jan 142011
 

Cousin des misères, le rhoéo ‘Sitara’ se distingue de l’espèce type par un feuillage disposé en rosettes vert foncé strié de blanc crème et de rose, le revers des feuilles étant teinté de rose vif. Une jolie petite plante verte d’intérieur pas difficile à cultiver, sous réserve de lui trouver un emplacement où la lumière est abondante.

Rhoéo à feuillage panaché, Tradescantia spathacea 'Sitara'

Tradescantia spathacea 'Sitara', photo Alain Delavie

La plante forme des rosettes de feuilles effilées portées par des tiges courtes. Quand elle manque de lumière, elle donne des tiges plus fines qui s’allongent, le port compact en rosette étoilée de la plante disparaissant.

Rhoéo à feuillage panaché, Tradescantia spathacea 'Sitara'

Tradescantia spathacea 'Sitara', photo Alain Delavie

Longtemps l’espèce type a été appelée Rhoeo discolor, puis Rhoeo spathacea pour devenir Tradescantia spathacea. Elle est originaire du Mexique et d’Amérique centrale, mais on la trouve dans de nombreux pays tropicaux où elle permet de composer de superbes bordures ou tapis dans les endroits clairs mais ombragés ou alors légèrement ensoleillés. Les feuilles mesurent jusqu’à 30 cm de longueur, pour une largeur de 2 à 8 cm.

On trouve plusieurs variétés dans le commerce dont ‘Sitara’, panachée de blanc et de rose. Dans nos intérieurs, ces plantes à feuillage décoratif apprécient la proximité d’une baie vitrée et une forte lumière qui accentue leurs couleurs. Le soleil peut même les toucher en hiver.

L’entretien de Tradescantia spathacea ‘Sitara’ est facile. Il faut arroser modérément, quand le substrat est sec à la surface. Attention aux excès d’humidité qui font pourrir les racines et les tiges. Pendant la belle saison, faites des apports d’engrais azoté tous les quinze jours. Prévoyez un rempotage quand la touffe déborde largement de part et d’autre du contenant. Rempotez dans un pot légèrement plus grand, car cette misère apprécie d’être à l’étroit dans son contenant.

La multiplication est tout aussi facile par bouturage d’une rosette dans l’eau ou dans un mélange de terreau et de perlite (10 %). Cette opération peut s’effectuer toute l’année, mais la reprise est meilleure et plus rapide au printemps et en été.

nov 302010
 

Il n’y a pas que mon mini saintpaulia à fleurs de violette qui pousse et fleurisse dans mes terrariums. Mon pied d’Episcia ‘Silver Skies’, une autre Gesnériacée miniature, a pris de l’ampleur au fil des mois au point d’occuper tout son terrarium. Il étale son beau feuillage blanc argenté sur lequel se détache de temps à autre des petites fleurs d’un rouge éclatant et vibrant. Un véritable épiscia de Noël !

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées

Tapis d'Episcia 'Silver Skies' dans un terrarium, novembre 2010, photo Alain Delavie

Le feuillage se suffit à lui-même et reste décoratif à longueur d’année. Les fleurs veloutées sont des petites touches de couleur qui apparaissent ici et là, jamais en très grand nombre.

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées

Tapis d'Episcia 'Silver Skies' dans un terrarium, novembre 2010, photo Alain Delavie

Une variété rare, mais qui pousse assez facilement quand on la cultive dans un terrarium sous éclairage artificiel. C’est d’ailleurs un mode de culture que l’on devrait toujours adopter pour les quelques rares potées d’épiscias proposées dans le commerce, car ces plantes ne supportent pas la sécheresse ambiante de nos intérieurs alors qu’elles sont d’une facilité déconcertante dès qu’on leur offre l’ambiance humide qu’elles aiment.

En terrarium, hormis quelques rares arrosages et nettoyages pour ôter les fleurs fanées, les soins sont très réduits. La croissance est assez rapide car en moins d’un an, le petit pied reçu des États-Unis s’est beaucoup étoffé et multiplié, déployant des stolons de tous les côtés.

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées

Tapis d'Episcia 'Silver Skies' dans un terrarium, photo Alain Delavie

Beaucoup de plaisir pour un minimum de soins, c’est pas mal, non ?

nov 122010
 

Ce petit arbuste à fleurs qui pousse aussi bien en pot qu’en pleine terre est hélas trop souvent réservé aux cimetières où il apporte une touche fleurie et colorée en automne. Mais il a toute sa place dans les jardins de ville et sur les balcons ou terrasses, tant qu’on lui offre un coin bien protégé.

Arbuste à feuillage panaché et à floraison automnale

Hebe x andersonii 'Variegata' en automne, photo Alain Delavie

Ce petit arbuste a des feuilles persistantes vert foncé, striées de gris verdâtre vers le centre et bordées de blanc crème. Ses fleurs apparaissent groupées en épis à l’extrémité des tiges. Elles sont violet pâle, mais il existent des variétés à fleurs blanches, bleurs, roses ou pourpres. En pleine terre, cette véronique arbustive peut atteindre jusqu’à 2 m d’envergure. En bac, elle forme une boule d’environ 1 m de hauteur et d’envergure, sans aucune taille.

