mai 252013
 

Fleur du Paradis, création gourmande d'Arnaud Larher

À l’occasion de la Fête des Mères, le chocolatier pâtissier Arnaud Larher révèle ses talents de botaniste gourmand avec une création tentation délicatement baptisée « Fleur du Paradis ».

Nul risque de voir se faner la dernière création du Meilleur Ouvrier de France Arnaud Larher, chocolatier pâtissier à la main verte et à l’imagination fertile. En lieu et place du traditionnel bouquet de Fête des Mères, ô combien périssable, c’est une fleur on ne peut plus fraîche et appétissante que ce jardinier d’un nouveau genre invite à savourer.

Originaire de Bretagne, cette espèce non encore répertoriée est cultivée avec soin et en exclusivité dans ses trois boutiques-serres parisiennes. Il s’agirait d’une variété de marguerite à la corolle éclatante et au pistil haut en couleur dont la floraison est précoce, généralement observée au mois de mai avec un pic le 26 mai. Ce jour-là, elle s’épanouit sur toutes les tables désireuses de célébrer les mamans pour un effeuillage tout en gourmandise ! Elle livre en effet, sous ses 7 pétales d’un blanc immaculé, une brassée de saveurs sucrées, entre sablé breton à la fleur de sel, compotée de framboise et fruits rouges, mousse pannacotta à l’infusion de vanille et à l’amande amère… Sans oublier en son centre, une exquise moisson de framboises, de fraises et de myrtilles posées sur une gelée de framboise.

Prix de vente 6/8 pers : 42 €.

Les boutiques Arnaud Larher

  • 93, rue de Seine, 75006 Paris. Tél. : 01 43 29 38 15.
  • 53, rue de Caulaincourt, 75018 Paris. Tél. : 01 42 57 68 08.
  • 57, rue Damrémont, 75018 Paris. Tél. : 01 42 55 57 97.
  • Et le site Internet : www.arnaud-larher.com
mai 222013
 

SUBLIME, Amorino, 4 à 6 parts, 590 g, prix public conseillé 19,90 €

À l’occasion de la fête des mères (dimanche 26 mai 2013), le célèbre glacier italien propose un entremets glacé inédit et savoureux aux coloris printaniers. SUBLIME sera une belle preuve d’amour et le dessert idéal pour combler nos mamans de bonheur. Pour 4 à 6 personnes, ce dessert glacé égayera les papilles des plus gourmandes.

SUBLIME, Amorino, 4 à 6 parts, 590 g, prix public conseillé 19,90 €
Cette onctueuse création a été imaginée à partir des glaces Pistacchio Sublime aux saveurs intenses et irrésistibles et Amarena au bon goût de griottes acidulées. Cette pistache est reconnue comme étant la meilleure au monde possédant un arôme unique et identifiable immédiatement. Ornée de la célèbre fleur Amorino au parfum Lampone, évoquant en bouche des notes naturelles et sucrées, cet entremets est un hymne à la douceur pour des mamans qui ont du goût !
Délicatement posé sur un fond de biscuit à la pistache, SUBLIME est recouvert de brisures de ce fruit sec qui donne du relief à cette délicieuse création. Son cœur est constitué d’éclats de meringues fondant littéralement en bouche. De l’amour, des déclarations… et de la gourmandise !

Pour toutes celles qui craqueront pour cet entremet, les trois parfums seront disponibles toute l’année dans l’ensemble des boutiques Amorino.

avr 132013
 

Macaron Jardin japonais, Pierre Hermé

La griotte, le citron et la fève Tonka sont réunies par le maître pâtissier Pierre Hermé pour sa quatrième étape gourmande de la Collection Jardins 2013.

Dans son macaron Jardin Japonais, Pierre Hermé redessine le goût de la fleur du cerisier comme peignaient les maîtres du Quattrocento. En associant l’acidulé de la griotte à l’amertume d’un tandem zeste de citron et fève Tonka, il nous livre sa saveur de fleur idéale, plus intense et plus vraie que nature.

Boîte de 7 macarons : 17 euros.
Produit disponible du 1er avril au 5 mai 2013.
Expédition à domicile, retrait en boutique ou livraison par coursier.

mar 262013
 

À saute-mouton, La Maison du chocolat, Pâques 2013

L’heure de Pâques a sonné. Un doux parfum de chocolat embaume les près fleuris. Agneaux, brebis et béliers gambadent et broutent à travers champs. À saute-mouton, par-delà les barrières, à travers les prairies, parmi les pâquerettes, sur les collines de chocolat… Telle une fable enchanteresse, Frisoton et Frisette, gourmands de pâquerettes, filent une laine de chocolat blanc, douce et vaporeuse.

