fév 132014
 

Collection florale Saint-Valentin 2014, La Maison du Chocolat

Dans le sillage des mots doux de la Saint-Valentin, Nicolas Cloiseau, Chef de la Maison du Chocolat, conduit l’échappée poétique d’un chocolat aux conversations fleuries.

Des parfums de fleurs, des notes pétillantes, acidulées, ambrées ou enveloppantes révélés par un chocolat tout en nuances et en sensations. Cinq créations d’une folle exigence dont l’interprétation florale, réelle ou suggérée, traduit un plaisir olfactif en bouquet gustatif : où la fleur exprime sa part d’inattendu, où la note de tête vole la vedette au chocolat. Ici les notes florales s’affranchissent de leur seule fragrance. Elles s’exposent sous de multiples expressions pour révéler leur essence chocolatée. En infusion de fleurs séchées, en trait d’huile essentielle, en praliné de graines, en décoction de bourgeons ou même à travers les fruits des fleurs. Chaque création sert une évocation florale inhabituelle. Toutes exhalent un duo contrasté de goûts et de textures.

À travers le chocolat et la ganache, les parfums les plus capiteux jouent de légèreté, les fugaces deviennent longs en bouche, les délicats se révèlent en pralinés croquants quand les plus classiques se drapent de sophistication ou évoquent un parfum d’enfance. Entre partage et séduction, les notes fleuries et chocolatées de cette collection nuancent un bouquet de sensations comme autant de prétextes de dégustation. Continue reading »

déc 222011
 

Paris scintille, brille, nous illumine. Ville de lumière, de gastronomie et d’envie… Noël à Paris cultive la double promesse du plaisir des yeux et du goût. En cette période festive, les chocolatiers prennent, eux aussi, un plaisir tout particulier à nous faire rêver, imaginant des créations en chocolat les plus improbables. Cette année encore, sous l’impulsion de Gilles Marchal, Directeur de la Création, La Maison du Chocolat éblouit nos pupilles et flatte nos papilles d’une féerie chocolatée.

Boule Orfèvre de mendiant
Comme pour parer le plus beau des sapins, les chocolatiers, orfèvres ès chocolat, rivalisent de talent et d’imagination. Fidèles aux illuminations parisiennes et à l’architecture ouvragée de la tour Eiffel, ils imaginent une boule de Noël mirifique au cœur scintillant. Une pièce finement travaillée de près de deux mille perforations faites à la main qui laissent entrevoir le plus riche des mendiants. Amandes, noisettes, noix de pécan et pistaches recouvertes, unes à unes, de feuilles d’or vingt-deux carats, composent cette précieuse gourmandise. Le travail des fruits secs, de la feuille d’or et du chocolat savamment ajouré en fait le plus fascinant des ouvrages d’orfèvrerie. Une boule de Noël au cœur d’or pour la plus belle des décorations, à admirer avant de se résoudre à la dévorer.
Continue reading »