Cette plante apprécie une exposition au soleil ou à mi-ombre. Elle préfère un sol léger, bien drainant, qui peut être calcaire, pas trop sec à frais. Il faut la protéger en hiver quand les températures descendent en-dessous de -5 °C, surtout quand elle est cultivée en pot. J’en connais de nombreux pieds installés en pleine terre dans Paris qui ont résisté vaillamment aux hivers plus froids. À l’abri des courants d’air, l’acclimatation semble possible dans la capitale. En lointaine banlieue, il faut être plus prudent.

oct 042010
 

Par ci, par là, l’automne marque peu à peu les paysages et les jardins. Le festival des couleurs est ouvert, avec son lot de surprises comme ce superbe lamier doré (Lamiastrum galeobdolon).

Coloris d'automne

Lamier doré (Lamiastrum galeobdolon) avec des couleurs d'automne, septembre 2010, photo Alain Delavie

Le feuillage habituellement vert et argent s’est empourpré avec l’arrivée de l’automne et peut-être aussi un manque d’eau. Le résultat est plutôt plaisant.

Plante vivace couvre-sol au feuillage décoratif

Lamier doré (Lamiastrum galeobdolon) avec le feuillage empourpré, septembre 2010, photo Alain Delavie

Pour celles et ceux qui ne connaîtrait pas le lamier doré (Lamiastrum galeobdolon), il s’agit d’une petite plante vivace couvre-sol qui prospère dans les situations ombragées d’un jardin. Très rustique, cette plante vivace doit son nom commun à la couleur jaune citron des fleurs qui apparaissent au printemps regroupées en verticille le long des tiges souples. Ce lamier préfère les sols légers restant frais pendant la belle saison.

oct 022010
 

Un hortensia paré d’or ! Chaque feuille de cette variété est d’abord bordée de blanc puis de jaune d’or. Un feuillage lumineux pendant toute la belle saison et en automne, orné de larges fleurs rose tendre teinté de parme en été.

Arbuste à floraison et feuillage décoratifs

Hydrangea macrophylla 'Pirates Gold', Pépinières du Val de Jargeau, septembre 2010, photo Alain Delavie

Cet arbuste à feuillage caduc peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur pour environ 1,20 m de largeur.

Arbuste à floraison et feuillage décoratifs

Hydrangea macrophylla 'Pirates Gold', Pépinières du Val de Jargeau, septembre 2010, photo Alain Delavie

À installer à mi ombre, dans un sol riche et humifère bien drainé, qui reste frais pendant la belle saison. Cet hortensia haut en couleurs pousse très bien dans un gros pot, à la condition de ne pas négliger les arrosages.

Arbuste à feuillage et à floraison décoratifs

Hydrangea macrophylla 'Pirates Gold', Pépinières du Val de Jargeau, septembre 2010, photo Alain Delavie

Arbuste à floraison et feuillage décoratifs

Hydrangea macrophylla 'Pirates Gold', Pépinières du Val de Jargeau, septembre 2010, photo Alain Delavie

Arbuste à floraison et feuillage décoratifs

Hydrangea macrophylla 'Pirates Gold', Pépinières du Val de Jargeau, septembre 2010, photo Alain Delavie

Je pense qu’on adore ou on déteste…

Vous pouvez le trouver chez les Pépinières du Val de Jargeau,
16 allée des Erables,
45150 Ferolles
.
Tél. : 02 38 59 83 56.
Mél : contact@erableduvaldejargeau.fr

sept 172010
 

Difficile de trouver plus florifères que les abélias, ces petits arbustes toujours couverts de fleurs tout au long de l’été et jusqu’en automne, tant qu’il ne gèle pas. Certaines variétés offrent en plus un feuillage panaché très décoratif, qui prolonge l’intérêt de la plante. C’est le cas de l’Abelia x grandiflora ‘Hopleys’, véritable brouillard doré et argenté.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Les nouvelles pousses portent des feuilles ovales vertes bordées de jaune. En vieillissant, le feuillage persistant perd sa teinte jaune pour se parer de blanc et d’argent, le vert bleuissant légèrement. Sans fleur, l’arbuste est déjà une boule colorée, qui peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Le soleil accentue encore la brillance du feuillage et la luminosité de son coloris. Dès la fin du printemps et le début de l’été, les fleurs rose pâle en forme de petite trompette se succèdent sans arrêt sur les rameaux. La floraison se prolonge tout au long de l’été et jusqu’en automne, tant que les températures restent douces.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Rustique en région parisienne, l’Abelia x grandiflora ‘Hopleys’ ne résiste guère à des températures inférieures à -10 °C. Il faut l’installer en plein soleil, à l’abri des courants d’air froid. Il pousse aussi bien en pleine terre que dans un bac.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Tous les abélias sont intéressants, difficile de faire un choix pour une espèce ou une variété seulement. J’hésite, j’hésite, je les voudrais tous, mais la place me manque… Et pourtant, en ce moment, les jardineries Truffaut en présentent une belle collection jusqu’au 23 octobre. Sans parler des fêtes des plantes qui sont de plus en plus nombreuses dans la région et un peu partout en France, bientôt Saint-Jean-de-Beauregard et dans un mois les journées des plantes de Courson