mar 272014
 

Barquette de jeunes plants de tomates
Il faut savoir résister à la tentation ! Fin mars, il n’est pas raisonnable de planter dehors des jeunes plants de tomates quand bien même on nous les propose dans les jardineries (mais si vous faites un peu attention, dans la partie couverte du marché aux fleurs). Ou alors, si vous les achetez, gardez-les sous serre ou dans une véranda, bien à l’abri des coups de froid.

Vous pouvez encore attendre pour vos jeunes plants de tomates, comme pour le basilic, les aubergines, les piments, les poivrons, les melons et autres courges. Tous ces légumes et plantes aromatiques sont frileux. Dans le meilleur des cas, le moindre coup de froid bloquerait leur végétation et les plants auraient beaucoup de difficultés à repartir ensuite. Il vaut mieux attendre et s’intéresser aux plantes de saison : pour le potager, salades printanières et aromatiques rustiques (menthe, thym, romarin, oseille, persil); pour le balcon ou le jardin d’ornement, pensées, giroflées, myosotis, pâquerettes et plantes vivaces à floraison printanière précoce comme les aubriètes, les alysses corbeilles d’or, les pervenches, les pulmonaires sans oublier les primevères.

mar 142014
 

Affiche de l'exposition Le potager est un jardin, Naturoscope de Puteaux (92)
Le Naturoscope de Puteaux invite petits et grands à venir découvrir une exposition interactive du 15 mars au 25 juin 2014. « Le potager est un jardin » ouvre les portes d’un monde merveilleux, qui grandit à nos pieds et ravit nos papilles gustatives.

Est-ce un jardin ? Est-ce un musée ? Est-ce une cuisine ? Un peu tout ça. C’est une exposition vivante sur le potager et tous les légumes qui y poussent.

L’exposition « Le potager est un jardin » se visite comme une exposition thématique (avec des objets, des vitrines, des panneaux explicatifs et même des carrés de terre à cultiver…) et propose trois espaces scénographiques :

  • Le potager, un jardin botanique
    Des planches botaniques sur les légumes anciens, des dessins médiévaux ou antiques évoquent l’histoire de l’agriculture, vieille de douze siècles. Mais depuis cette époque lointaine où les hommes se sont sédentarisés, l’agriculture est devenue une science. C’est ici que les plantes racontent leur histoire : l’oignon et l’ail que dégustaient les Égyptiens, la tomate et la pomme de terre qui, arrivées d’Amérique, ont révolutionné notre cuisine !
  • Le potager, un jardin nourricier
    Une table rustique, des étagères qui regorgent de trésors, de livres de recettes, la cuisine est le meilleur endroit pour apprendre les mille et une manières de cuisiner les légumes.
  • Le potager, un jardin public
    Devant la fresque d’un jardin, plusieurs bacs et des outils sont présentés pour goûter aux plaisirs de jouer avec la terre et savoir comment piquer, semer, planter et espérer récolter de savoureux légumes.

Informations pratiques
Naturoscope de Puteaux, Ile de Puteaux, Allée G. Hassoux, Puteaux (92).
Tél. : 01 46 92 75 40.
Horaires d’ouverture : mercredi et vacances scolaires de 10h à 12h et de 14h à 17h, samedi et dimanche de 14h à 17h.
Visite guidée le dimanche 25 mai 2014 à 14h.
Entrée libre. Réservations obligatoires pour les groupes.

mar 142014
 

Bandeau de la Parade des pommes de terre, GNIS

En mars 2014, la 2e édition de « La Parade des pommes de terre au jardin » répond à deux objectifs : donner envie aux jardiniers de planter des pommes de terre dans leur jardin et encourager les points de vente à mettre en avant les plants de pomme de terre à une période de l’année où jardiniers amateurs et vendeurs oublient trop vite que la saison n’est pas forcément terminée.

La création d’une manifestation autour de la culture de la pomme de terre au jardin est une initiative prise en 2013 par la « Commission Jardin » de la Section Plants de pomme de terre du GNIS ; celle-ci réunit JardinPom (qui représente les reconditionneurs en petits emballages), la FNMJ (Fédération nationale des métiers de la jardinerie) et la FN3PT (Fédération nationale des producteurs de plants de pomme de terre).

Le coup d’envoi de la Parade version 2014 se fait à l’approche des plantations (cette année la météo est plus que favorable), le samedi 15 mars et se prolongera sur une semaine complète. Cette deuxième édition s’inscrit dans la même dynamique que l’an passé… Deux actions seront lancées en parallèle : un jeu SMS, ouvert du samedi 15 au dimanche 23 mars 2014 aux clients des jardineries et un concours à destination des jardiniers amateurs, qui prendra fin avec les dernières récoltes, le 10 septembre 2014.

Le jeu SMS en magasin
Le principe du concours SMS est simple. Tous les jardiniers ayant acheté des plants de pomme de terre pourront y participer. L’intérêt de ce jeu est d’animer le magasin du samedi 15 au dimanche 23 mars, c’est-à-dire au moment de l’achat des plants. Pour participer, il suffira au jardinier d’envoyer un mot-clé par SMS. Chaque jour, 4 stations météo seront remportées.

