août 172010
 

Les massifs de fleurs d’été du Jardin des Plantes de Paris sont superbes en ce moment. C’est le moment d’y faire un grand tour pour admirer les floraisons et les feuillages décoratifs estivaux à leur apogée. J’aime tout particulièrement les touffes opulentes d’ammi (Ammi visnaga) à la fois imposantes et légères, sophistiquées et naturelles.

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Continue reading »

juin 292010
 

Il est des fleurs que l’on acquiert seulement au hasard des échanges de plantes ou des rencontres. C’est le cas pour mon petit pied d’isotoma (Isotoma axillaris) que j’ai troqué lors du dernier Troc Vert de Montreuil-sous-Bois (93) en mai dernier. Une bien belle acquisition qui me donne sa première fleur, merci à Jean-Paul C. !

Fleur annuelle sur balcon

Première fleur du pied d'Isotoma axillaris sur mon balcon, 28 juin 2010, photo Alain Delavie

Tout est charmant dans cette petite fleur annuelle à floraison estivale : le feuillage si finement découpé, les fleurs simples étoilées d’un superbe bleu lavande avec un petit coeur vert fluo, et le parfum paraît-il, car ma potée est trop haute pour mon nez, je n’ai pas encore pu apprécier ce dernier charme.

Je ne sais pourquoi, mais depuis que cette plante a fait son apparition dans les points de vente de jardinage et dans les catalogues, j’avais gardé en mémoire une plante difficile à cultiver, chichiteuse, capricieuse et jolie seulement quand on achète les grosses potées que l’on trouve dans le commerce plutôt que les jeunes plants. Jean-Paul Collaert qui me l’a proposée a été tellement dithyrambique que je n’ai pas plus résisté. Et je ne regrette pas, car les promesses annoncées pour ce petit pied issu de semis semblent se confirmer… Gracieuse plante et charmante fleur n’est-ce pas ?

Isotoma axillaris, mais aussi Laurentia axillaris ou bien encore Solenopsis axillaris… Cette nouvelle venue ou plutôt mal connue car ce n’est pas vraiment une nouveauté, ne manque pas de nom latin. Cette fleur vivace non rustique et cultivée chez nous comme une annuelle est originaire d’Australie. Elle appartient à la famille des Campanulacées. Elle prend un port ramifié en boule sans avoir besoin de taille. Si la couleur bleue est la plus fréquente, il existe des isotomas blancs ou rose tendre.

Où l’installer : en plein soleil, dans une suspension ou une petite jardinière, remplie d’un substrat léger maintenu toujours frais, mais jamais détrempé. En fin d’été, il est possible de prélever des boutures pour les hiverner sous serre ou dans une véranda.

juin 192010
 

Pendant mon court périple en Allemagne sur le lac de Constance il y a quelques semaines déjà, j’ai remarqué un superbe cuphéa à très grandes fleurs, planté dans les massifs de fleurs d’été de l’Ile de Mainau : Cuphea llavea Vienco.

Fleur annuelle à floraison estivale

Cuphea F1 Vienco, Ile de Mainau, Lac de Constance, Allemagne, photo Alain Delavie

Je n’ai pas encore vu cette espèce de cuphéa dans les points de vente de jardinage français, mais il est proposé chez Willemse France. Il semble qu’il y ait plusieurs coloris. Lavande (mais en fait lilas et violet comme sur la photo), mais aussi blanc pur, rose vif et divers rouges plus ou moins foncés. On trouve plus fréquemment la plante cigarette (Cuphea ignea) ou Cuphea llavea Tiny Mice, aux fleurs plus tubulaires, rouge vif et noir. J’ai d’ailleurs planté ces deux espèces dans une potée suspendue sur mon balcon, en compagnie d’un pied de bégonia Dragon Wing.

Fleurs annuelles d'été sur balcon

Potée de Cuphea llavea Tiny Mice et bégonia Dragon Wing sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Toutes ces plantes à port arbustif de la famille des Lythracées apprécient un emplacement ensoleillé et un substrat qui reste frais pendant la belle saison. Elles sont cultivées comme des fleurs annuelles à floraison estivale, mais elles sont vivaces en fait et elles peuvent être hivernées dans une véranda ou dans une serre non chauffées, mais hors gel.

Des fleurs d’été charmantes, à mieux connaître…

oct 012009
 

L’automne continue sous le soleil et avec un temps sec, bien trop sec pour la plupart des jardins. Mais ce duo de verveine de Buenos-Aeres et d’herbe aux écouvillons est toujours aussi charmant, surtout quand le soleil plus bas les illumine de ses rayons dorés.

Une association jolie tout l’été et une bonne partie de l’automne, tant que le gel ne vient pas détruire les plantes. Un mariage gracieux en diable, sans soucis, idéal pour les parterres très ensoleillés.
À admirer dans le Parc de Bercy, dans le douzième arrondissement de Paris.

août 092009
 

Nouvel épisode dans la série des fleurs de jardin ou de balcon vagabondes avec aujourd’hui l’alysse odorant (Alyssum maritimum). Charmante fleurette d’été à laisser vagabonder dans les interstices des dallages ou… des trottoirs !

Il faut pour cela avoir une variété qui produit des semences, ce que font en général les variétés proposées en sachets de graines. Et si le hasard fait bien les choses, vous aurez un joli trottoir fleuri. Sans entretien ! Photos prises dans les rues d’Auvers-sur-Oise (Val d’Oise), j’adore !