante, je vous conseille d’acheter un sujet déjà bien développé, mais il faudra y mettre le prix.

juil 192013
 

Cymbalaire 'Snow Wave' retombant de sa jardinière sur mon balcon, Paris 19e (75)

Beaucoup de plantes à feuillage panaché ont tendance à perdre leur belle panachure, soit au fil des années ou pendant la belle saison. Mais ce n’est pas le cas de ma petite cymbalaire (Cymbalaria muralis ‘Snow Wave’) qui est même de plus en plus blanc crème.

Cymbalaire 'Snow Wave' retombant de sa jardinière sur mon balcon, Paris 19e (75)

Visiblement, la chaleur et le soleil ne la dérange pas. Bien arrosée, elle pousse même avec une belle vigueur !

juin 052013
 

Cymbalaria muralis 'Snow Wave' dans une grande jardinière sur mon balcon, Paris 19e (75)

Le printemps frais n’empêche pas cette charmante petite plante vivace de pousser et fleurir avec générosité. Et la panachure donne beaucoup de luminosité au feuillage, le crème s’accordant bien avec le blanc des fleurettes.

Cette variété est issue de Cymbalaria muralis ‘Albiflora’. Elle a été obtenue dans une pépinière au Japon (l’inventeur est Masao Nagamori) à partir d’une tige qui avait muté et qui présentait la panachure crème caractéristique qui ourle les feuilles. Cette cymbalaire se multiplie uniquement par bouturage. Il faudrait d’ailleurs que je tente quelques boutures et peut-être un marcottage, plutôt facile à mettre en oeuvre compte tenu de la longueur et de la souplesse des tiges.