Caissettes de plants de pommes de terre, Jardiland, Cormeilles-en-Parisis (95)
Le concours photo pour les jardiniers amateurs
Ce concours commence avec l’achat des plants, le samedi 15 mars 2014, et se poursuit jusqu’à la récolte, le 10 septembre. Il dure donc sur toute la période de culture de la pomme de terre. Il récompense les 30 jardiniers amateurs ayant réalisé les plus belles prises de vue de leur culture… Pour participer, il suffit de déposer ses photos sur le site www.plantdepommedeterre.org à partir de la rubrique « le coin du jardinier » ou sur la page Facebook de la Parade des pommes de terre. A la clé, un barbecue, une station météo et des kits de jardinage sont à gagner !

Aujourd’hui, pas moins de 80 variétés sont disponibles sous forme de plants en petits conditionnements !
Des variétés à chair ferme idéales pour la cuisson vapeur, aux variétés plus adaptées à la cocotte ou à la cuisson au four, en passant par des variétés offrant une chair farineuse très utile à la préparation de frites, potages ou de purée.

mar 032014
 

Depuis 2008, l’Association Pompadour Label Rouge organise chaque printemps l’opération « Cultivez la Pompadour ». Pour promouvoir la biodiversité et défendre la sauvegarde de produits de qualité, elle offre des plants de pommes de terre Pompadour aux jardiniers qui le souhaitent.

Pomme de terre Pompadour Label Rouge
À gagner, 250 lots de vingt plants de pommes de terre Pompadour accompagnés de conseils de plantation et d’un livre de recettes dédié à la Pompadour.

Modalités
Pour participer, il suffit de s’inscrire entre le 1er et le 31 mars 2014 sur le blog www.lapommedeterrepompadour.com
Cette offre est réservée aux 50 premiers inscrits et 200 autres tirés au sort. Seules les inscriptions reçues entre ces deux dates seront prises en compte (cachet de la poste faisant foi).
L’offre est réservée à la France Métropolitaine, limitée à une participation par foyer (même nom, même adresse postale, même adresse IP).

Où acheter des plants de Pompadour ?
Pour les jardiniers qui souhaitent participer autrement à la sauvegarde de la Pompadour, il est également possible d’acheter des plants en jardineries et sur Internet.
Prix public conseillé : 6€50 (25 plants).
Jardineries & magasins spécialisés : Gamm Vert, Point Vert, Hypermarchés Carrefour, Jardiland, Truffaut, Magasin Vert.
Vente en ligne : Meilland Richardier, Graines Bocquet, Graines Baumaux. (listes non exhaustives)

Continue reading »

fév 012014
 

Chayotte en fleur, Christel Jeanne
Jusqu’au 27 mai 2014, Bercy Village (Paris 12e) expose le travail de la photographe Christel Jeanne lors d’une balade végétale pleine de fantaisie et de gourmandise.

Christel Jeanne aime les fruits et les légumes. En arpentant les marchés, elle se laisse interpeller par ces gueules insolites, des tubercules tordus, des cucurbitacées improbables, des spécimens exotiques qu’elle convoque dans sa poésie visuelle. À la manière d’un enfant qui donnerait un visage aux nuages, elle les met en scène et leur donne une nouvelle âme, ajoutant du vivant au vivant.

A travers la série « Les Fruits de mon imagination« , la photographe cultive une vision décalée qui révèle la noblesse de l’univers végétal et invite à rêver autrement le contenu de nos assiettes. Éléphant, poisson, lapin, marmotte… à chacun d’y voir la créature qu’il imagine dans ces tomates, oranges, citrons et autres variations de la nature.

Exposition gratuite et accessible 7 jours sur 7, dans les passages couverts de Bercy Village, Cour Saint-Emilion, 75012 Paris.

déc 182013
 

Chou de Milan © Giuseppe Porzani - Fotolia.com

J’espère ne pas trop vous prendre le chou avec ce petit billet faisant le lien entre les expressions familières de la langue française et ce légume bienvenu en automne et en hiver. Et si vous en avez ras le chou, tant pis !

Pour réussir la culture de choux savoureux, rien de plus facile :
« Plante tes choux sous la constellation du fumier, Et cuis-les sous celle du lard. »

Et voici quelques expressions faisant la part belle au chou :

  • Faire chou blanc
  • Faire ses choux gras de quelques chose
  • Être bête comme chou
  • Avoir les oreilles en feuilles de chou
  • Un bout de chou
  • Une feuille de chou (le journal)
  • Ménager la chèvre et le chou
  • Être dans les choux
  • Entrer dans le chou à quelqu’un (prendre le chou de quelqu’un)
  • Se casser le chou

« En juin et en août, Ni huitre ni chou. » Mais « Chaque chose en son temps, Les navets et les choux dans le mois de l’Avent. »

C’est chou (chouette), le chou, non ?