août 312012
 

Amarante 'Hot Biscuit' et zinnia 'Sun Red', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Voici un mélange de couleurs chaudes vraiment très original ! Des zinnias ‘Red Sun’ aux fleurs doubles rouge vermillon se mêlent aux panicules bronze de l’amarante ‘Hot Biscuit’.  L’un comme l’autre apprécie un emplacement très chaud et ensoleillé, avec des arrosages réguliers en été.

Amarante 'Hot Biscuit' et zinnia 'Sun Red', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Amarante 'Hot Biscuit' et zinnia 'Sun Red', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

L’été à la météo capricieuse n’a visiblement pas beaucoup gêné ces deux fleurs annuelles qui aiment le soleil. Mais dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris, l’ensoleillement est maximal dès que les nuages se cachent.

août 302012
 

Hibiscus des marais (Hibiscus moscheutos) et géranium zonale (Pelargonium zonale), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Il fallait oser ce mariage insolite entre un hibiscus rustique aux immenses fleurs rose vif et des géraniums zonales d’un rose très tendre. Mais le résultat est surprenant, les grandes fleurs des hibiscus se hissant par-dessus le tapis des géraniums. Un accord possible dans une plate-bande écrasée de soleil et arrosée très régulièrement.

Hibiscus des marais (Hibiscus moscheutos), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Au risque de me répéter, je ne suis vraiment pas un fan des fleurs roses, mais ces énormes fleurs d’hibiscus sont extraordinaires. Très exotiques !
Le duo est en fait un trio, car un pétunia rose vif aux fleurs frisottées sur les bords est aussi installé dans la plate-bande. Mais sur mes photos, ce sont surtout les hibiscus et les géraniums qui ont la vedette.

Si vous craquez pour cet hibiscus, allez faire un tour sur la page réservée aux hibiscus rustiques sur le site Internet de la Pépinière Fleurs du Sud. Vous devriez y trouver votre bonheur. Et si vous voulez d’autres idées pour vos massifs, potées ou jardinières d’été, courrez vite au Jardin des Plantes de Paris, sans oublier un bloc-note et un crayon !

août 292012
 

Trachélies bleue (Trachelium coeruleum) et gros minet (Pennisetum villosum), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Voici un nouveau duo de fleurs d’été aux couleurs douces : trachélies bleues (Trachelium coeruleum) et gros minets (Pennisetum villosum). Des plantes doudous que l’on a envie de caresser ou de frôler, faciles à réussir dans un parterre très ensoleillé.

Trachélies bleue (Trachelium coeruleum) et gros minet (Pennisetum villosum), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Continue reading »

août 272012
 

Grands parterres du Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Les décorations florales estivales plantées dans les grands parterres du Jardin des Plantes de Paris, avec en perspective la Grande Galerie de l’Évolution, ont beaucoup poussé et pris par endroits des aspects de jungle. Exubérance et fleurs à foison !

Grands parterres du Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

C’est le moment d’aller y faire une grande balade sans oublier de prendre un calepin pour noter toutes les espèces ou variétés intéressantes. Et elles sont nombreuses !!!

août 222012
 

Nuit européenne de la chauve-souris 2012

2012, année de la chauve-souris, est l’occasion pour le Muséum national d’Histoire Naturelle de mieux faire connaître cet animal mystérieux et souvent menacé. Pour la Nuit internationale de la chauve-souris (25 août), il vous propose un programme en deux parties.

  • 19h30 à 21h30 : projections et explications pour apprendre à reconnaître et repérer les chauves-souris ;
  • À partir de 21h30 : visite dans le Jardin des Plantes à la nuit tombée à la recherche de ces animaux nocturnes, sous la conduite d’un scientifique.

Les déambulations durent 40 minutes et s’effectuent par petits groupes.

Pour en savoir plus sur la nuit de la chauve-souris : www.nuitdelachauvesouris.com
Pour en savoir plus sur l’année de la chauve-souris : www.yearofthebat.org
Certains ouvrages sont en vente à la Boutique de la Grande Galerie de l’Évolution vous y trouverez aussi des peluches de chauve-souris.
Gratuit, sur inscription auprès de l’accueil des publics à partir du 22 août.
Renseignements au 01 40 79 56 01.

août 032012
 

Gros bourdon sur une inflorescence d'échinops à tête ronde (Echinops sphaerocephalus ssp. sphaerocephalus), Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Le bar à pollen et nectar étant ouvert sur la grosse boule de fleurs de ce superbe échinops à tête ronde (Echinops sphaerocephalus ssp. sphaerocephalus), rien d’étonnant à voir défiler abeilles, syrphes et bourdons qui n’ont que l’embarras du choix pour prélever leur nourriture.

Le saviez-vous ?
Les bourdons sont des insectes végétariens.
Les larves et les adultes se nourrissent de nectar, de miel et de pollen. Les larves s’alimentent surtout de pollen, plus riche en protéines, en gras, en sels minéraux et en vitamines, et les adultes absorbent surtout du nectar. La reine mange aussi du pollen pour obtenir les protéines nécessaires à la production des œufs.
Les larves sont approvisionnées par les adultes avec un mélange de pollen et de nectar qui porte le nom de « pain d’abeilles ». Les ouvrières et la reine peuvent aussi nourrir les larves par régurgitation. Il n’y a toutefois pas d’échange de nourriture entre adultes, comme chez l’abeille domestique.