oct 042010
 

Une de mes découvertes lors de la dernière Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui de Saint-Jean-de-Beauregard en septembre dernier. Fleur d’été et d’automne au coloris orange indien flashy plutôt inhabituel.

Plante vivace originale à floraison estivale et automnale

Echinacea 'Hot Papaya', Meers Vaste Plantenkwekerij, Fête des plantes fruits et légumes d'hier et d'aujourd'hui à Saint-Jean-de-Beauregard (91), septembre 2010, photo Alain Delavie

Un orange pareil, je ne pouvais pas ne pas le remarquer ! Ma couleur préférée…

Ce n’est pas pour autant que je suis reparti avec. Cette plante vivace aux grosses fleurs doubles ébouriffées exige un emplacement très ensoleillé tout en ayant les racines dans un sol léger qui reste frais pendant la belle saison. Donc en pot, cela signifie arrosages réguliers et corvée assurée en été aux heures les plus chaudes. J’en ai déjà assez, je n’ai pas eu envie de m’en ajouter un peu plus.

Cette variété a été créée par Arie Blom (AB Cultivars). C’est le premier hybride d’Echinacea à fleur double et orange. La couleur ne pâlit pas quand la fleur s’ouvre puis se fane. À Saint-Jean-de-Beauregard, cette fleur était présentée par Francine Meers (Meers Vaste Plantenkwekerij).

sept 092010
 

Récompensée par un Mérite lors des Journées des Plantes de Courson en octobre 2009, la clématite Cassis offre une floraison double d’un violet particulier à nul autre pareil. Elle était très en beauté lors de la journée portes ouvertes des Pépinières Travers, samedi dernier.

Plante grimpante à floraison double estivale

Clématite Cassis, Pépinières Arnaud Travers (45), septembre 2010, photo Alain Delavie

Cette nouveauté au catalogue des Pépinières Travers a un développement relativement compact, puisqu’elle ne grimpe pas au-delà de 1,50 à 2 m de hauteur.

Plante grimpante à floraison double estivale

Clématite Cassis, Pépinières Arnaud Travers (45), septembre 2010, photo Alain Delavie

Elle est très proche de la clématite florida et de ses cultivars. Les fleurs bien doubles peuvent mesurer jusqu’à 8 à 10 cm de diamètre.

Plante grimpante à floraison double estivale

Clématite Cassis, Pépinières Arnaud Travers (45), septembre 2010, photo Alain Delavie

Le mélange de violet intense et de violet plus clair est particulièrement réussi, donnant un aspect unique à cette belle variété qui s’épanouit de juin à septembre, aussi bien en pot qu’en pleine terre. Une belle petite liane pour garnir un balcon ou une terrasse, que vous pouvez mettre en valeur en l’associant avec des pieds d’armoise ‘Powis Castle’ ou des gauras blancs disposés à son pied.

Plante grimpante à floraison double estivale

Clématite Cassis, Pépinières Arnaud Travers (45), septembre 2010, photo Alain Delavie

Toutes les plantes primées et récompenses des Pépinières Travers.

sept 062010
 

Je suis revenu de ma visite aux Pépinières Travers (45) avec un superbe pied de clématite couvre-sol Petit Faucon et une provision de photos de variétés plus exceptionnelles les unes que les autres. Première de ces petites merveilles, la clématite Diamantina, aux fleurs très doubles… incroyables !

Cliquez sur chacune des photos pour obtenir un format plus grand et pour mieux admirer cette création si originale.

Clématite exceptionnelle, aux grosses fleurs très doubles qui peuvent mesurer jusqu’à 10 à 15 cm de diamètre. La floraison estivale se prolonge jusqu’au début de l’automne. Les fleurs sont toujours doubles, aussi bien au début de l’été que plus tard en saison. Elles ont l’aspect de gros pompons et peuvent durer jusqu’à 4 semaines avant de faner complètement, leur couleur évoluant du rose pourpre au bleu pourpre.

La clématite Diamantina ne dépasse pas deux mètres de hauteur. Son port compact et sa floraison sur toute la longueur des tiges en fait une plante de choix pour une culture en bac et pour fleurir les balcons, les terrasses et les cours. Comme pour toutes les clématites, la tête au soleil et le pied à l’ombre.

D’autres clématites d’Arnaud Travers à découvrir bientôt sur ce blog… À suivre !

fév 032009
 

Tout au long de l’hiver, les jardineries et les fleuristes nous proposent des petites potées de primevères acaules aux fleurs immenses et très vivement colorées. Cet hiver, les fleurs doubles sont plus nombreuses.Ces petits pompons ont un petit air rétro si charmant. Même les coloris les plus vifs semblent moins pétants et pourtant, les pastel sont rares ! Mais ces couleurs guillerettes sont les bienvenues après tant de jours de grisaille. Le tout est de ne pas en abuser…Pour l’instant, j’ai résisté à l’envie de prendre une barquette car le froid est encore trop vif, mais je ne sais pas si je vais tenir encore longtemps. Elles sont tellement mignonnes ces messagères du printemps ! Et vous , vous laisserez-vous tenter par quelques primevères ?

août 142008
 

Les bégonias tubéreux hybrides à fleurs doubles donnent 2 types de fleurs : des fleurs mâles bien doubles (celles que l’on attend) et des fleurs femelles simples, sans grand intérêt décoratif.
Pour reconnaître les fleurs femelles :
– elles sont simples avec 4 pétales seulement,– un gros ovaire ailé (c’est la partie renflée avec des petits ailerons, située sous les pétales),– un pistil jaune au coeur de la fleur.Il faut supprimer ces fleurs femelles pour empêcher la formation de graines, qui fatigue la plante au détriment de la floraison plus décorative attendue. Le geste est simple et rapide : pincer la base du pédoncule floral, c’est tout ! Il suffit d’inspecter une ou deux fois par semaine la potée pour faire ce petit nettoyage, qui vous donnera davantage de belles fleurs bien doubles.
Les fleurs sont ensuite mises dans la boite à vermicompost, sur le tas de compost dans le jardin ou jetées si vous ne recyclez pas les déchets verts de votre coin de jardin urbain.