avr 242013
 

Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des espaces verts et de la biodiversité et Christophe Girard, maire du 4e arrondissement, inaugurent le verger de la Mairie du 4e arrondissement, le 24 avril 2013 à 11h30.

Situé dans la cour de la mairie d’arrondissement, ce verger se compose de 12 arbres (4 pommiers, 4 cerisiers et 4 poiriers)  produisant des fruits comestibles qui seront récoltés par les agents de la mairie, par les parisiens et par les enfants des écoles tout en offrant une belle floraison au printemps. Les citadins pourront ainsi observer les différentes étapes de la pousse et de la fructification et participer à des séances de dégustation et de sensibilisation au goût.

Les essences ont été choisies pour leur résistance aux maladies et un pavage enherbé renforce encore la biodiversité du site, qui a été en partie déminéralisé.
La présence d’un rucher sur le toit de la mairie favorisera une meilleure pollinisation des arbres.

Il s’agit du premier verger au cœur de Paris.
Peu présents en ville, les arbres fruitiers développent un nouveau rapport à la nature et à ses ressources, y compris en milieu urbain dense. Ils sont aussi des supports de lien social, en favorisant les rencontres, les échanges, la transmission de savoirs et de savoir-faire autour des moments de plantation et des récoltes.

Nouveau membre des Acteurs du Paris Durable, la Mairie du 4e participe ainsi à l’amélioration de l’empreinte écologique du territoire parisien.

Mairie du 4e arrondissement
2, place Baudoyer, 75004 Paris.
Métro : lignes 1 et 11, station Hôtel de Ville; lignes 1, station Saint-Paul.

avr 072013
 

Publicité pour la Freizh, Gariguette de Plougastel

Les fraises nouvelles s’affichent sur les panneaux publicitaires du métro parisien. La gariguette de Plougastel est annoncée à grand renfort de publicité. Et sur les marchés, les caisses de fraises primeurs font une arrivée en force comme si le printemps était déjà bien installé.

Publicité pour la Freizh, Gariguette de Plougastel

Je n’en ai pas encore goûté, le temps hivernal ne m’incitant pas à déguster des salades de fruits. Je ne sais donc pas si elles ont beaucoup de goût et de sucre, mais elles sont très parfumées. Une tentation d’autant plus forte que nous ne sommes pas prêts de cueillir des fraises de nos jardins parisiens et franciliens…

mar 142013
 

Panier de pommes sous un pommier, © KLimAx Foto - Fotolia.com

Le réseau des Horticulteurs et Pépiniéristes de France offre aux associations, villes et villages dix arbres fruitiers pour planter des vergers pédagogiques et associatifs partagés. Cette opération a pour objectif de sensibiliser jeunes et moins jeunes aux bienfaits des arbres en tant que capteurs de dioxyde de carbone (CO2), au respect des plantations communes, à la notion de partage et aux enjeux du maintien de la biodiversité.

Depuis 2009, les Horticulteurs et Pépiniéristes de France s’investissent chaque année pour offrir à une quinzaine d’associations ou communes l’opportunité de réaliser un verger pédagogique et associatif. La sélection, ouverte du 15 mars au 8 juin 2013, s’appuiera principalement sur des critères pédagogiques, environnementaux et paysagers visant à valoriser le partage et l’éducation aux enjeux environnementaux et de la biodiversité. Afin de s’inscrire durablement, la plantation de ces vergers sera accompagnée d’ateliers de démonstration sur les techniques de plantation et d’entretien des arbres fruitiers.

La mise en place des vergers pédagogiques et associatifs partagés s’inscrit également dans une logique de lutte contre le réchauffement climatique. En effet, cette opération a pour objectif de sensibiliser jeunes et moins jeunes aux bienfaits des arbres en tant que capteurs de dioxyde de carbone (CO2) et de « logis à biodiversité », au respect des plantations communes et à la notion de partage. Le choix de variétés d’arbres locales trouve parfaitement sa place dans ce projet puisqu’elles permettent de réaliser d’intéressantes économies d’eau, de favoriser la biodiversité locale, et de maintenir durablement le verger, à contrario des espèces dites « exotiques ».

En ces temps difficiles, les Horticulteurs et Pépiniéristes de France investissent avec vous pour l’avenir alors « Plantons ensemble des arbres fruitiers et partageons leurs fruits ».
Les 250 producteurs adhérents du réseau des Horticulteurs et Pépiniéristes de France respectent une charte professionnelle contrôlée par des techniciens, qui garantit au consommateur des fleurs, des plantes et des arbres adaptés au terroir et issus de leur exploitation, des végétaux et des services de qualité, un interlocuteur professionnel, des conseils et des astuces de producteur. Continue reading »

fév 142013
 

Fraisier Toscana (Fragaria X ananassa Duch) en pot sur une terrasse, photo Jardin Express

Cette nouvelle variété de fraisier à port étalé ou retombant avec des fleurs rose vif a été nommée FleuroStar 2011-2012 par l’organisation Fleuroselect. Une haute récompense pour un fraisier en tous points remarquables.

