juin 232010
 

Lors de mon court périple en Allemagne et en Suisse autour du lac de Constance il y a quelques semaines, je suis resté en admiration devant les magnifiques champs de salades de l’île de Reichenau, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Superbes paysages tous de laitues plantés…

Champs de légumes

Champs de laitues sur l'Île de Reichenau, Allemagne, mai 2010, photo Alain Delavie

Laitues à couper blondes et rouges

Champs de laitues sur l'Île de Reichenau, Allemagne, mai 2010, photo Alain Delavie

Je suis un gros mangeur de salades, mais les étendues de laitues à couper et la diversité des variétés plantées côte à côte m’ont fait prendre davantage conscience combien certains légumes pouvaient être décoratifs dans un potager ou sur un balcon.

Salades à couper

Champs de laitues sur l'Île de Reichenau, Allemagne, mai 2010, photo Alain Delavie

Les tendres feuilles brillent sous les rayons du soleil et se parent de reflets étincelants qui accentuent encore le caractère décoratif de ces légumes feuilles.

Grandes cultures de salades à couper

Champs de laitues à couper sur l'Île de Reichenau, Allemagne, mai 2010, photo Alain Delavie

Salades à couper rouges et blondes

Champs de laitues à couper sur l'Île de Reichenau, Allemagne, mai 2010, photo Alain Delavie

Des beautés qui poussent en quelques semaines à peine, aussi bien en pleine terre dans le potager qu’en pot sur un rebord de fenêtre ou un balcon.

Salades à couper

Laitues à couper blondes sur l'Île de Reichenau, Allemagne, mai 2010, photo Alain Delavie

Même en pot, elles restent décoratives…

La salade, un légume déco

Potée de salade, RHS Chelsea Flower Show 2010, mai 2010, photo Alain Delavie

La laitue, un légume déco

Potées de laitues rouges et blondes, Ferme de Gally, Jardins Jardin 2009, juin 2009, photo Alain Delavie

Le mesclun, des feuilles déco et délicieuses

Potée de mesclun, RHS Chelsea Flower Show 2010, mai 2010, photo Alain Delavie

Si belles, mais tant qu’on ne les dévore pas ! Ce qui n’est pas si grave, hop, un nouveau semis et c’est reparti pour un nouveau spectacle, un nouveau et tendre régal.

avr 242010
 

Vous rêvez d’un potager, mais vous n’avez qu’un balcon, une cour ou une terrasse ? Qu’à cela ne tienne, tentez un mini potager dans un cageot. Facile à transporter, installer, déplacer, récolter…

Potager en cageot

Petit carré de laitues pommées dans un cageot potager, Jardiland (Bergerac, 12), photo Alain Delavie

J’ai pris cette photo dans le magasin Jardiland de Bergerac (12) il y a quinze jours maintenant. L’idée est simple, mais efficace et pratique. Il faut juste prendre la précaution de tapisser le fond du cageot d’un film en plastique pour éviter les écoulements d’eau intempestifs. Vous pouvez même tout simplement glisser dans le fond du cageot un sac de terreau que vous découperez sur le dessus pour planter quelques salades pommées ou à couper, du persil, du cerfeuil ou de la ciboulette. Vous pouvez aussi choisir d’y semer directement des épinards ou du mesclun, si vite poussés et récoltés. Les radis ou la roquette, c’est pas mal aussi.

Ce genre d’installation est parfait pour les cultures potagères rapides et peu volumineuses. À installer en plein soleil, ou tout du moins dans un endroit ensoleillé pendant la moitié de la journée.