juin 242011
 

Palace luxueux de l’avenue Montaigne (Paris 8e), l’hôtel Plaza Athénée se repère de loin par son imposante façade généreusement fleurie de pélargoniums d’un rouge flamboyant.

Façade fleurie avec des pélargoniums de l'Hôtel Plaza Athénée, Paris 8e (75)

Façade fleurie de l'Hôtel Plaza Athénée, Paris 8e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Géraniums lierres rouge vif et stores tous aussi rutilants… Un rouge vibrant qui attire l’oeil.

Façade fleurie avec des pélargoniums de l'Hôtel Plaza Athénée, Paris 8e (75)

Façade fleurie de l'Hôtel Plaza Athénée, Paris 8e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

déc 122010
 

Une nouvelle vague de froid est annoncée pour la semaine prochaine, dès demain lundi. Pour celles et ceux qui n’auraient pas encore bien protégé leurs plantes frileuses, notamment leurs pélargoniums, il est prudent de les abriter sous un voile d’hivernage sans plus attendre.

Protection hivernale des potées de plantes frileuses dans Paris

Protection hivernale (film plastique) sur des jardinières de géraniums, rue du Ranelagh, Paris 16e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

Dans Paris, les géraniums sont souvent suffisamment abrités pour résister aux hivers parisiens. Mais depuis deux ans, les températures très basses ont quand même fait des dégâts, surtout pour les potées ou les jardinières exposées aux courants d’air froid.

Protection hivernale des potées de plantes frileuses dans Paris

Protection hivernale (plastique à bulles) sur des jardinières de géraniums, rue du Ranelagh, Paris 16e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

Il est donc préférable de couvrir les géraniums, soit avec un voile d’hivernage en non tissé, soit avec des feuilles de papier journal ou du plastique à bulles, en veillant à bien fixer de part et d’autre les protections pour qu’elles ne s’envolent pas au premier coup de vent.
La première solution permet de laisser filtrer encore un peu de lumière, nécessaire pour les plantes. Dans la journée si les températures sont positives, il est préférable d’aérer les géraniums en dégageant le plus possible le film ou la protection. Mais il faut penser à la remettre quand le soleil se couche, car les températures chutent alors très vite.
Dernier détail qui a son importance : le film plastique ou le voile d’hivernage ne doit pas toucher le feuillage des géraniums, sinon les feuilles en contact risquent de geler par temps très froid. Il faut disposer des tuteurs pour tendre la protection tout autour des plantes de telle façon que les feuilles ne soient jamais contre le film protecteur.

oct 272010
 

Tant qu’il ne gèle pas, les géraniums continuent à fleurir, toujours plus généreux et opulents. L’arrivée de l’automne ne leur fait pas peur, le spectacle de leur floraison foisonnante se prolonge, apportant une touche colorée dans la grisaille de l’arrière-saison.

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les exemples de fenêtres ou de balcons fleuris avec des géraniums sont nombreux dans Paris, mais j’aime tout particulièrement cette belle bâtisse de la Butte Montmartre, située rue Saint-Vincent (Paris 18e).

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les géraniums lierres ont encore de beaux jours devant eux. Difficile de trouver une fleur d’été aussi généreuse et facile à réussir en pot ou en jardinière…

oct 152010
 

Cette petite impasse de la Butte Montmartre offre une promenade dépaysante au citadin qui déambule le long des jolies maisons de style anglo-normand. En quittant l’avenue Junot, vous êtes transporté dans un de ces petits villages charmants qui composent la capitale.

La Villa Léandre, un village dans Paris

Villa Léandre sur la Butte Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Mais découvrons cette petite ruelle parisienne…

La Villa Léandre, un village dans Paris

Villa Léandre sur la Butte Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Belle enfilade de maisons de ville avec des petits jardins plus ou moins plantés devant… Continue reading »

oct 142010
 

Dans Paris, la place est comptée, surtout pour les plantes et les jardins qui doivent résister à la pression sans cesse croissante de la ville, en perpétuelle développement et bouleversement. Aussi, certains jardins urbains ne sont ils pas plus grands qu’une fenêtre. Un exemple au 12 de la rue Girardon, dans Montmartre.

Paris côté jardin à Montmartre

Fenêtre jardin fleurie de géraniums au 12, rue Girardon, 75018 Paris, octobre 2010, photo Alain Delavie

Deux variétés de géraniums zonales et la fenêtre est fleurie. Mais il faut prendre un peu plus de recul pour avoir l’impression d’un mini jardin de façade.

Paris côté jardin à Montmartre

Fenêtre jardin fleurie de géraniums au 12, rue Girardon, 75018 Paris, octobre 2010, photo Alain Delavie

Petits treillages et plante grimpante, un soupçon de mauvaises herbes sur le trottoir, et le décor est planté. Que dis-je, le jardin est planté…