juin 052014
 

On ne présente plus Jane Goodall : Messager de la paix des Nations Unies, primatologue,  l’un des plus grands noms de la conservation de l’environnement et fondatrice de l’Institut qui porte son nom et présent dans 28 pays à travers le monde. De passage à Paris en ce mois de mai, Jane Goodall a fait une pause aux Jardin du Ruisseau, magnifiques jardins partagés et pédagogiques sur l’ancienne ligne de train désaffectée dite de la Petite Ceinture.

Plantation d'un amélanchier avec Jane Goodall, photo Xavier Clain - Jardins du Ruisseau (Paris 18e)
L’occasion pour Jane Goodall d’une visite sur ce précieux corridor de biodiversité qu’est la Petite Ceinture et  d’échanger sur les projets et réalisations des Jardins du Ruisseau, tout à fait en lien avec le message d’espoir et d’appel à l’engagement citoyen que la Messagère de la Paix des Nations Unies diffuse à travers le monde. Les actions pour l’environnement et la dimension éducative et citoyenne des Jardins du Ruisseau sont également tout particulièrement en résonance avec le programme éducatif, humanitaire et environnemental mondial « Roots & Shoots » (« Des racines et des jeunes pousses ») de l’Institut Jane Goodall, présent dans plus de 136 pays avec 150 000 groupes.

Lors de cette visite, un amélanchier a été planté avec et par la Messagère de la paix, en compagnie d’enfants du quartier sur la parcelle pédagogique d’une école. Une manière utile de célébrer sa venue. L’amélanchier est un arbuste qui vit naturellement à l’état sauvage et qui est particulièrement bénéfique à plusieurs titres: c’est un fruitier ancien et souvent oublié qui est également très bénéfique pour favoriser la biodiversité : sa floraison mellifère très précoce en début d’année est une ressource précieuse pour les pollinisateurs, et ses baies très appréciées des oiseaux.

Jane Goodall aux Jardins du Ruisseau, Paris 18e (75), photo Sabine Bernert - Institut Jane Goodall France
Après s’être longuement attardée auprès du poulailler collectif des Jardins du Ruisseau, Jane Goodall a émis le vœu que de telles parcelles de nature avec des espaces laissés sauvages se multiplient en ville, à Paris et à travers le monde ! Pour le bénéfice de l’humain, des animaux et de l’environnement. De beaux moments d’échanges chaleureux et conviviaux, de partage et découvertes. Continue reading »