juil 192009
 

Une curieuse plante s’est développée dans mon aquarium à crevettes. Son aspect filamenteux et ses petites outres transparentes me font penser à une utriculaire. Apportée avec les autres plantes.

Je n’ai pas fait de changement d’eau dans l’aquarium pendant trois semaines consécutives. Sous l’effet de l’éclairage intense et des apports quotidiens d’engrais liquide, les végétaux aquatiques se sont fortement développés. Notamment les racines des plantes flottantes (Limnobium laevigatum), mais aussi cette « curiosité » accrochée dans les Limnophila sessiliflora et dans les racines des Limnobium. Elle s’est tellement développée qu’elle est devenue de plus en plus visible. Avec ses petites urnes translucides que l’on distingue un peu sur les photos, elle m’a tout de suite fait penser à une utriculaire, une plante aquatique carnivore.

Est-ce Utricularia gibba ? Si quelqu’un reconnaît cette espèce, je suis preneur du nom…

mai 092009
 

Les plantes flottantes de mon aquarium Nano cube Dennerle continuent à pousser à vue d’oeil, mais surprise, les grandes racines des limnobiums se sont enroulées, accrochées autour des plus grandes pousses des limnophilas. Horreur !

Certainement pour se stabiliser et mieux résister aux courants qui agitent la surface de l’aquarium à cause de l’eau rejetée par le filtre (rejet qui permet l’aération de l’eau, donc très utile). Mais ce n’est pas ce que j’escomptais.
Chacune à sa place, pas de concurrence !
J’ai donc employé les grands moyens : pincement des extrémités des pousses des limnophilas (Limnophila sessiliflora), qui partaient trop en hauteur (enfin trop vite), maintien des plantes flottantes (Limnobium laevigatum) dans un coin dégagé où les racines ne risquent pas de toucher d’autres plantes. Au-dessus d’une anubias fixée sur roche en fait. On verra bien comment tout ça va évoluer… What a life !!!

mai 052009
 

La croissance des plantes dans mon petit aquarium Nano Dennerle a été si importante que les plus vigoureuses ont fini par faire péricliter les moins gaillardes. La réfection de l’aquarium s’imposait, avec la mise en place d’un nouveau décor.
En fait, c’est surtout le riccia (Riccia fluitans) qui a tout bouleversé en un peu moins de six mois. Quand je l’ai acheté, il était sagement agrippé à une roche, en boule presque. Mais très vite les filaments se sont détachés les uns après les autres, aidés par les crevettes, et sont aller flotter à la surface du bac. Un peu, puis beaucoup, trop pour finir ! Avec la lumière intense dispensée par la rampe d’éclairage, les algues sont venues s’infiltrer dans la plante flottante, formant un magma peu ragoutant, de plus en plus épais.
Résultat : les plantes qui étaient en dessous recevaient de moins en moins de lumière. La mousse s’est étiolée, les limnophilas (Limnophila sessiliflora) aussi, tout en s’emmêlant dans le riccia et finissant par sortir de l’aquarium pour fleurir. Les plantes qui manquaient de lumière ont fini par périr, pourrir… Il était temps de refaire le décor et surtout d’éliminer cette plante flottante bien trop envahissante pour ce petit bac et le décor végétal que je souhaitais.

Nouveau décor, toujours avec des limnophilas (Limnophila sessiliflora), qui se plaisent tant que la lumière est intense et qui offrent un bouquet de plumes vertes que j’aime beaucoup. Très élégantes ! Et puis cela m’amuse de les voir s’épanouir le matin et se replier le long des tiges le soir, en fin de journée, bien avant l’extinction de la lumière.Pour le premier plan, j’ai replanté des pogostémons (Pogostemon helferi, à gauche au premier plan) très exigeants aussi en lumière, des échinodorus naines (Echinodorus tenellus) et une belle touffe d’anubias naines fixée sur une roche volcanique. Le sable est davantage dégagé pour permettre aux crevettes de s’y déplacer et d’y fouiller leur nourriture. Pour l’entretien, ce sera aussi plus facile, car dans les plantes l’aspiration des déchets n’est pas toujours facile.
J’ai repris une plante de surface, flottante : Limnobium laevigatum, la grenouillette. Elle exige aussi un éclairage très intense, qu’elle devrait avoir puisque elle est directement sous la rampe d’éclairage. Et surtout je suis intéressé par les racines qui devraient former un long écheveau depuis la surface. D’ailleurs leur croissance est déjà impressionnante, presque surréaliste. L’aquarium est refait depuis trois jours et je les vois s’allonger de jour en jour, avec plein de poils fins qui grandissent tout autour. À suivre !

avr 122009
 

Surprise ! Une des plantes aquatiques de mon petit aquarium à crevettes s’est évadée au-dessus de la surface de l’eau et est venue fleurir au-dessus du couvercle, près de la rampe d’éclairage.
Jolie petite fleur en cornet mauve violacé, discrète et assez éphémère, à peine quelques jours avant de faner.Il s’agit d’une tige de Limnophila sessiliflora, qui est sortie de l’eau à la recherche de la lumière la plus vive et qui a trouvé le petit espace ouvert laissé par le couvercle de l’aquarium.
J’aurai voulu le faire, je suis à peu près sûr que je n’y serais pas arrivé !!!

déc 132008
 

Surprise en regardant l’aquarium ce soir, deux petits guppies minuscules sont apparus. Et une de mes crevettes Red Cherry a une belle poche d’oeufs sous son abdomen. La famille est en train de s’aggrandir !Chose surprenante, la femelle guppy Jamaïca qui restait toute seule est bien arrondie en ce moment, donc ces deux jeunes ne sont pas des naissances d’aujourd’hui, peut être sont-ils nés dès l’arrivée de la femelle dans le bac, car à un moment elle est apparue beaucoup plus plate… Sur la photo suivante, la femelle et les deux jeunes sont en haut à droite, devant le filtre. Pas facile à photographier car ce sont des miniatures et de couleur grise transparente.Quant aux crevettes, elles semblent bien s’adapter à l’aquarium, venant dévorer les paillettes ou granulés que je leur donne. Je ne les vois jamais toutes ensembles. Quand j’arrive à en apercevoir une dizaine d’un seul coup, c’est le maximum. Sur la photo suivante, quelques Red Cherry (Neocaridina heteropoda heteropoda var. Red) sont accrochées dans les tiges de Limnophila sessiliflora, plante superbe à croissance très rapide. La végétation du bac a bien poussé en quelques semaines, un beau petit jardin aquatique !
Pour les amateurs de guppy et autres poissons « vivipares » :
Association France Vivipare
Forum France Vivipare
Pour les amateurs de crevettes, deux adresses à consulter :
Crusta-fauna
Les Crevettes.com

nov 222008
 

Certaines espèces végétales bougent ! Elles ne changent pas de place comme peut le faire un être humain, mais le feuillage change de position très nettement entre le jour et la nuit. Preuve en photos avec une de mes plantes d’aquarium, Limnophila sessiliflora.
Le jour, les feuilles profondément divisées sont largement épanouies pour recevoir la lumière.
En fin de journée, malgré l’éclairage artificiel encore allumé, les feuilles se ressèrent autour de la tige centrale. Le feuillage se replie pour la nuit.Les deux photos ont été faites en moins de 24 heures, l’une ce matin, l’autre ce soir. Impressionnant non ?
Ce phénomène se retrouve aussi chez les plantes d’intérieur, notamment avec la plante paon (Calathea makoyana) et certains calathéas (Calathea setosa tout particulièrement).