août 182009
 

La Chaine Météo prévoit 35 °C dans la journée avec un ressentie à 39 °C, Météo-Paris nous annonce entre 36 et 37 °C pour ce mercredi qui s’annonce comme la plus chaude journée de l’été en région parisienne et dans de nombreuses régions de France. Ca va cogner !

L’arrosage du soir est plus que jamais nécessaire en prévision d’une telle chaleur, car les plantes ont toute la nuit pour se réhydrater et se gorger d’eau. La température plus faible de la soirée réduit aussi l’évaporation, non négligeable au coeur de l’été. Une petite aspersion des feuillages, notamment ceux des espèces sensibles aux araignées rouges, est plus que bénéfique. Pour les plantes les plus assoiffées, un dernier apport d’eau tôt mercredi matin devrait leur permettre de passer cette journée de canicule sans trop souffrir.

Et pour les jardinières et les jardiniers, on laisse grandes ouvertes les fenêtres cette nuit pour laisser rentrer la fraîcheur. Demain matin, à la « fraîche » (il est prévu entre 15 et 18 °C au petit matin), on boucle tout : volets en premier, fenêtres ensuite pour empêcher le plus possible la chaleur de rentrer. Bouteilles d’eau dans le bac à légumes du réfrigérateur pour boire frais mais surtout pas glacé. Pour ceux qui doivent se bouger, c’est avant 10 heures demain matin, après… Chaud qui peut !

juil 012008
 

Première véritable journée de grande chaleur sur Paris et l’Île-de-France.
Le site météo-paris a relevé 31,8 °C au centre de la capitale. J’ai eu jusqu’à 29 °C à l’ombre sur mon balcon, pas mal pour le 1er jour de juillet. Un temps de juillet normal à vrai dire, qui hélas, ne va pas durer… Les prévisions pour demain annoncent des températures fraîches et des orages, ça va se gâter ! Attention aux potées suspendues en équilibre instable, une grosse bourrasque et c’est la chute. Avant de partir travailler demain matin, il est plus prudent de décrocher les suspensions et les pots à risque.
Mes belles-de-nuit s’éclatent, c’est fou le nombre de fleurs qui se sont ouvertes ce soir, superbes ! Mais pas trop le temps de rêver, la séance d’arrosage s’impose. Tout ce petit monde a eu chaud et meurt de soif. À demain !