août 142013
 

Fougère et myosotis du Caucase dans le parc Youri Gagarine, Levallois (92)

Bel accord d’une fougère et d’un myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla ‘Jack Frost’) dans un coin frais et ombragé d’un jardin de ville de Levallois (Hauts-de-Seine).

Cette petite scène alliant deux plantes vivaces et rustiques peut être reproduite en pleine terre dans un massif ombragé, mais aussi dans une grosse potée ou une jardinière.

juin 162013
 

Association d'une fougère avec des hostas à feuillage bleuté, Amsterdam, Pays-Bas

J’ai photographié ce mariage particulièrement intéressant pour les jardins ombragés dans un des jardins que j’ai visités vendredi dernier à Amsterdam (Pays-Bas). Un duo simple à réaliser, en pleine terre ou dans un gros pot.

Association d'une fougère avec des hostas à feuillage bleuté, Amsterdam, Pays-Bas

Bel accord du feuillage vert franc, léger et plumeux de la fougère avec les grandes feuilles coriaces et bleutées de l’hosta. Contraste des formes et des couleurs.

avr 212013
 

Matteucia struthiopteris dans les jardins des Champs-Élysées, Paris 8e (75)

Le départ des fougères est toujours un grand moment car les jeunes plantes prennent des formes et des aspects à nul autre pareil. Jaillissant du sol, cette fougère d’Allemagne n’ pas encore déployer ses larges frondes à l’aspect de plume d’autruche.

jan 082013
 

Adiantum caudatum, fougère d'intérieur, plante d'intérieur

J’adore cette fougère, je l’ai toujours aimée, mais l’ingrate n’a jamais su se plaire chez moi. Ou plutôt je l’ai souvent fait crever de soif. Aussi après avoir aperçu de beaux petits pieds pas chers chez le fleuriste de la rue du Ranelagh (Natur’Elle) devant chez qui je passe et m’arrête tous les dimanches matin en allant et revenant de la Maison de la Radio, je n’ai pas résisté, j’en ai repris deux ! Mais je suis bien décidé à ne pas faillir pour l’arrosage…

Adiantum caudatum, fougère d'intérieur, plante d'intérieur

Ces fougères sont toujours vendues dans des tous petits godets, remplis d’un substrat léger qui se dessèche très vite. Le problème est que lorsque la fougère montre des signes évidents de soif (feuilles qui se racornissent, se fripent et se dessèchent), il est trop tard pour espérer récupérer la pauvre plante assoiffée. Elle ne doit donc jamais manquer d’eau, mais il ne faut pas non plus la noyer. Cette fois-ci j’espère avoir trouvé une solution : j’ai placé le pot dans un cache-pot en verre transparent qui me laisse voir le substrat dans le pot et l’eau qui stagne au fond du contenant. Et je vais suivre le conseil du fleuriste qui laisse toujours un fond d’eau, pas plus. De l’eau douce non calcaire, pas de l’eau du robinet bien trop dure ici à Paris.

déc 172012
 

Fougère d'intérieur (Microsorum), photo Alain Delavie

Microsorum, c’est le seul nom qui était indiqué sur cette belle fougère d’intérieur, que j’ai préférée acheter toute petite alors qu’il y avait à côté des potées beaucoup plus développées et volumineuses dans la jardinerie. Quand je ne connais pas le végétal et que j’ai le choix, j’opte de plus en plus pour un petit sujet, qui de toutes les façons poussera toujours bien assez vite s’il se plaît chez moi. Et c’est le cas pour cette fougère, vraiment sans soucis et peu exigeante en lumière.

En quelques mois, elle m’a déjà donné de nombreuses nouvelles frondes, pas très découpées (les grosses potées que j’avais vu avaient un feuillage beaucoup plus découpé que celui de ma plante, aux frondes assez linéaires dans l’ensemble). Feuillage vert vif, coriace et brillant. Le pot étant relativement petit, j’essaie d’arroser régulièrement, mais le manque d’eau n’a pas l’air de trop la perturber, tant qu’il ne dure pas trop longtemps bien sûr. Le manque de lumière n’est visiblement pas trop un handicap non plus. Exposée au Nord Est, la potée est près d’une baie vitrée, mais pas juste derrière. Et cela ne l’empêche pas de pousser. Une belle plante verte, facile à cultiver, résistante.

Testée et adoptée !

août 202012
 

Fougère houx (Cyrtomium falcatum), jardin sur le Montjuic, Barcelone en été, Espagne

Cette belle fougère souvent proposée comme plante verte d’intérieur pousse aussi très bien à l’extérieur, en pleine terre dans le jardin ou en pot sur le balcon ou la terrasse. En climat doux, son beau feuillage vernissé n’est pas abimé par les gelées hivernales et les plantes forment alors des touffes plus impressionnantes.

Fougère houx (Cyrtomium falcatum), jardin sur le Montjuic, Barcelone en été, Espagne

Ces belles potées ont été photographiées dans l’un des jardins du Montjuic à Barcelone (Espagne). Malgré la très forte chaleur et la sécheresse de l’air, les fougères sont superbes. Elles ont été placées dans les endroits ombragés bien sûr, ce qu’il faut faire aussi en France. Par contre dans l’appartement, il faut trouver un emplacement très clair, sans soleil direct, mais lumineux, surtout pas dans un coin trop ombragé, la fougère ne pousserait plus et dépérirait.

Continue reading »