mar 022013
 

L’hiver météorologique 2012-2013 (décembre, janvier et février) en France s’est révélé plutôt frais, avec une pluviométrie sensiblement excédentaire et un ensoleillement déficitaire.

Bilan provisoire de l'hiver 2012-2013 (Météo-France)

La température moyennée sur la France et sur la saison est légèrement inférieure à la normale*.
Cette moyenne masque de brusques variations temporelles ainsi que des contrastes géographiques. La moitié ouest du pays a bénéficié de températures légèrement supérieures à la normale alors que la moitié est a connu des températures plus fraîches.

Les précipitations ont été particulièrement abondantes dans le Sud-Ouest ainsi que du nord de l’Auvergne au sud de la Bourgogne mais sont restées déficitaires en Languedoc-Roussillon et Basse-Vallée du Rhône. Sur l’ensemble de la saison et du pays, la pluviométrie est supérieure à la normale* d’environ 15 %. Dans le nord du pays, les pluies se sont fréquemment conjuguées avec les chutes de neige, jusqu’en plaine, sans toutefois occasionner d’épaisseur au sol remarquable.

L’ensoleillement a été très faible cet hiver sur l’ensemble de la France, notamment dans un large quart nord-est où le déficit est compris entre 20 et 40 %. Seules les régions méditerranéennes ont bénéficié d’un ensoleillement proche de la moyenne**.

Continue reading »