jan 102013
 

Centre des monuments nationaux

Avec plus de 9 millions de visiteurs accueillis dans les 96 monuments qu’’il gère et ouvre à la visite, le Centre des monuments nationaux (CMN) confirme son rôle de premier opérateur public culturel et touristique français, malgré une conjoncture fluctuante.

Une hausse globale de fréquentation de 0,4%
Grâce aux multiples initiatives prises par les équipes du Centre des monuments nationaux pour augmenter l’’attractivité des monuments qu’’il gère, la fréquentation a progressé de 0,4% et a dépassé à nouveau les 9 millions de visiteurs. À ce chiffre s’’ajoutent les centaines de milliers de visiteurs ayant découvert ou redécouvert ces monuments d’’exception, leurs parcs et jardins lors d’’événements ou de manifestations qui ne donnent pas lieu à une comptabilisation dans les visites.
La progression est largement due à la hausse de 5,4% de la fréquentation des monuments situés à Paris et en Île-de-France qui compense le recul de certains sites en région. L’’exemple de l’’Arc de triomphe est spectaculaire puisque plus de 1,7 millions de visiteurs sont montés au sommet du monument soit 14,1% de plus que l’’an passé.
La visite des monuments du CMN reste la sortie familiale par excellence grâce à une politique tarifaire adaptée (gratuité pour les moins de 26 ans, etc.) ainsi qu’’à une offre culturelle diversifiée. L’’année 2012 s’’est conclue, à la Conciergerie, par l’’exposition « Rêve de monuments » qui est ouverte jusqu’’au 24 février prochain. Elle avait déjà attiré plus de 46 000 visiteurs les six dernières semaines de l’’année, soit 23% de plus que l’’exposition « Bêtes off » l’’an dernier à la même période.

Les monuments nationaux, lieux vivants, acteurs du dynamisme des territoires
En 2013, le CMN espère poursuivre ses avancées notamment grâce à l’’ouverture ou réouverture des châteaux de La Motte-Tilly (Aube) et de Champs-sur-Marne (Seine-et- Marne) ou de la villa Cavrois, œœuvre de l’’architecte Mallet-Stevens à Croix (Nord). La politique culturelle s’’ouvrira à une approche plurielle pour toucher des publics toujours plus larges au travers d’’expositions ou manifestations organisées autour des anniversaires de Le Nôtre ou Soufflot, de programmations musicales, de lectures, de visites thématiques, d’’expositions d’’art contemporain, d’’offres numériques…
Ainsi les monuments du CMN participent sur l’’ensemble du territoire à l’’attractivité touristique et au dynamisme culturel, éducatif et social. Continue reading »

jan 112012
 

La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes, a battu un record historique de fréquentation. En effet, ce sont plus de 800 000 visiteurs qui l’ont arpentée en 2011. La Ménagerie n’avait pas connu une telle affluence depuis 50 ans. Ce zoo de 5,5 hectares ouvert en 1794 – le deuxième plus vieux zoo du Monde – est désormais l’un des plus fréquenté en France.

C’est l’occasion de rappeler l’existence du seul zoo parisien intra-muros qui abrite aujourd’hui près de 1 800 animaux dont  :

  • 206 mammifères (orangs-outans, panthères des neiges, petits pandas…),
  • 363 oiseaux (perroquets, vautours, chouettes…),
  • 186 tortues, crocodiles, lézards et serpents
  • 153 amphibiens
  • 896 insectes, crustacés et araignées !

160 naissances y ont été dénombrées cette année dont celles exceptionnelles de deux petites panthères longibandes, Kaïlin et Gaya, espèce extrêmement menacée, d’un cheval de Przewalski – Pablo – espèce déclarée éteinte dans la nature en 1969, reproduite avec succès à la Ménagerie depuis 1902 et aussi de deux adorables petits pandas roux, Kara et Maïtuk, des animaux toujours fortement plébiscités par le public !

Panthères longibandes, photo F-G Grandin / MNHN
Aujourd’hui, 30% des espèces visibles présentées au public sont en danger d’extinction dans la nature et font partie de programmes d’élevage européens. L’année 2011 aura été marquée par la rénovation du plus grand parc du zoo. Cet enclos accueillera des oryx d’Arabie, les premiers sont attendus le 11 janvier 2012.

Lieu de conservation de la biodiversité, la Ménagerie est avant tout un centre d’éducation à l’environnement, les scolaires représentent 15% de la fréquentation totale. Une partie de ce jeune public est encadrée par une équipe de diffusion qui a totalisé en 2011 près de 800 animations pédagogiques.

Pour fêter ce succès, des jeux avec des places à gagner chaque mercredi jusqu’au printemps sur la page Facebook de la Ménagerie.

Infos pratiques :
Accès par le Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier, 75005 Paris.
Ouvert tous les jours de 9h à 17h (en hiver). Fermeture des caisses 30 minutes avant la fermeture du site.
Tarifs : 9 €; réduit 7 €.