oct 172014
 

Jardin éphémère Truffaut, Journées des Plantes de Courson, Courson-Monteloup (91)
Retenu à la rédaction aujourd’hui toute la journée, je suis allé parcourir les stands de l’édition d’automne des Journées des Plantes de Courson (Essonne) hier jeudi. Voici un petit aperçu en photos de ce qui vous y attend pendant les trois jours à venir.

Aster et sauge, Le Jardin du Morvan, Journées des Plantes de Courson, Courson-Monteloup (91)Profusion de fleurs et de feuillages aux couleurs d’automne… Avec bien sûr de nombreux asters à petites ou grandes fleurs.

Euonymus et Arundo, Pépinières Lepage, Journées des Plantes de Courson, Courson-Monteloup (91)

Contraste saisissant entre le fusain écarlate et la canne de Provence panachée d’un blanc éclatant.

Continue reading »

oct 142014
 

Affiche de la conférence sur les champignons d'Île-de-France, Natureparif

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif vous propose d’écouter Étienne Varney, président de l’Association des Naturalistes des Yvelines, Ingénieur géologue et directeur d’excursions à la Société Mycologique de France qui animera une conférence le jeudi 16 octobre à Paris.

Les champignons sont des organismes à part, ni végétal, ni animal ; ils se nourrissent par absorption par 3 modes : symbiose avec un arbre, sur végétaux morts ou sur végétaux vivants. Et dans les différents groupements végétaux rencontrés en Île-de-France, on peut observer des champignons caractéristiques. Malgré le peu de précipitions et une emprise urbaine et agricole importante, l’Île-de-France montre un certain nombre de sites intéressants pour les champignons.

La forêt de Fausses-Reposes par exemple a un substratum sableux ou argileux ; sur les deux types de terrain, on rencontre un cortège de champignons différents :

  • sur le plateau argileux, beaucoup de Clitocybes, Lépiotes, Polypores, Mycènes…
  • sur les pentes sableuses, des Amanites, Bolets, Russules…

Les différents types d’associations avec les arbres, expliquent pourquoi on trouve le cèpe de Bordeaux sous les chênes et les hêtres, le lactaire délicieux sous les pins.

Un inventaire des espèces de champignons est en cours : on compte aujourd’hui environ 2300 espèces dans les Yvelines, 2700 dans l’Essonne. En forêt de Rambouillet, on en dénombre 1300. Il n’y a pas à ce jour de liste rouge de champignons rares : ce travail reste à faire. L’expérience des mycologues permettra de l’établir ; on citera les Hygrocybes qui agrémentent les prairies de leurs jolies couleurs, en arrière-saison car ils ne craignent pas les premières gelées. La vulnérabilité de ces espèces est en relation bien sûr avec celle de leur milieu : zones humides, pelouses calcaire… Dans les zones urbaines, en fonction des conditions météorologiques, on trouvera dans les pelouses, les Marasmes des Oréades en rond de sorcières, dans le bois raméal fragmenté qui recouvre les massifs, de nombreux Agrocybes, Bolbities et Coprins.

À l’automne ou au printemps, il est plaisant de se promener dans les bois alentours, et de ramasser quelques pied-de-mouton, girolles ou d’autres espèces savoureuses. Mais il faut apprendre à les reconnaître ou demander à des spécialistes avant de les manger car beaucoup sont toxiques.

Jeudi 16 octobre 2014 de 18h à 20h
Amphithéâtre de la SNHF, 84 rue de Grenelle, 75007 Paris.
Métro : ligne 12, station Rue du Bac.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

oct 142014
 

Broyage de végétaux, photo ©Osterland / Fotolia
Plus que jamais inscrite dans une démarche éco-responsable, la ville de Châtillon (Hauts-de-Seine) propose aujourd’hui un tout nouveau service : le prêt gratuit d’un broyeur de végétaux.

Pourquoi ?
Pratique pour broyer toutes les petites branches et les feuillages et les transformer en compost ou faire du paillage en un minimum de temps. L’appareil prêté permet aussi gagner du temps en évitant les allers-retours à la déchèterie. Participer à la réduction des déchets et détourner les déchets végétaux du circuit traditionnel de traitement est un jeu d’enfant avec ce broyeur !

Comment se le procurer ?
Pour l’emprunter pour une durée de 2 jours, il suffit de contacter le Service Éco-Responsabilité, Julien Billiard au 01 58 07 15 80 ou par mail : ecoresponsabilite@chatillon92.fr

Toujours dans un souci de service aux Châtillonnais et dans cette même démarche éco-responsable, la Ville propose aussi :

  • L’adoption d’un couple de poules pour recycler et réduire vos déchets,
  • Le prêt de caméras thermiques,
  • La fourniture de composteurs et lombricomposteurs à 5 euros.
oct 132014
 

Affiche des Journées des plantes de Courson automne 2014
L’édition d’automne des Journées des Plantes de Courson, 61ème édition de ce grand rendez-vous horticole, vous propose de rencontrer les 230 exposants venus de toute l’Europe : pépiniéristes, botanistes, paysagistes, spécialistes du monde végétal mais aussi des artisans « autour du jardin »…

Venez découvrir la diversité au jardin avec les dernières obtentions, les redécouvertes, les collections végétales, des conseils, de l’art de vivre au jardin, des animations et des ateliers, des échanges et des renseignements auprès des associations spécialisées…

Le thème de l’édition choisi au printemps « La diversité ? Prenez-en de la graine ! » est poursuivi cet automne avec une nouvelle fiche thématique et une nouvelle table ronde d’experts.

Continue reading »

oct 132014
 

Atelier Le mur végétal par Stéphanie Taffin, octobre 2014
Le samedi 18 octobre 2014, Stéphanie Taffin vous propose de donner vie à une paroi inerte pour créer un tableau végétal.

Stéphanie Taffin vous révélera les techniques et les secrets pour créer un mur végétal en sphaigne du Chili. Un atelier pour se créer de nouvelles dimensions.

Rendez-vous à 15h à la Jardinerie de curiosités, 6, rue des Chesneaux, 95160 Montmorency.
Tél. : 01 39 64 57 01.
www.jardins-taffin.com

oct 092014
 

Temps fort de la manifestation, les Prix et les Trophées ont récompensé les plantes les plus méritantes. Attribués par des jurys de professionnels du monde horticole, ces récompenses véhiculent les valeurs d’excellence botanique, de partage des connaissances horticoles et de développement de l’amour des jardins, chères à Saint-Jean de Beauregard.

Muhlenbergia dubia, Pépinière du Lac des Joncs, photo Carole Desheulles
Grand Prix Saint-Jean de Beauregard : Muhlenbergia dubia
Originaire des versants arides des zones montagneuses dans l’ouest de l’Arizona, du Texas et du nord du Mexique, Muhlenbergia dubia est très résistant à la sécheresse et résiste au froid jusqu’à -20 °C. Cette graminée est particulièrement ornementale avec son feuillage fin et raide d’un beau vert gris et ses nombreuses inflorescences argentées qui apparaissent en continu d’août à fin octobre et qui atteignent 90 cm de hauteur. Le tout produit un effet très graphique particulièrement beau l’hiver venu lorsque la touffe se dessèche.

Exposition : plein soleil
Tous sols drainants
Hauteur : 0.90 m
Floraison : d’août à octobre
Rusticité : jusqu’à -20 °C

Pépinière du Lac des Joncs, Willy de Wilde, Le Lac des Joncs, 24580 Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac.
Tél. : 05 53 46 78 18/06 84 83 70 38.
www.pepilacdesjoncs.com

Continue reading »