sept 082010
 

Depuis une trentaine d’années, le Sénat organise en septembre, dans le cadre exceptionnel de l’orangerie du Jardin du Luxembourg, une exposition placée sous le haut patronage de Monsieur le Président du Sénat, sur un thème ayant trait à l’horticulture, à la botanique ou à l’art des jardins. Cette année, à l’initiative de la Conservation des Jardins, l’Exposition d’automne présente, autour des usages d’arbres les plus connus, les relations étroites que différents acteurs de notre société entretiennent avec ces plantes à grand développement et à la longévité étonnante.

Passé par le prisme du regard et du travail des scientifiques et des artistes, l’arbre prend une nouvelle dimension, qu’il soit platane, marronnier, chêne, érable ou frêne. Au total, ce sont quatorze essences d’arbre qui seront présentées, permettant une approche variée de ces végétaux omniprésents dans notre vie quotidienne.

Déclinée en trois espaces, l’exposition détaille les usages ou services de ces êtres singuliers :
• Arbre et écosystème forestier et urbain
Entre les reliques d’une forêt cathédrale, une toute jeune forêt renaissante rappelle sa capacité naturelle à la résilience et à l’autoréparation après les dommages des dernières tempêtes.

• Arbre et art
3 sculpteurs et 1 graveur dévoilent leurs œuvres pour exprimer leur approche et leurs relations sensibles avec l’Arbre.
Les artistes associés à cette aventure sont : Jean-François Bertrand, Didier Rousseau, Dan Sprinceana et François Houtin, ainsi que les élèves de l’École Boulle.

• Arbre et sciences
Une déclinaison sylvicole d’un laboratoire de recherches est prétexte à présenter les travaux scientifiques des chercheurs du laboratoire Écologie, Systématique et Évolution de l’Université Paris-Sud 11, CNRS, AgroParisTech.
Une vidéo, des animations multimédia et des conférences permettront au public de se familiariser avec les usages du monde savant et de répondre aux questions posées sur le devenir des arbres face aux changements climatiques.

Cette exposition est scénographiée par l’agence Interscène – Thierry Huau, paysagiste DPLG, et réalisée en partenariat avec l’Université Paris-Sud 11 et l’Office National des Forêts.

Infos pratiques :
Du 8 au 27 septembre 2010,
Exposition libre d’accès, de 10h à 18h30.
Orangerie du Sénat,
75006 Paris.
Accès porte Férou (rue de Vaugirard).

août 312010
 

Du 1 septembre au 31 décembre 2010, la jardinerie de Curiosités Taffin-Espace Jardins à Montmorency (Val d’Oise) propose rendez-vous et expositions d’artistes en lien avec le végétal et la nature. Thème de cet automne : Vanités.

Jardinerie pas comme les autres, elle vous invite au voyage et à la découverte. C’est un dédale, une petite jungle luxuriante à 15 km de Paris. Un jardin vivant et inventif où le végétal, le minéral, le métal et le verre se rencontrent. Où l’Asie côtoie l’Europe. Où tous les sens sont sollicités. Un lieu baroque et singulier, dédié au jardin, pour se promener, rêver, découvrir des artistes, rencontrer des passionnés de jardin et de voyages.

Septembre et octobre vous invitent à une plongée dans l’univers des cabinets de curiosités. Au programme : une installation à visiter, trois journées pour apprendre à étaler les insectes et s’initier à la création d’un cabinet de curiosités, et une vente de bulbes rares et de collection pendant tout l’automne.

Du 1er septembre au 1er novembre 2010 :
Cabinet de curiosités et exposition de minéraux.
La jardinerie se met en scène en cabinet de curiosités. Un tableau grandeur nature provoquant la rencontre entre l’homme et l’animal, le précieux et le brut, la peinture et le fossile, le minéral et le poétique, la lettre-ancienne ou le timbre avec le tableau. Un manifeste pour une esthétique de la collection et de l’inattendu. À ne pas manquer : la collection de minéraux des quatre coins de la planète rapportée de nos voyages !
Entrée libre.

Mercredi 22 septembre, 29 septembre et 6 octobre 2010 à 14 h :
Initiation au cabinet de curiosités et cours d’étalage d’insectes.
Gratuit sur inscription.

Du 12 septembre au 10 octobre 2010 :
Exposition de gravures et d’encres de Chine de François Houtin.
Hôte régulier de la jardinerie, le peintre-graveur François Houtin présente ses œuvres récentes. Un univers d’utopies végétales, de rêves baroques, de jardins chimériques.
Entrée libre.

Taffin-Espace Jardins Jardinerie de Curiosités
6 rue des Chesneaux
95160 Montmorency.
Tél. : 01 39 64 57 01.
www.createur-de-jardin.net
http://espacejardins.blogspot.com

Ouvert 7 jours sur 7, du mardi au dimanche de 10 h à 19 h, le lundi de 14 h à 19 h.
Toutes les expositions sont en accès libre.
Les cours d’étalage d’insectes sont gratuits sur réservation et ouverts aux enfants à partir de 8 ans.
Matériel fourni sur place.

Comment y aller en voiture ?
La jardinerie est à 15 km de Paris, 20 km de Cergy-Pontoise ou 40 km de Chantilly. Accès par les autoroutes A15 ou A1.
Elle est située à la limite de Montmorency et d’Enghien-les-Bains dans le Val d’Oise (95).

Par l’autoroute A15 (depuis Paris porte de Saint Ouen ou Cergy-Pontoise). Sortie direction « Montmorency ». Prendre la D170 direction Montmorency. Passer le champs de course d’Enghien. Au rond point suivant (Place Jean Moulin) prendre la 1ère à droite ( D928, avenue de la division Leclerc). Au temple d’Enghien-les-Bains (bâtiment blanc à droite), tourner à gauche dans la rue des Chesneaux.

Comment y aller en transports en commun ?
(25 minutes depuis Paris)
Train depuis la Gare du Nord à Paris en direction de Pontoise ou Valmondois.
Descendre à la gare d’Enghien-les-Bains (15 mn de trajet). La jardinerie est à 10 mn à pied de la gare d’Enghien-les-bains ou à 2 mn avec le bus 15M (arrêt Gambetta).