juin 072009
 

L’adiante pédalé ou capillaire du Canada (Adiantum pedalum) présente un port original et un feuillage d’une grande élégance.
Cette petite fougère rustique en France apprécie un emplacement ombragé à mi-ombragé, un sol frais mais bien drainé. Elle se cultive aussi bien en pleine terre qu’en pot ou jardinière. Il faut lui éviter les coins ventés.

Vous pouvez la planter avec des épimédiums, des hostas ou d’autres plantes d’ombre peu envahissantes.

Dans un bac, essayez-la avec des ophiopogons noirs, le contraste est saisissant !

juin 012009
 

La couleur cuivrée presque rouge de Dryopteris erythrosora en fait une des fougères rustiques les plus décoratives pour les coins ombragés, en pleine terre ou en pot.

La couleur orange cuivrée est plus intense sur les nouvelles frondes au printemps. Elle s’estompe ensuite pour devenir plus verte. Le feuillage est semi-persistant, la plante pouvant résister à des températures de -15 °C, voire encore plus froides. Adulte, cette fougère déploie des frondes de 50 à 80 cm de longueur et de hauteur. Elle apprécie un sol frais, ni trop sec, ni trop humide.

Vous pouvez en admirer un superbe tapis dans le nouveau parc Clichy-Batignolles Martin Luther King (Paris 17ème), où j’ai fait ces photos. Les fougères sont installées sur un talus, sous des arbres, en compagnie de géraniums vivaces et de sarcococcas.

mai 162009
 

Quelle journée ! De la pluie, de la boue et du vent côté météo, une succession de rendez-vous et toujours autant de plantes rares ou originales pour cette première Journée des plantes de Courson (91). Retour avec quelques plantes, bien sûr !

Ajuga incisa ‘Frosted Jade’
Un bugle très tapissant, envahissant semble-t-il,
pour former un couvre-sol très lumineux dans un coin ombragé.
Epimedium perraldianum
Une fleur des elfes au feuillage persistant, bronze quand il est jeune,
qui se couvre de fleurs jaune d’or au printemps.
Geranium phaeum ‘Margaret Wilson’
Un géranium vivace pour les coins ombragés,
qu’il illumine de son feuillage éclaboussé de crème.
Pinellia tripartita
Une petite plante bulbeuse de la famille des Aracées,
très florifère et prolifique.
Athyrium filix-femina ‘Lady in Red’
Une fougère rustique qui donne des tiges rouge vif
(pas très visibles pour le moment mais le feuillage découpé est très gracieux).
Veronicastrum affinis laevigatum
Une espèce surprenante car son port est étalé sur le sol ou retombant quand on la cultive en bac.

Toutes des plantes d’ombre ou de mi ombre, pour terreau restant frais. Encore une bonne séance de plantation !

Quand je vous parlais d’une météo catastrophique… Les bottes s’imposaient ! Ce fut d’ailleurs mon premier achat, car je ne m’attendais pas à autant de boue, du jamais vu en 50 éditions de ces Journées des plantes de Courson.La météo semble décidément vouloir continuer avec nuages et pluie, qu’importe ! Une bonne paire de bottes, un parapluie bien large et un coupe-vent, vous êtes parés pour courir les nombreuses manifestations du week-end, qu’il serait dommage de manquer…

déc 132008
 

Plus résistante que la fougère retombante (Adiantum caudatum), la fougère « vivipare » (Asplenium bulbiferum) a un joli feuillage très découpé, sur lequel apparaît des jeunes plants de fougères en miniatures.Les plantes qui se multiplient toutes seules en produisant des jeunes plantes identiques à la plante mère ne sont pas si nombreuses que cela parmi les plantes d’intérieur. On connait certains kalanchoés (Kalanchoe daigremontiana, Kalanchoe tubiflora), mais ces espèces sont réservées aux intérieurs très clairs, voire ensoleillés, comme pour la plupart des plantes succulentes. La fougère « vivipare » (Asplenium bulbiferum) exige moins de lumière et supporte un emplacement derrière une fenêtre au Nord, sans les rideaux toutefois.
Chez moi, cette fougère d’intérieur pousse bien, produisant une nouvelle fronde en quelques mois. Ce n’est quand même pas une croissance super rapide, certainement parce qu’elle manque un peu d’humidité ambiante… Mais elle est belle, se porte bien et se couvre de plus en plus de bulbilles, qui donnent vite une nouvelle petite fougère.
Il faut surveiller le dessèchement de la terre du pot, car cette belle fougère n’apprécie pas les coups de soif. L’idéal est de l’arroser avec une eau douce non calcaire. Comme je change une partie de l’eau de mon petit aquarium à crevettes une fois par semaine, je récupère cette eau tempérée, chargée d’éléments nutritifs pour arroser ma fougère et d’autres plantes.

Où la trouver ? Mon pied provient du magasin Delbard du quai de la Mégisserie à Paris (1er arrondissement). Mais c’est un peu au hasard des arrivages qu’il faut surveiller régulièrement. Par correspondance, Le Monde des Fougères en propose dans sa page Fougères.

déc 032008
 

J’ai fait l’acquisition d’une nouvelle fougère d’intérieur, Adiantum caudatum. Très originale car ses longues frondes très effilées retombent élégamment de part et d’autres du pot. Un joli port pleureur.J’ai déjà eu plusieurs fois cette belle espèce. À chaque fois je l’ai perdue pour cause de manque d’arrosage. Elle redoute la sécheresse et malheureusement elle est toujours proposée dans un mélange riche en tourbe blonde, très léger et qui s’assèche rapidement. Au moindre coup de soif, les pinnules et les frondes se dessèchent très vite, la potée est irrémédiablement enlaidie. Sinon la plante ne m’a pas semblé particulièrement difficile à élever. Juste une perpétuelle assoiffée !

Si vous voulez en savoir plus sur les fougères d’intérieur ou d’extérieur, consultez le site Fernatic, site francophone des passionnés de fougères.

Fernatic, le site des passionnés de fougères