jan 052012
 

Chimonanthus praecox, Amiens (Somme)

Est-ce l’automne et l’hiver particulièrement doux que nous avons jusqu’ici qui dopent la floraison des Chimonanthus praecox, mais je trouve ces arbustes à floraison hivernale particulièrement fleuris cette année et pas uniquement dans la capitale, puisque les photos de cet article ont été faites à Amiens en Picardie, juste après Noël.

Chimonanthus praecox, Amiens (Somme)

La floraison a une couleur très pâle, ce qui a tendance à dissimuler les fleurs pourtant très nombreuses.
Et les photos ne vous donnent pas le parfum. Quelle senteur !

Continue reading »

jan 052012
 

Petit cours d’astronomie ! Cette année, la Terre passe au périhélie aujourd’hui, le 5 janvier à 0h 31m 50s UTC (1h 31m 50s en temps légal français). La distance du centre de la Terre au centre du Soleil sera alors minimale et d’une valeur de 147 097 206,788 km. Suite à la seconde loi de Kepler (loi des aires), lorsque la Terre passe au périhélie sa vitesse angulaire est maximale. La vitesse angulaire étant plus rapide au voisinage du périhélie, l’hiver est la saison la plus courte dans l’hémisphère nord.

Voici les dates et les durées des saisons de l’hémisphère nord pour l’année 2012 :

  • le 20/03/2012 à 05h 14m 25,91s UTC : équinoxe de printemps, durée de l’hiver : 88 jours 23h 44m 21,88s.
  • le 20/06/2012 à 23h 08m 49,34s UTC : solstice d’été, durée du printemps : 92 jours 17h 54m 23,43s.
  • le 22/09/2012 à 14h 48m 59,34s UTC : équinoxe d’automne, durée de l’été : 93 jours 15h 40m 9,99s.
  • le 21/12/2012 à 11h 11m 37,74s UTC : solstice d’hiver, durée de l’automne : 89 jours 20h 22m 38,40s.

Sous l’effet des perturbations planétaires, le périhélie avance dans le sens direct d’environ 11,61235″ par année julienne.
L’axe des apsides fait donc un tour en environ 111915 années juliennes. Comme la droite des équinoxes tourne d’environ 50,38792″ par an dans le sens rétrograde, les deux axes sont confondus tous les 20903 années juliennes, cette période porte le nom de précession climatique. En effet, tous les 10451,5 ans (demi-période de la précession climatique) l’aphélie passe du solstice d’été au solstice d’hiver. Or même si la distance Terre-Soleil n’est pas le facteur prédominant dans la nature des saisons, la combinaison du passage de la Terre à l’aphélie en hiver donne des hivers plus rudes.
Actuellement la direction du périhélie se rapproche de l’équinoxe de printemps qu’elle atteindra le 24 juin 6430. À partir de cette année (que malheureusement nous ne verrons pas, sauf miracle !), l’hiver ne sera plus la saison la plus courte dans l’hémisphère nord mais ce sera progressivement le printemps.
(Source : IMCCE)

Moi, je préfère que l’hiver soit le plus court… Le froid et la grisaille à petite dose, c’est bien suffisant. Vivent le printemps et l’été plus longs.
Continue reading »

jan 042012
 

C’est une de ces petites rues parisiennes pleines de charme où il fait bon se promener et où beaucoup d’entre nous aimeraient vivre, isolés du bruit et de la folie de la grande ville. Et l’hiver lui apporte quelques floraisons sympathiques et pour certaines très parfumées.

Viorne d'hiver (Viburnum x bodnantense 'Dawn') dans la Villa de l'Ermitage en hiver Paris 20e (75)

Continue reading »

déc 282011
 

Lavatère arbustive en fleur fin décembre à Ferrières (Somme)

Malgré l’arrivée officielle de l’hiver, la douceur persiste un peu partout en France. J’ai été surpris de pouvoir contempler encore des lavatères arbustives bien fleuries le lendemain de Noël en Picardie… Y’a plus de saison !

Lavatère arbustive en fleur fin décembre à Ferrières (Somme)

Il y a les roses de Noël (les vraies des rosiers et les hellébores), les rhodos de Noël et bien d’autres fleurs des jardins ou sauvages qui jouent les prolongations ou sont simplement de saison. Mais il faut cette année ajouter une belle lavatère en arbre… Vue dans un charmant petit village de la Somme (80), à Ferrières, pas très loin d’Amiens. Et qui plus est, il y avait un agréable rayon de soleil hivernal qui rendait la balade digestive encore plus agréable.

déc 262011
 

Après un automne doux, un début d’hiver tout aussi tempéré et un Noël sans grand froid ni neige, les végétaux de la capitale et de la proche banlieue tardent à se mettre en repos. J’ai été surpris de voir les acacias de la rue de Longchamps à Neuilly-sur-Seine (92) encore couvert de feuilles bien vertes, en compagnie des sapins de Noël qui nous rappelle la saison.

Acacias feuillus en début d'hiver dans la rue de Longchamps, Neuilly-sur-Seine (92)

Encore bien verts ces arbres et surtout très chargés de feuilles !

Acacias feuillus en début d'hiver dans la rue de Longchamps, Neuilly-sur-Seine (92)

Continue reading »

déc 242011
 

Rhododendron fleuri en hiver, Jardin James Joyce en fin d'automne, Paris 13e (75)

S’il n’y avait les arbres dénudés tout autour, on pourrait se croire dans un jardin parisien au printemps… Mais non, ce rhododendron s’est couvert de fleurs en fin d’automne et au début de l’hiver. Après les roses ou les étoiles de Noël, voici le rhodo de Noël !

Rhododendron fleuri en hiver, Jardin James Joyce en fin d'automne, Paris 13e (75)

Rhododendron fleuri en hiver, Jardin James Joyce en fin d'automne, Paris 13e (75)

Ce rhododendron se laisse admirer dans le jardin James Joyce, dans le 13e arrondissement de Paris, pas très loin de la Bibliothèque Nationale de France.

Rhododendron fleuri en hiver, Jardin James Joyce en fin d'automne, Paris 13e (75)