fév 042012
 

Photo Nature & Découvertes

Le premier dimanche de chaque mois, Nature & Découvertes organise le même jour, sur un même thème, des balades et des ateliers partout en France. Il y en a un forcément à côté de chez vous ! Pour le 5 février, c’est un dimanche nature hors du commun qui vous est proposé, avec plus d’une centaine de sorties dans toute la France.

Le programme en Île-de-France

  • Samedi 4 février 2012 de 20h à 23h, balade en forêt au clair de lune. Vous apprécierez les paysages sauvages de l’ouest de la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Cette balade de 6 km est animée par l’association des Maisons du bornage de la forêt de Fontainebleau. Prix : 16,9 euros, adhérent 6 euros.
  • Dimanche 5 février de 7h30 à 10h30, les animaux à l’aube. Profitez de l’ambiance magique de l’aube en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne) pour tenter d’observer les grands animaux. Au cours de cette matinée, découvrez les indices de présence des grands animaux. Avec un peu de chance, vous observerez sangliers, biches ou chevreuils à la croisée des chemins au soleil levant. Déplacement en véhicule de 2 kms du lieu de rendez-vous au lieu de départ de la balade. Activité organisée par L’ Association des Maisons du bornage de la forêt de Fontainebleau. Prix : 16,9 euros, adhérent 6 euros.
  • Dimanche 5 février de 13h30 à 16h30, curiosités dans les arbres, forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). On passe une centaine de fois devant eux sans les voir. Pourtant la nature a façonné des bizarreries dans les arbres : sculptures naturelles et autres formes insolites seront à rechercher ! Vous tenterez de percer les mystères de certains arbres et d’en connaître les raisons : les balais de sorcière, les loupes et bien d’autres phénomènes encore n’auront plus de secret pour vous ! Prix : 16,9 euros, adhérent 6 euros.
  • Dimanche 5 février de 14h à 17h, secrets d’hiver à l’étang de Beaubourg à Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne). Sous son manteau de givre, la nature semble endormie. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, certains oiseaux cachent bien des secrets. Dans la rigueur de l’hiver, les oiseaux trouvent des stratégies bien différentes pour se protéger. Apprenez leurs habitudes puis comment les aider à passer l’hiver. Activités et identifications adaptées aux enfants. Activité organisée par Denis Berger, Association L’écho alternatif. Prix : 16,9 euros, adhérent 6 euros.
  • Dimanche 5 février de 14h à 16h, balade dans le 14ème arrondissement de Paris avec l’association D’ici et d’ailleurs. Vous découvrirez comment les écureuils, les oiseaux, les poissons et les arbres du parc Montsouris passent l’hiver, quels gestes adopter pour les aider en hiver. Prix : 16,9 euros, adhérent 6 euros.

 

sept 132008
 

Des chantiers d’arrachage du raisin d’Amérique sont organisés en forêt de Fontainebleau les 13, 19 et 27 septembre et les 3, 11 et 17 octobre 2008.
Le raisin d’Amérique (Phytolacca decandra) est une plante d’Amérique du Nord envahissante. C’est une Hémicryptophyte très toxique pour tous les mammifères. Voici quelques informations :
1 – Très grande plante herbacée, vivace par sa racine pivotante. Les tiges tombent à la base
en hiver. Les feuilles sont grandes et ovales-allongées, vert-pale. Elle est très facile à identifier.
2 – Toutes ses parties sont toxiques parfois mortelles par ingestion (humains et tous les
autres mammifères omnivores ou herbivores).
3 – Son plus grave défaut est d’être très envahissante : elle provoque une perte de bio-
diversité.
4 – Parmi les composés toxiques : protéines hémagglutinantes, saponines, saponosides,
Béta-cyanines, Lectines, acides Jaligonique et Phytolaccagénique. D’autres recherches sont en cours.
5 – Effets sur des mammifères par ingestion : brûlures du tractus digestif, diarrhées
sanglantes, vomissements, modification de la formule sanguine (leucocytes), embolies, asphyxies. Les humains doivent être hospitalisés.
Le caractère envahissant est le plus grave car il provoque une perte de biodiversité envers
la flore indigène, souvent fourragère, ce qui a pour effet, par enchainement naturel, une dénutrition de la faune locale.
Des chantiers d’arrachage du raisin d’Amérique ont été initiés dès juin 2003 au sein de l’Association des J.B.P.P.F. lors d’un voyage d’étude en forêt de Fontainebleau et des Trois-pignons. Cette activité civique de protection de la Biodiversité a été appuyée et fréquentée par des membres d’associations diverses : MNHN, SNPN, ANVL, LPO, CAF, ADA-IF, IUFM de Bonneuil, etc. En tout premier lieu, l’ONF a autorisé ces chantiers et a proposé un protocole d’action rédigé en commun et suivi par le groupement des arracheurs. Il faut préciser que l’U.I.C.N. a enregistré le raisin d’Amérique dans la catégorie des pestes végétales avérées et ce, au niveau international ; c’est dire la réalité des dangers provoqués par cette plante.

Le groupement des arracheurs est informel : les volontaires viennent lorsqu’ils le peuvent. Rendez-vous à la gare de Fontainebleau sur le parking : arrivées à 09h00 puis co-voiturage par les véhicules autorisés.
Renseignements complémentaires auprès de :
C.L. ROTH, Conservateur du Parc et Jardin botanique,
Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort,
Parc et Jardin botaniques,
Graineterie de Plantes Entomophiles,
7, Avenue du général de Gaulle,
94704 Maisons Alfort Cedex.
Tél. : 01 43 96 73 33.
Fax : 01 43 96 73 33.