jan 152014
 

Tilleul en pleine floraison
L’alignement d’arbres qui longeait le Grand canal et sur le parterre appelé « Quinconce » va être replanté avec plus de 200 tilleuls et leurs charmilles. Pour financer cette opération, Vaux le Vicomte fait un appel aux dons.

Ancré dans la terre, s’élevant vers le ciel, promis à une longévité qui surpasse de loin celle des hommes, l’arbre est admiré et suggère de multiples dialogues avec celui qui le contemple. passeur de temps, lien entre les générations, journal intime, véritable repère, l’arbre inspire depuis l’antiquité les plus grands peintres, auteurs, poètes, chanteurs-compositeurs, conteurs.

Château et jardins de Vaux le Vicomte
Dès 1653, lors du chantier de réalisation d’une œuvre fondamentale de l’architecture et du paysagisme à Vaux le Vicomte, André le Nôtre entreprend un projet colossal : la canalisation de la rivière Anqueuil. Celle-ci marque l’axe transversal est-ouest majeur à partir duquel sera mis en scène l’ensemble paysager du futur domaine. Afin de le souligner, deux allées rectilignes longent le canal qui s’étend sur près d’un kilomètre. Le Nôtre souhaite appuyer la ligne de perspective ainsi créée grâce à la plantation d’un alignement d’arbres devant une palissade de charmilles.

Broderies et jardins de Vaux le Vicomte
Plus de 3 siècles et demi plus tard, l’alignement replanté par Alfred Sommier en 1890 au Grand canal et sur le parterre, appelé « Quinconce », a dû disparaître : une étude phytosanitaire a prouvé le danger de ces arbres envahis par la mineuse du marronnier.

Depuis 2013, grâce au soutien de donateurs, il est envisagé de pouvoir planter plus de 200 tilleuls et leurs charmilles. Ainsi, seront restitués l’élégance et le décor végétal de cette perspective, exposée aux yeux des 300 000 visiteurs annuels. Le tilleul (Tilia cordata) a été choisi pour sa robustesse, sa rusticité, son port altier.

Pourquoi vous ?
En parrainant la plantation d’un arbre à Vaux le Vicomte,

  • Vous enracinez un arbre à votre nom pour les 150 prochaines années, occasion de célébrer un évènement particulier : anniversaire, mariage, souvenir…
  • Vous redonnez vie à un alignement végétal majeur du jardin à la française.
  • Vous transmettez au jardin de Vaux le Vicomte un arbre, jeune témoin des générations présentes et futures.
  • Vous inspirez d’autres mécènes dont le geste est indispensable à la préservation d’un tel lieu.

Votre don

  • 1 tilleul : montant du don 500 €  (170 €*, coût réel du don)
  • 2 tilleuls : montant du don 1000 € (340 €*, coût réel du don)
  • 3 tilleuls : montant du don 1500 € (510 €*, coût réel du don)

Votre don permettra la plantation et l’entretien pendant un an d’un (ou plusieurs) tilleuls.
(* votre don ouvre droit pour les personnes assujetties à l’impôt en France, à une réduction de l’impôt sur le revenu de 66% de son montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, selon la loi du 1er août 2003. Un reçu fiscal vous sera envoyé dans un délai de 4 semaines à reception de votre chèque.)

Vos avantages

  • 1 plaque de reconnaissance mentionnant votre nom au pied de l’arbre planté (1 plaque par donateur)
  • 1 certificat de parrainage nominatif signé par Alexandre de Vogüé, président de l’association des amis de Vaux le Vicomte
  • 1 visite de l’alignement retrouvé, en compagnie d’un paysagiste, passionné d’histoire(s) (si vous êtes déjà ami de Vaux le Vicomte)
  • 1 carte d’adhérent simple à l’association des amis de Vaux le Vicomte à votre nom (si vous n’êtes pas encore ami de Vaux le Vicomte)

Soutenir Vaux le Vicomte et faire un don pour un ou plusieurs arbres

sept 092012
 

Perspective sur le Grand Canal, Domaine de Versailles, Yvelines

Je suis allé découvrir l’exposition de Joana Vasconcelos dans les jardins et le château de Versailles hier en fin de matinée, avant de suivre dans l’après-midi la visite du groupe Versaille intime dans le théâtre de Marie-Antoinette au Petit Trianon. Belle journée sous un soleil radieux comme le montre cette photo prise à l’étage dans le château par une fenêtre ouverte. Superbe vue sur un des deux parterres d’eau, le grand canal et une des oeuvres de Joana Vasconcelos.

Ciel bleu à l’infini, parterre d’eau bleue, grand canal peint en bleu aussi…
Et l’oeuvre de Joana Vasconcelos s’intitule Blue Champagne… Continue reading »

juil 132011
 

Le 14 juillet 2011, le château de Versailles vous accueille pour un grand pique-nique sur les bords du Grand Canal dans le parc du château de Versailles. Début du pique-nique à 11h, accès gratuit.

Cette année, le pique-nique aura de nouveau lieu au bord du Grand Canal, a l’endroit dit du bassin du Fer-à-Cheval. Cadre somptueux pour moment exceptionnel (en espérant que la météo soit au beau fixe).

Continue reading »

avr 252011
 

L’évènement n’est pas si fréquent. Pendant trois jours, le soleil va se coucher exactement dans l’axe du Grand Canal, dans le parc du Château de Versailles (Yvelines). Un phénomène qui se produira les 25, 26 et 27 avril 2011 en fin de journée.

L’ altitude du sol devant la façade du château de Versailles tournée vers le Grand Canal est de 142 mètres.
L’horizon dans la direction du Grand Canal est surélevé en raison d’une colline de 128 mètres d’altitude située à 10, 650 kilomètres.
L’azimut de l’axe du Grand Canal est de 111°49’56 », soit environ 111°50′.
En tenant compte de la réfraction atmosphérique et de ces différents paramètres, l’IMCCE a calculé que le centre du Soleil se couche en 2011 dans l’axe du Grand Canal aux dates et heures suivantes :

  • 25 avril 2011  à 20h 58m 25s (instant où le centre du Soleil passe par l’azimut du Grand Canal), 20h 53m 16s (heure du coucher du soleil sur l’horizon du Grand Canal)
  • 26 avril 2011 à 20h 57m 12s et 20h 54m 44s;
  • 27 avril 2011 à 20h 55m 59s et 20h 56m 11s;
  • 14 août 2011 à 21h 02m 57s et 21h 05m 09s;
  • 15 août 2011 à 21h 03m 48s et 21h 03m 23s;
  • 16 août 2011 à 21h 04m 39s et 21h 01m 35s.

Attention, les conditions atmosphériques peuvent donner des horaires légèrement différents, de même qu’une position plus haute (par exemple au premier étage du château) peut entraîner un décalage d’une journée ou deux dans l’observation du phénomène.