Parfaitement adapté à la culture en pot ou en jardinière, ce cultivar a une floraison haute en couleur qui se renouvelle pendant la belle saison et donne des fraises rouge vif et parfumées qui participent tout autant à l’intérêt décoratif de ce petit fruit vivace et prolifique.

Fraisier Toscana (Fragaria X ananassa Duch) en pot sur une terrasse, photo Jardin Express

Installez ce beau fraisier dans un endroit ensoleillé et donnez lui un sol riche et bien drainé. Plantez à 30 cm de distance en pleine terre, un peu moins dans un contenant. Assurez-vous que le collet du plant est au niveau du sol, il ne faut surtout pas l’enfouir. Fertilisez au moment de la plantation et après la première récolte de fruits en apportant un engrais complet organique riche en Phosphore (P).

Fraisier Toscana (Fragaria X ananassa Duch) en pot sur une terrasse, photo Jardin Express

Le fraisier Toscana est proposé par Jardin Express, les 6 Prestimottes pour 9,90 € + les frais de ports. La livraison est prévue à partir du 18 mars 2013.

fév 122013
 

Tomate cerise Sweetbaby, Clause, photo J.-M. Pousset

D’une saveur exceptionnelle, douce et très sucrée, Sweetbaby est la tomate cerise idéale pour le grignotage, l’apéritif ou le goûter.

Au jardin, la plante produit une profusion de petits fruits (jusqu’à 250 tomates par pied en pleine période de production), qui la rendent unique. Précoce et remontante, Sweetbaby permet des récoltes par vagues successives durant tout l’été. Vos enfants savoureront ses petits fruits (17 grammes) directement  sur pied, comme des bonbons.

Tomate cerise Sweetbaby, Clause, photo J.-M. Pousset

Sweetbaby est idéale pour agrémenter vos terrasses et balcons, elle se cultive facilement en pot ou jardinière.
En semence ou en plant, Sweetbaby est disponible en  libre service agricole, jardinerie ou grande surface alimentaire.

La tomate Sweetbaby est une obtention Clause.
CLAUSE sélectionne, produit et commercialise des semences de légumes innovantes destinées aux professionnels et pour le marché des jardiniers.
L’entreprise est première en France sur le marché des semences potagères. Société française, elle est un acteur majeur de la sélection variétale pour le potager depuis plus de deux siècles.
Deux services de l’entreprise sont exclusivement dédiés à la promotion des variétés destinées aux jardiniers amateurs. L’un est spécialisé dans la vente de graines potagères et de fleurs aux ensacheurs, l’autre dans la vente de semences potagères aux producteurs professionnels de plants pour jardiniers.
Clause fait partie de HM-CLAUSE, une Business Unit du groupe LIMAGRAIN, spécialisée dans les semences potagères. Limagrain est un groupe coopératif agricole international, spécialiste des semences de grandes cultures, des semences potagères et des produits céréaliers.

fév 082013
 

Rendez-vous dimanche prochain, le 10 février, de 10h à 13h et de 15h à 18h, dans le Jardin-école et au musée horticole à Montreuil-sous-Bois pour apprendre à tailler les pêchers.

La saison d’apprentissage de la taille des arbres fruitiers se poursuit avec celle des pêchers. Le programme de la journée est prévu de la façon suivante :

  • Le matin dès 10h sera plutôt dédié à une révision générale car la séance démarrera directement au verger pour la taille des pêchers. Ceux qui ont participé à la séance de taille de janvier peuvent venir poursuivre leur apprentissage sur les rangs de pommiers le matin ou l’après-midi.
  • L’après-midi à 15h, cours théorique sur le pêcher suivi d’une séance de taille pour les débutants.

Sur place, vous pourrez aussi acheter des pommes, du cidre, du miel, du jus de pommes et aussi des bottes de paille. Il reste aussi quelques arbres fruitiers de plein vent des pépinières Vivien (prunier, pommier…). Dans le musée, vous trouverez une sélection de graines de variétés d’Ile-de-France.

Informations pratiques
Jardin-école (SRHM), 4, rue du Jardin-École, 93100 Montreuil-sous-Bois.
Métro : ligne 9, station Mairie de Montreuil puis bus ligne 122, arrêt St Just; station Croix de Chavaux puis bus ligne 127, arrêt Danton.
En voiture : À la Porte de Bagnolet, prendre l’autoroute A3 en direction de Lille; prendre la 2ème sortie Romainville-Montreuil. Dans la bretelle de sortie, suivre l’indication S29, rester sur la bretelle jusqu’au bout et prendre la sortie Théophile Sueur. Au feu de la sortie, tourner à droite dans la rue Pierre de Montreuil ; au feu suivant, tourner à gauche dans la rue Paul Doumer, puis prendre la 3ème rue à gauche, la rue du Jardin-École.