avr 242012
 

Aralia du Japon (Fatsia japonica) couvert de fruits, parc André Citroën, Paris 15e (75)

L’aralia du Japon (Fatsia japonica) fleurit en automne et porte ensuite des fruits qui murissent au cours de l’hiver en passant du vert au noir. Des petits fruits non comestibles, sauf pour les oiseaux qui trouvent ainsi une pitance pendant la mauvaise saison.

Le sujet que j’ai photographié dans le parc André Citroën (Paris 15e) a échappé à la gourmandise des oiseaux. Il atteste de la bonne rusticité de cette belle plante aux allures exotiques. Les feuilles comme les fruits ont résisté sans dommage aux rigueurs hivernales.

fév 272012
 

L’étude réalisée par Efficience3 pour le Groupe J et le Salon du Végétal et qui a été dévoilée la semaine dernière montre l’intérêt croissant des jardiniers pour les arbres et les arbustes fruitiers. Voici les dix espèces fruitières les plus possédées en Île-de-France :

  1. Cerisier (47 %)
  2. Pommier (49 %)
  3. Prunier (34 %)
  4. Poirier (29 %)
  5. Framboisier (20 %)
  6. Groseillier (15 %)
  7. Figuier (15 %)
  8. Abricotier (10 %)
  9. Noisetier (8 %)
  10. Noyer (7 %)

(Source : Efficience3 /Groupe J / Salon du Végétal)

fév 272012
 

La dernière étude d’Efficience3 pour le Groupe J et le Salon du Végétal montre qu’en cinq ans le nombre de ménages, possesseurs d’arbres et d’arbustes à fruits dans leur habitat principal, est passé de 43 à 51 % globalement et de 62 à 69 % pour ceux disposant d’un jardin. Avec, pour chacun d’entre eux, un taux de possession moyen supérieur à trois espèces différentes et, pour la moitié d’entre eux, une présence assurée de cerisier et de pommier.

Il s’agit donc là du secteur le plus porteur des produits de pépinière dont la croissance, en toute logique, se fait en parallèle à celle du potager.
Soutenus par la campagne d’incitation à “manger cinq fruits et légumes par jour” ces deux fleurons de l’horticulture française bénéficient également de l’effet de crise, tant sur le plan économique que sur le plan utilisation profitable du temps libre.

Les arbres et arbustes fruitiers possédés par les Français en 2012 (en part sur les 51 % de Français ayant déclaré en posséder)

  1. Cerisier 50%
  2. Pommier 49%
  3. Prunier 35%
  4. Poirier 32%
  5. Pêcher 19%
  6. Framboisier 16%
  7. Figuier 14%
  8. Abricotier 11%
  9. Noyer, noisetier 9%
  10. Mirabellier, groseillier 8%
  11. Citronnier 6 %
  12. Vigne, cognassier 5 %
  13. Cassissier, olivier, mûrier 4 %
  14. Fraisier, oranger 3 %
  15. Actinidia (Kiwi), châtaignier, amandier 2 %
  16. Groseillier à maquereau, néflier, nectarinier, mandarinier, grenadier, plaqueminier (kaki), bananier, myrtille 1%
  17. Autres 3%

Les 2007 personnes participant à l’étude ont été interrogées sur ce qu’était pour eux la plante ou l’arbre « idéal » de demain. Et pour les 2/3 des Français ce doit être un arbre qui produit beaucoup de bons fruits, et ce toute l’année, de façon aussi pratique qu’économique. Ce doit être aussi une plante qui allie beauté, esthétisme, forme et parfum. Ce doit surtout être un végétal qui demande peu ou pas d’entretien. Et ce doit être, quoiqu’il arrive, un élément robuste, résistant, qui se débrouille tout seul et dure longtemps. Et il faudra également qu’il consomme peu d’eau, fasse de l’ombre, ne perde pas ses feuilles et soit totalement d’origine naturelle.

(Source : Efficience3 / Groupe J / Salon du Végétal; C’est la 8ème fois que Groupe J et le Salon du Végétal s’associent dans la réalisation de ce baromètre annuel, effectué par la société d’études Efficience3 auprès de 2000 ménages représentatifs de la population française, questionnés traditionnellement sur les mois d’octobre et de novembre chaque année.)

jan 112012
 

Pyracanthas et cornouillers, parc floral de Paris en fin d'automne, Paris 12e (75)

Quand l’hiver a déshabillé les jardins et que la météo nous plonge dans la grisaille la plus sinistre, les fruits et les écorces décoratifs sont les bienvenus.

Le mélange est plutôt inattendu, mais les pyracanthas en gardant leurs feuilles brillantes et leurs grappes de petits fruits éclatants, composent un fond qui met bien en valeur les écorces des cornouillers. Ces dernières sont d’autant plus vivement colorées que les pousses sont jeunes. Un joyeux fouillis qui met de bonne humeur quand le blues hivernal se fait un peu trop sentir et que le retour des beaux jours commence à sembler interminable.

déc 302011
 

Pied femelle de houx (Ilex) à feuillage panaché dans le parc Montsouris en début d'hiver, Paris 14e (75)

Si vous allez vous promener dans le parc Montsouris (Paris 14e), vous pourrez admirer un superbe sujet de houx femelle à feuillage panaché, couvert de grappes de fruits rouge vif. Vert, blanc et rouge, toutes les couleurs de Noël sont réunies sur cet arbre !

Pied femelle de houx (Ilex) à feuillage panaché dans le parc Montsouris en début d'hiver, Paris 14e (75)

Pied femelle de houx (Ilex) à feuillage panaché dans le parc Montsouris en début d'hiver, Paris 14e (75)

Continue reading »

déc 192011
 

Baies noires du Sarcococca en fin d'automne

Mon pied de Sarcococca s’est couvert de petits fruits ronds en forme de perle brillantes et noires à maturité. Année après année, la fructification est de plus en plus abondante, pour le plus grand plaisir des merles qui s’en régalent quand la nourriture devient rare.

Baies noires de Sarcococca

De loin, les baies passent inaperçues cachées en partie par le feuillage alors que les grappes sont bien chargées et les fruits bien dodus. Mais les oiseaux les ont vite repérées.

Continue reading »