À ce conte il faut un auteur. Comme une évidence et en clin d’œil aux moutons noirs d’Ouessant de son enfance, Nicolas Cloiseau, chef de La maison du Chocolat, meilleur ouvrier de France Chocolatier a imaginé une vision pastorale du traditionnel bestiaire de Pâques. Comme suspendus dans leur escapade, le chocolat fixe les expressions candides des agneaux, leur donne de la bonhomie, de la rondeur, accentue la poésie de la nature, anime les couleurs du printemps, sème ici et là des œufs pralinés dans les prés pour mieux nourrir les symboliques pascales. « Dessine-moi un mouton insouciant et bondissant, plein de candeur et de fraicheur. »

Façonné, lissé, roulé, soufflé, moulé et sculpté, entièrement réalisé à la main, ce joyeux troupeau est le fruit d’un travail long et minutieux de maîtrise du chocolat.
Les boucles parfaites des toisons proviennent de gouttes de chocolat roulées sur elles-mêmes. Les pâquerettes des près sont peintes à la main, les cornes en chocolat des béliers sont longuement lustrées, les pelotes de laine mousseuses sont savamment pulvérisées, des gouttes de chocolat noir et ivoire cristallisent les regards uniques, les planches de la palissade sont finement rainurées et patinées au beurre de cacao, les sols irréguliers sont en chocolat soufflé. C’est tout un savoir-faire d’exception qui révèle les contours de ce rêve en chocolat et incarne l’excellence de La maison du Chocolat.

Du conte à la réalité, chaque sujet arbore une toison très apprêtée qui ne ferait pas mentir les meilleures expressions. Frisé comme un mouton, doux comme un agneau… Les frisottis aux notes lactées et biscuitées du chocolat au lait des uns rivalisent avec les boucles de chocolat noir, rond et cacaoté des autres. Mais des goûts et des couleurs des mises en plis en chocolat, on ne discute pas.

Tous les sujets et décors en chocolat sont entièrement réalisés à la main. Ils sont garnis d’œufs praliné crêpe dentelle, d’œufs praliné lait amande, d’œufs praliné noir noisette, d’œufs praliné noir craquant et de friture en chocolat lait et noir. Continue reading »

mar 202013
 

Couleur de macarons, photo iMAGINE-Fotolia.com

Chaque année, le 20 mars, Relais Desserts fête le printemps avec l’opération « le Jour du Macaron ». Créé à l’initiative de Pierre Hermé, le Jour du Macaron est l’occasion de redécouvrir la petite gourmandise colorée aux parfums infinis… mais aussi de participer à une action solidaire.

Cette année encore, Pierre Hermé et les pâtisseries membres de l’association Relais Desserts ont décidé d’associer cette journée à une noble cause. Elles ont choisi de se mobiliser en faveur de la mucoviscidose et d’apporter ainsi leur soutien à l’association Vaincre la mucoviscidose.

Toute la journée du 20 mars, les pâtissiers Relais Desserts vont accueillir leurs clients pour partager une bouchée de plaisir.
Le principe ? Un macaron pour un don.
Pour une dégustation offerte de macaron, chacun sera invité à effectuer un don en faveur de l’association Vaincre la mucoviscidose. Dans une ambiance savoureuse et festive, pâtissiers, clients et bénévoles seront mobilisés pour cette journée généreuse et gourmande.

Continue reading »

mar 072013
 

Macaron Jardin du Maquis, Pierre Hermé

Cette année, Pierre Hermé poursuit sa promenade gourmande et ludique au long de ses « Jardins » avec chaque mois, un nouveau macaron, une nouvelle création gourmande et sensorielle. Troisième étape gourmande de la Collection 2013 : Le Jardin du Maquis.

Hommage à la complexité des saveurs du Miel du Maquis Corse. Pierre Hermé prolonge la grâce avec une ganache au chocolat étonnamment peu amère pour permettre à ce miel singulier d’exprimer toutes ses facettes. Un équilibre envoûtant et fragile, à l’image de la nature de l’île de Beauté.

Boîte de 7 macarons 17 euros. Une carte collection accompagne chaque boîte de macarons « Les Jardins ».
Produit disponible du 4 au 31 mars 2013.