juil 182013
 

Alcathea suffrutescens 'Park Allée' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Les fortes chaleurs de ces derniers jours et le soleil radieux accélèrent la croissance des plantes sur mon balcon et les floraisons se font chaque jour de plus en plus nombreuses. Hier, ce sont les premières fleurs du pied d’Alcathea suffrutescens ‘Park Allée’ qui sont apparues, pour mon plus grand plaisir. J’adore cette plante !

Premières fleurs d'Alcathea suffrutescens 'Park Allée' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

J’ai bien fait de protéger le pied cet hiver, car la touffe qui pousse en pleine terre dans le Parc Floral de Paris n’est pas encore fleurie. Elle est même beaucoup moins poussée. Il faut dire aussi que j’arrose cette belle plante vivace tous les jours depuis que le temps s’est mis au beau. Et il faut plusieurs litres d’eau pour abreuver cette belle cousine des roses trémières qui dépasse les deux mètres de hauteur alors qu’elle est cultivée dans une grande jardinière.

Continue reading »

juil 182013
 

Liseron japonais (Calystegia hederacea 'Flore Pleno') sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Jour après jour, de nouvelles fleurs apparaissent sur mon liseron japonais (Calystegia hederacea ‘Flore Pleno’), mais beaucoup s’ouvrent côté rue. Il ne faut pas avoir le vertige pour prendre des photos !

Les fleurs très doubles ressemblent à des petites roses, avec une teinte rosée plus foncée au coeur et plus pâle sur les pétales les plus externes. Chaque fleur ne dure qu’une journée, mais elle est remplacée par une ou plusieurs. Chaque matin, c’est le plaisir de la découverte avec de nouvelles fleurs qui sont apparues.

juin 302013
 

Potées d'Eucomis bicolor en pleine floraison

Souvent appelée la plante ananas, Eucomis bicolor offre une étonnante floraison constituée d’une grappe de fleurs étoilées perchée sur une forte tige verte ponctuée de pourpre et surmontée d’un gros toupet de feuilles. Exotique en diable !

Cette plante bulbeuse à repos hivernal n’est pas difficile à cultiver. Elle apprécie un sol riche et humifère, bien drainé. Donnez lui un emplacement chaud et ensoleillé, à l’abri des bourrasques de vent. Prévoyez assez d’espace car la rosette de feuilles prend des belles proportions et s’étale en tous sens. Les fleurs donnent des fruits qui sont eux aussi très décoratifs et qui prolongent l’intérêt de la plante pendant l’été.

juin 302013
 

Pinellia pedatisecta (Aracée) sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Pas très spectaculaire, mais curieuse, la floraison vert jade du Pinellia pedatisecta se confond presque avec les feuillages qui l’environnent. Les longues et fines spathes se dressent au-dessus des feuilles très découpées et tirent une longue « langue » effilée.

Cette espèce bulbeuse, cousine des arums, a un aspect plutôt exotique, mais elle est bien rustique dans Paris. Je la cultive maintenant depuis plus de quinze ans sur mes balcons successifs, sans aucune protection hivernale. Elle a même tendance à beaucoup se ressemer, chaque spathe donnant une belle provision de graines qui ne demandent qu’à germer là où elles tombent. Pour ne pas être envahi, je coupe la plupart des inflorescences dès qu’elles se fanent.

sept 192012
 

Dahlia à fleur noir (n° 104) dans le Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Il existe déjà de nombreuses variétés de dahlias à fleurs pourpre ou violet très foncé, presque noir, mais ce n’est pas un noir parfait. Cette variété présentée pour le Concours International des dahlias du Parc Floral de Paris sous le numéro 104 donne des fleurs encore plus foncées qui s’approchent vraiment d’un noir intense.

Dahlia à fleur noir (n° 104) dans le Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Continue reading »

sept 092012
 

Fleur de Tinantia pringlei sur mon balcon, Paris 19e (75)

Belle surprise du week-end, mon pied de Tinantia pringlei se met à fleurir. Et ses fleurs, certes petites, n’en sont pas moins d’une délicatesse et d’une grande beauté. Un vrai bijou !

Ce sont les tiges les moins exposées au soleil qui se mettent à fleurir et pour un peu, je ne voyais pas les fleurs discrètes, guère plus grosses qu’un ongle. Mais la photo vous montre leur délicate sophistication. Une superbe découverte.